Cumul des retards du jour Trains supprimés Ponctualité

vendredi 17 février 2012

L'ADULPCM boycotte le CLAD du 16 février.

L'ADULPCM a eu une réunion le 31 Janvier 2012 avec SNCF et RFF pour
dénoncer les dysfonctionnements liés à l'arrivée des nouveaux horaires
et surtout la ponctualité qui a été masquée par ces derniers. Ainsi
que les différentes remontées des usagers comme par exemple le confort
à bord des trains (pas de chauffage, trains courts). Nous avons eu des
réponses de financiers ! Jamais la SNCF ne s'est remise en question,
ce n'est jamais de sa faute et pour l'aspect financier s'est cachée
derrière le fait que l'activité TER Centre est déficitaire de 3
millions d'Euro et veut toujours plus d'argent, signalons au passage
que la SNCF refuse l'amalgame de sa campagne de communication avec les
300 millions d'Euro de dividendes versés à l'Etat prétextant que c'est
le groupe et pas l'activité TER, mais veut bien faire l'amalgame de la
situation de la ligne qui n'est pas déficitaire versus l'activité TER
Centre qui elle englobe de nombreuses lignes déficitaires.
En bref, la SNCF ne pourra pas mieux faire si encore une fois elle ne
reçoit pas encore plus d'argent du Conseil Régional qui dans un élan
de bonne volonté à bien voulu mettre une rallonge comprise entre 5 et
8 millions.  Au final, le bien-être des usagers est bien le dernier
des soucis de nos interlocuteurs et l'ADULPCM se refuse à écouter de
nouveaux l'auto-satisfaction de la SNCF sur une ponctualité lissée par
le rallongement des temps de parcours et par les pannes qui ne sont
pas de leur ressort mais la faute à pas de chance !
De fait, l'ADULPCM ne sera pas présente lors du prochain CLAD à
Mainvilliers pour exprimer son désaccord envers ce que nous
considérons comme étant les "mensonges" de la SNCF.

4 commentaires:

La girouette a dit…

Dommage quand même le CLAD c'est la Région Centre qui l'organise, pas la SNCF !

JRC a dit…

On préfère rencontrer la région Centre en tête à tête comme c'est prévu que d'écouter de le parasitage de la SNCF

La girouette a dit…

Il y a les élus locaux qui sont présents et peuvent ensuite faire pression plus haut + des usagers pour faire pression sur la SNCF... Enfin comme tu veux !

JRC a dit…

Les élus locaux sont déjà avec nous au travers des deux députés (Gorges et De La Raudière) ainsi que le président des maires ruraux d'Eure et Loir. ils font le max et on n'a pas besoin du CLAD pour dialoguer avec eux

Enregistrer un commentaire

Merci de rester courtois dans vos commentaires... Les commentaires anonymes sont susceptibles d'être supprimés.