ADULPCM : ne faiblissons pas, car la situation est catastrophique

Bonsoir,

Nos premiers retours sont plutôt positifs avec quelques usagers en grève par train néanmoins il est important de TOUS nous mobiliser : que chacun imprime un ou deux billets et en distribue. La première version du billet n'est suffisamment pas explicite pour les usagers qui n'ont pas été informés du mouvement de grève. Ainsi vous trouverez ci-joint, une nouvelle version qui dénonce les problèmes et explique à quoi sert ce billet. 
Bref, ne faiblissons pas car la fatalité n'existe pas, il faut montrer notre mécontentement et ce de manière soutenue pour être entendu !
Cordialement
— 
Le Bureau de l'ADULPCM

0 Replies to “ADULPCM : ne faiblissons pas, car la situation est catastrophique”

  1. C'est un peu étonant de râler sur la mésaventure du 16775 de vendredi soir.
    Certes, les problèmes de locs disponibles tardivement a tendance à revenir un peu trop souvent.

    Mais pour vendredi soir, l'incident a été minimisé. 5 minutes de retard à l'arrivée à Chartres !
    En effet, le Corail a doublé l'omnibus (partant à 18h09) à Rambouillet !

    Si vous auriez réussi à prendre l'omnibus, là vous vous serz fait avoir sur toute la ligne.

    Et l'omnibus n'a pas subi de retard à ma connaissance.

  2. Oui je me suis fait avoir vendredi soir. J'attendais le 16775 à 18h22 à Versailles Chantiers, et comme la dernière fois qu'il était en retard il est resté derrière l'omnibus, ben j'ai pris l'omnibus de 18h25… Et à Rambouillet déviation sur un quai central pour laisser passer le direct, donc j'aurais mieux fait d'attendre le 18h22 !

    Faudrait que la SNCF soit un peu plus logique : un coup le Transilien attend à Rambouillet les voyageurs TER en correspondance, un coup il n'attend pas ; un coup un TER direct en retard reste derrière un TER omnibus, un coup il passe devant…

  3. Bruno, c'est une mésaventure qui se produit de manière régulière alors qu'elle est parfaitement évitable, donc pas acceptable. De plus lisez le message de "La Girouette", les répercutions se font sentir jusqu'à Rambouillet. Donc je pose une question dont j'attends une véritable réponse, par qui et comment ces décisions sont prises (ou pas prises du reste). Pour vous Bruno, il ne s'agit que de 5 mm, sauf qu'on nous a annoncé 10 à 15mm ce n'est pas la même chose (sachant que cela génère sur notre destination finale des retards bien plus conséquent), que ces minutes viennent s'ajouter aux retards cumulés de la semaine (plus aucun trains n'arrivent à l'heure), cela fait combien d'heure en terme de fatigue et de stress ? 10 à 20 mm par jour, 50 mm à 1h40 par semaine, et ça c'est juste le temps SNCF, car cela à un effet boule de neige sur l'ensemble des trajets. Alors non, ce n'est pas étonnant de râler ! c'est juste l'expression d'un ras le bol généralisé !

  4. Bonsoir à tous, je trouve à la fois amusantes et navrantes les aventures de Leslie…
    Amusantes car c'est une sketch répétitif digne d'une journée sans fin et le jour de la marmotte.

    Navrantes car justement répétitives, une fois, bon ça peut arrivé, deux fois la même erreur, vraiment pas de bol, mais là…

  5. Donc le conducteur devant finir à Chartres devais finir au mans et celui qui devait finir à Chartres au mans? La rame corail qui est prévu au départ du mans le lendemain on l'échange avec la NG avec tout les soucis que ça peut apporter le lendemain? (le conducteur prévu est il apte sur l'autre rame? À ton la place à Chartres pour garer la rame corail? ) ça apporte tout de même pas mal de chamboulement pour "seulement" 5 mon à Chartres de retard

  6. Je ne dirais pas "seulement" 5 min de retard à Chartres, mais 5 min de trop, d'autant plus que le retard était supérieur au départ.
    Donc les personnes descendant dans les gares de Rambouillet, Epernon, …., on subit un retard supérieur non comptabilisé.

  7. Le train est parti de Montparnasse avec 10 à 15 min de retard. Ce train est sans arrêt à Rambouillet.

    A Epernon, le retard s'est réduit à moins de 10 min.

    A Maintenon, il n'était plus que de 5 min (comme à Chartres). En effet, habituellement, ce train stationne de manière prolongée à Epernon. Cette fois-ci, une fois les voyageurs sortis de la rame, le train a repris immédiatement sa marche.

    L'omnibus parti en premier a quitté Paris à son horaire, soit 18h09. Celui-ci, lors de son arrêt NORMAL à Rambouillet, a été doublé par le Corail (qui je le rappelle, ne dessert pas cette gare).
    Et ce n'est pas parce qu'il a été reçu sur un "quai central" afin de laisser le passage libre au Corail qu'il a pris du retard.

    Le retard du Corail est donc dû à un accrochage tardif de la motrice.
    Cette dernière est arrivée en tête du train vers 18h05. Le temps d'effectuer l'accrochage, et de faire l'essai frein, il s'est écoulé presque 15 min.

    En conclusion, un problème de doigt laissé trop longtemps dans le derrière à Montparnasse a été minimisé par des conditions de circulation plutôt bonnes pour un vendredi soir, et aussi par une conduite un peu plus couillue de la part de notre conducteur.
    Enfin, les (dé)régulateurs de la ligne ont (pour une fois) pris les bonnes décisions pour impacter le moins possible les voyageurs.
    Il y avait un long moment qu'on avait pas vu de l'intelligence émaner du poste de (dé)régulation !

  8. Vive la détente horaire! Faudrait rajouter encore 5mn de plus sur les temps de parcours prévus pour ne plus avoir de retard à Chartres!
    Bientôt Chartres à 1h30 de Paris: Avec la SNCF c'est possible!

  9. Ne quand même pas oublier qu'à l'origine, c'est une mise à quai tardive.
    Quand on sait les conséquences sur le réseau d'une mise à quai tardive d'une loco ou train on fait ce qu'il faut pour que cela n'arrive pas!!!
    Quand on sait les conséquences d'une mise à quai tardive pour les cheminots on devrait pouvoir comprendre, sans trop d'efforts, les conséquences pour les usagers d'un départ tardif pour leur travail. Sans mauvaise foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.