Home > Autour de la ligne > 11/2017 TER Paris-Chartres-Le Mans … ce que vous avez manqué

11/2017 TER Paris-Chartres-Le Mans … ce que vous avez manqué

Il y a eu beaucoup d’activités sur notre ligne TER ces derniers temps. Un petit résumé s’imposait :

 

Constat

Cela fait déjà plusieurs mois que la colère monte au sein des usagers de la ligne. Le service payé (abonnements, etc …) n’est pas du tout à la hauteur de nos attentes. Au delà du confort des nouvelles rames (le mode bétail de PMP jusqu’à Rambouillet par exemple) :

  • Les trains sont rarement à l’heure,
  • Les explications officielles de la SNCF sont particulières. La palme reste le 85,2% de ponctualité ! Le 0,2% permet de ne pas dédommager les usagers,
  • La communication défaillante (l’application officielle, les informations fournies sur twitter (@ChartresTrafic) et les informations remontées via le blog et les réseaux sociaux ne sont pas cohérentes,
  • Les suicides,
  • Les travaux (surtout les Week-End !), Un train supprimé pour travaux est un train supprimé par rapport au plan de transport initial mais il ne rentre pas dans les quotas bien entendu.
  • Les feuilles mortes qui décident de finir leur vie sur les voies,
  • Les pannes,
  • Les trains courts (règle mathématique de Train Long divisé par 2),
  • Les incidents, comme ici pour le 16/11/2017,
  • Les problèmes d’adhérence aux rails,
  • etc … bref, nous savons que les conditions météos jouent beaucoup mais au bout d’un moment, tout cela cumulé, cela pèse beaucoup.

 

Ponctualité du mois d'octobre 2017
Ponctualité du mois d’octobre 2017

 

La grogne sur les réseaux sociaux

Fatalement, il arrive ce qu’il doit arriver. Les usagers expriment leur mécontentement sur les réseaux sociaux en essayant d’appeler à l’aide nos élus (nous y reviendrons plus tard).

Il y a donc eu pas mal d’échanges entre Agents SNCF (tout emploi confondu) et les usagers, chacun restant sur ses positions. En tant qu’usagers, nous pouvons comprendre que certains métiers soient difficiles dans ces conditions, d’autant plus que certains agents sont dans les mêmes trains que nous.

Cependant, les retards nous posent beaucoup de souci dans nos univers professionnels (changements de boulot, retards successifs, employeurs réticents au télétravail, etc … ) et dans nos univers personnels (la nounou c’est pas gratos !)

Nos élus ont du talent

Cela a été tout de même, à la fois nos moments de fous rires et à la fois nos moments d’énervements. Le must restera les « échanges » avec le maire de Chartres qui malgré le fait que la ville se développe (c’est tout à son honneur et la ville est agréable à vivre), a bien du mal avec la communication twitter …

 


Il faut bien entendu prendre conscience que les 140 caractères n’aident pas à un échange constructif. Cependant, à un moment où parmi les usagers, il y a des habitants de Chartres qui aimeraient de l’action et du soutien, ce n’était pas le cas. Agir ensemble est une priorité !

Mais … Pour d’autres élus (et non élus), les choses ont été prises à coeur

 

J’en oublie surement, désolé.

Le jeu de la patate chaude a assez duré. Tout le monde se renvoie la balle comme s’il fallait noyer le dossier mais certains usagers ont pris la décision de faire geler les abonnements. Les abonnements seraient payés mais l’argent serait gelé (et non versé) aux organismes tant que la situation n’est pas estimée meilleure.

Les médias

Merci également à eux qui ont pris le relais car sans appui, il n’aurait pas été possible d’approcher tout le monde …

Une de l'écho républicain
Une de l’écho républicain

 

  • (vidéo) Le reportage sur M6

La suite ?

Nous verrons bien et nous suivrons cette actualité qui nous touche beaucoup. Dans beaucoup de cas, les solutions sont trouvées mais ne sont pas mises en place !

Nous attendons une communication officielle de la part de la SCNF.

Tous les problèmes ne sont pas à imputés à la SNCF, il s’agit d’un problème qui concerne tout le monde. Toutes les entités sont responsables de ce qui se passe actuellement sur la ligne, que ce soit des choix des nouvelles rames, leur exploitation, la fréquence horaire, les travaux, etc …

 


Nous allons également surveiller tout cela de très très près !

One thought on “11/2017 TER Paris-Chartres-Le Mans … ce que vous avez manqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *