0 Replies to “En direct”

  1. "Le motif de cette grève est, bien sûr, la réforme des retraites (qui pourtant, n'affectera pas les cheminots autant que les travailleurs des autres secteurs)"

    Bien sûr que si. Les cheminots seront touchés comme les autres. Si travailler plus longtemps vous fait plaisir, tant mieux pour vous, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

  2. Cela doit beaucoup déranger les cheminots et leurs syndicats de devoir travailler plus pour alimenter la caisse de retraite des cheminots!
    Pourquoi les cheminots en activité devraient faire des efforts pour payer une meilleure retraite aux vieux cheminots?
    La solidarité c'est un concept petit bourgeois!!!!!
    Tout pour ma gueule et maintenant, voilà le motif de la grève!

  3. @8h48, @17h08 :

    La réforme des retraites touchent bien les cheminots : Si le gouvernement décide une augmentation des années de cotisation à 42 ans, elle serait effective dès 2018 pour les cheminots (augmentation de 2 trimestres par an entre 2016 et 2018). S'il s'y ajoute un recul de l'âge de départ à 61 ans ou plus, cela aggravera très rapidement la baisse des pensions.

    @22:21 ("Pourquoi les cheminots en activité devraient faire des efforts pour payer une meilleure retraite aux vieux cheminots?")

    Si vous connaissiez ce qui se prépare, vous ne diriez pas cela ! Cette réforme veut dire :
    1/ travailler plus longtemps (augmentation de la durée de cotisation + recul de l'âge officiel de départ à la retraite)
    ou 2/ des retraites moins élevées
    3/ ça veut dire moins d'embauches, notamment de jeunes et il vaut mieux de jeunes cheminots que des jeunes chômeurs !
    4/ pourquoi donc payer une meilleure retraite aux vieux tandis que la sienne sera plus courte et moins élevée ? et pourquoi donc penser aux vieux et oublier les jeunes futurs cheminots ?

    Ce qui se prépare pour les cheminots, c'est la même chose – en décalé – que pour le régime général, les revenus du travail seront donc mis à contribution mais peu pour les revenus financiers.

    Voilà le sens de la solidarité pour le bourgeois : s'entraider uniquement au sein de sa corporation ; penser aux vieux avant les jeunes (forcément les vieux votaient Sarkozy tandis que les jeunes votaient Ségolène) ; se sacrifier pour les patrons (qui sinon fuiraient ? mais pourquoi pas les salariés ?) qui pourtant bénéficient des gains de productivité des machines et sont responsables du chômage en remplaçant les hommes par des machines…

    C'est une réforme faite avant tout pour maintenir le chômage à un niveau élevé de 9/10 % (la fameuse armée de réserve du Capital) et pouvoir continuer de faire pression à la baisse sur les salaires… Il va donc falloir en prime payer plus d'allocations chômages… et plus d'impôts pour financer les aides à l'emploi des seniors…

    En ayant laissé inchangés le nombre d'annuités et l'âge de la retraite, c'était un million d'emplois pour les jeunes. Mais passer de 2,69 millions (10%) à 1,69 millions (6,3 %) cela voulait dire que les salaires seraient tirés vert le haut. ça aurait pourtant fait plus de cotisations retraites avec des salaires plus haut !!!

    Là c'est vraiment n'importe quoi : plus de chômage et de RMA à payer, des aides à l'emploi spécifiques séniors, des salaires qui vont stagner voire baisser vers le minimum, une jeunesse sacrifiée…

    Si cette réforme passe malgré les mobilisations de septembre, et sans changement politique majeur en 2012, je vais faire comme les capitaux, je vais fuir… Ce sera qu'un énième argument de plus pour partir (en sus notamment des méthodes de type Gestapo contre les Roms rappelant des souvenirs de l'Histoire plus que douloureux, et donnant honte d'être français), mais pas des moindres…

  4. Mael;
    Donc tu confirmes. Les cheminots actifs veulent prendre en otage des millions d'usagers-travailleurs pour refuser la solidarité envers les cheminots retraités. Cela c'est simple claire et mathématique.
    Autrement pour noyer cet égoisme ecoeurant, il y a le discours prêt à penser de la gauche archaique. Il s'agirait de résorber le chomage. Sauver le monde ( et les ours blancs) du capitalisme. Et de raser gratis. Toujours la même réponse formatée quelque soit le problème à résoudre.
    La recette de base: s'appuyer concrètement sur l'égoisme grade des privilégiés petits bourgeois cheminots, mais leur donner une phrasologie pour qu'ils puissent se donner bonne conscience.
    Ces syndicalistes et ceux qui les suivent me donnent envie de vomir.

  5. Hey l'anonyme de 14h23, je vais te donner en pature à des islamistes d'al Quaïda, là tu seras vraiment pris en otage et ensuite tu pourras mesurer tes mots en comparant une grève à une prise d'otage. Tu vas vite faire la différence entre les 2!

  6. Je ne pense pas que beaucoup de voyageurs seront pris en otages, cette réforme concernant TOUTE la population, la grève étant INTERPROFESSIONNELLE il ne devrait y avoir guère de monde à bord de trains à par ceux qui souhaitent travailler plus pour se faire b……… plus

  7. Tu devrais un peu te cultiver et faire quelques recherches sur la CGT et SUd. Juste pour savoir jusqu'ou ils sont capable d'aller. Et tu verrais que la prise d'otages de travailleurs n'est pas pour eux le pire de ce qu'ils peuvent faire.

  8. Toujours les mêmes rangaines:
    Pris en otage, égoisme ecoeurant, gauche archaique, petits bourgeois cheminots, Ces syndicalistes et ceux qui les suivent me donnent envie de vomir, la CGT et SUd jusqu'ou ils sont capable d'aller, la prise d'otages de travailleurs n'est pas pour eux le pire de ce qu'ils peuvent faire. Cela doit beaucoup déranger les cheminots et leurs syndicats de devoir travailler plus, La solidarité c'est un concept petit bourgeois!!!!!
    Voila ce que je relève dans les proses de quelques blogueurs très aisés anti ouvriers, jaloux de la solidarité d'une catégorie de travailleurs qui ne se lève pas à 7h00 pour aller travailler, mais beaucoup plus tôt pour acheminer ces gens cracheurs de bile.
    S'il fallait compter sur vous pour vivre, nous nous retrouverions au moyen âge.
    Moi aussi je subi la grève mais je la comprend et l'approuve.

    Maël a écrit un article épatant. Bravo!

  9. Les deux anonymes de 10h47 et 17h28 sont fatigués du bulbe. Comme d'habitude ils n'ont rien compris. Sarkozy a de beaux jours devant lui avec des zozos comme eux.

  10. Ce serait vraiment bien que Sarkosy nous quitte pour être remplacé par une des ménagères en compétition. Heureusement qu'il y en a qui comprenne mieux que les autre! Bravos les génies!

  11. Il faut arrêter les phrases toutes faites. Les contre vérités. Il s'agit ici d'une grève anti-solidarité. Les cheminots se battent pour s'opposer à une démarche de solidarité avec les cheminots retraités. Il s'agit ici d'alimenter la caisse de retraite des cheminots. Pas autre chose!

  12. Pour résumer sur l'objet de cette grêve:
    les cheminots, qui ont un régime de retraite archi-déficitaire, font grêve pour un statut-quo, c'est à dire que l'état et les salariés du privé qui alimentent en impôts divers l'état, continuent de boucher ce trou abyssale. Et leur moyen d'action est justement d'empêcher les salariés d'aller travailler. Comment voulez-vous que qui que ce soit du privé vous soutienne? (ouvriers, artisans, agriculteurs, employés de PME…) Vous vous trompez de combat, ce n'est pas une lutte de classe à la Zola entre l'élite bourgeoise et une masse miséreuse d'ouvrier, mais bien le combat d'une corporation aux privilèges disproportionnés aujourd'hui contre la masse des travailleurs du privé qui doivent eux réaliser des efforts individuels pour faire face aux évolutions sociales de l'ensemble. Votre action est égoïste et à l'opposé des concepts de gauche que vous prétendez défendre.

  13. Encore un qui n'a rien compris, qui regarde TF1, écoute RTL ou Europe1, lit le Figaro ou un torchon similaire, au lieu de s'informer de la réalité et du pourquoi de la chose.
    Le problème c'est qu'il n'est pas le seul a avaler les mensonges du gouvernement et de toute la clique de voleur qui le soutiènne.

  14. @Anonyme de 15:22:
    Merci pour cette argumentation, je pense que tout le monde vous soutient à présent.

    Bon, sans rire, au lieu de cracher à la figure de tout le monde, êtes-vous capable de développer un véritable argumentaire sur les raisons de cette grêve?
    Les chiffres officielles de la caisse de retraite des cheminots sont-ils faux?
    Avez-vous une bonne raison pour vous soustraire à l'effort national sur les retraites?
    Avez-vous des éléments tangibles remettant en cause l'allongement de la durée de vie, ou avez-vous une autre solution pour financer les retraites?
    Ce sont les questions de fonds de votre grêve sur lesquelles vous êtes pourtant muets.

  15. Quand je pense que ces syndicats qui se disent de gauche vont faire une grève antisolidarité, je suis écoeuré.
    Mais déjà pour la dernière ils avaient refusé d'arrêter leur grève suite à une catastrophe naturelle. Pour eux c'est encore mieux de faire grève quand il y a une catastrophe naturelle; car plus une grève est nuisible aux travailleurs, mieux c'est.

  16. Anonymes de 16h45 et 20h12

    Inutile de vous demander de quelle tendance êtes vous. Votre prose signe votre couleur, vous êtes en droite ligne avec le pouvoir actuel. C'est votre droit absolu. Mais nous comparions nos fin de mois et que nous décidions de les inverser, vous changeriez très vite d'idée.

  17. @anonyme de 10:25:
    A part cela, toujours rien à dire pour expliquer les raisons de la grêve? Je vous demande cela dans un esprit de débat démocratique ouvert. Ne cherchez pas à caricaturer les autres parce qu'ils vous demandent des arguments. Les questions posées sont ni de droite ni de gauche, mais de personnes qui utilisent le train et payent des impôts qui financent pour partie la SNCF et RFF.
    La porte vous est ouverte de bonne foi pour vous expliquer, mais inutile d'intervenir pour dire que untel doit être comme-ci, l'autre comme ça etc… La diversité d'opinions et la confrontation des idées est nécessaire à la vie de la démocratie.

  18. @anonyme de 10:25,

    Est-ce que la volonté de solidarité avec les retraités de la sncf serait de droite?
    Vouloir travailler plus, cotiser plus pour alimenter les caisses de retraites des cheminots, c'est être de droite?
    Mais refuser de le faire, comme les syndicats, c'est être de gauche?

    C'est bien de cela qu'il s'agit dans cette grève, n'est-ce pas. Refuser de cotiser plus pour la caisse de retraite speciale cheminots.
    Nous attendons plus des arguments que du terrorisme dialectique pour nous faire taire.

  19. Anonyme de 13h41 et 15h01

    Une fois de plus vous avez tout compris, on est plus à droite que la droite. C'est balèze !
    Ca vous la coupe ! On gagne beaucoup moins d'argent que vous et on est encore plus à droite.
    Vous qui êtes intelligent, si si, ne faites pas le modeste, vous pouvez comprendre ça !

  20. Ce qui est sur que votre gréviculture doit bien arranger les gens de droite et sarkosy.
    La prise d'otage a toujours fait avancer les besoins sécuritaires.

  21. Je ne vois pas de prise d'otage !!
    Avant d'écrire des ânneries, consultez le dictionnaire.
    Vous êtes avertis 15 jours avant votre "kidnapping", ce qui vous donne largement le temps de vous évaporer ailleurs que dans un train. Où est la prise d'otage, heureux électeur Sarkosien ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.