En direct

Nos trains n'aiment pas le verglas, n'aiment pas la pluie et parfois n'aiment pas le sec non plus. Alors il fallait s'en douter, ce matin c'est difficiles sur la ligne avec des retards allant de 5 à 15 mins et un train supprimé accompagné d'un problème d'affichage puisque ce train supprimé n'était pas indiqué. Bonne journée!

0 Replies to “En direct”

  1. Le 17:03 est parti avec du retard. Il faisait très chaud à bord et comme c'était un 2 étages récent sensé avoir la clim, les fenêtres ne s'ouvrent pas (je ne parle pas de la minuscule chose qui s'ouvre sur 10cm à un seul endroit).

    La clim n'a jamais fonctionné. Les gens essayaient de se ventiler avec des journaux et bien sur nous avons été arrêtés en pleine voie 15mn à cause de l'incendie.
    Voir dégouliner le visage de son voisin, les bras de ceux qui sont debout (à cause des précédents trains annulés) et se sentir soi-même transpirer comme dans un sauna est une expérience très désagréable.
    Au moins dans les trains sans clim, les fenêtres s'ouvrent!!!
    A plus de 40°C dans les wagons, il est étonnant que quelqu'un ne se soit pas trouvé mal.
    Donc, dans ces superbes nouveaux trains payés certainement très cher, on se gèle en hiver car le chauffage ne fonctionne pas et on crève de chaud en été car la clim ne fonctionne pas non plus. Où est donc le progrès?

  2. bonsoir ! la sncf est en procès car il y a un defaut de conception sur les blocs clim !! donc tant que la situation n est pas reglèe ! les clims ne seront pas rèparèes !!!va falloir patienter …sorry !

  3. Il faut choisir: ou il y a un procés ou il y a un défaut de conception. Comme d'habitude les cheminots se veulent juge et parti. Sans rien comprendre de la position des autres.

    Si il y a un procès c'est que le concepteur n'accepte pas les accusations de la sncf.

  4. bizarre, moi aussi j'étais dans le même train que mumu et la clim marchait très bien ….
    j'étais dans le wagon de tête ….

  5. au il est trop fort l'anonyme 07:57
    je suppose qu'il va bientôt nous prouver que c'est les syndicaliste qui mettent en panne la clim.
    Aller vas y lache toi un peu
    Au fait que penses tu de la greve de septembre pour defendre le systeme des retraite par repartition. Je suppose que tu es pour le regime suedois qui va apporter que misere et pauvreté

  6. Les cheminots vont reprendre leur prise d'otages après les arrêts pendant leur vacances en septembre?

    Et pourquoi? parce qu'ils ne veulent pas "travailler" plus pour alimenter la caisse de retraite des cheminots qui est complétement déficitaire. Ils ne veulent pas travailler plus pour les vieux cheminots dans le besoin? Egoistes jusqu'au bout des ongles.
    A prendre en otages des travailleurs pour ne pas aider ses vieux: c'est l'idéologie de gauche des cheminots.

  7. toujours autant de bêtises sur ce blog, rentrez donc à la SNCF si c'est si merveilleux que cela de travailler de nuit, le week-end, ou tôt le matin et tard le soir, seul dans sa cabine ! merveilleux autrement la vie de cheminot de bas étage qui répare les voies, coupés de toute vie de famille parce qu'ils doivent travailler sur toute une Région SNCF logés dans des caravanes ou des mobilhomes au bord des voies…

    et leur caisse serait pas déficitaire sans les milliers de suppressions de postes tous les ans ! après pas d'agents de réserve pour conduire ou contrôler un train, plus personne à bord pour accompagner les voyageurs et plus d'agressions, des voies et des trains mal entretenus, sales, à moitié sans clim' et sans toilettes, des interventions plus lentes quand il faut réparer un rail cassé, etc.

    moi non plus je veux pas travailler plus quand on ne fait même pas banquer le grand patronat, les banques qui nous ont foutus dans la crise qui risque de recommencer, et les bettencourt ! et quand on ne cesse d'avoir des gains de productivité, devrait-on travailler plus ? quand les vieux riches ont toujours des niches fiscales comme l'abattement de 10% pour frais sur l'impôt sur le revenu doit-on travailler plus ?

  8. Maël,
    Je ne peux laisser passer votre post sans rectifier votre affirmation sur la cause du déficit du régime de retraite des cheminots; je laisse de côté vos remarques idéologiques, nous sommes en démocratie.

    Concernant ce déficit, vous affirmez qu’il est dû à la baisse de la population active des cheminots. Ce qui sous-entend qu’il n’y a pas de compensation équitable venant de l’état pour rééquilibrer le régime de la SNCF. Cela pourrait être l’explication d’un premier abord, mais lorsque l’on se penche sur les chiffres de ce régime de retraite, cette affirmation tient difficilement. Pour rester basique, un régime de retraite par répartition consiste à distribuer à l’instant t les cotisations d’une population active à la population en retraite (ce qui est bien avec les maths, c’est qu’elles ne sont ni de gauche ni de droite). Alors faisons un raisonnement par l’absurde : supposons que le régime général et le régime des cheminots soient à peu près équivalents. Pour rebondir sur une de vos affirmations Maël, disons que l’avantage du départ à la retraite plus précoce, et le mode de calcul avantageux de leurs rentes sont compensés par une espérance de vie des cheminots en retraite moindre dû à la pénibilité du travail, mais tout ceci est juste là pour illustrer l’hypothèse d’équivalence des deux régimes. La population active des cheminots baisse donc au profit du régime général : donc par effet de vase communicant, le régime général reverse ce surplus de cotisation perçu à la caisse de la SNCF. Mais puisque cela correspond à une entrée de cotisant sans augmentation des prestations versées, cela ne doit pas changer le bilan du régime général (que se soit en déficit, à l’équilibre, ou en excédent). Le hic est qu’en 2010 le régime général va être en déficit de 9Mds d’€ pour une population concernée de 30 millions d’individus dont 11 millions de retraités, tandis que le régime général verse 2.9 Mds d’€ à la caisse de la SNCF, pudiquement justifié par le fameux déséquilibre démographique du régime mais qui correspond au déficit de ce régime, pour une population globale d’environ 490 000 individus dont 330 000 en retraite. Si les deux régimes étaient comparables, leurs déficits devraient être proportionnels car touchés par les mêmes problèmes structurels (vieillissement de la population entre autre), ce qui n’est absolument pas le cas.
    Conclusion : votre affirmation est fausse. Un retraité de la SNCF génère un déficit de 8800€ par an tandis qu’un retraité du régime général génère un déficit de 820€ par an : le déséquilibre démographique du régime n’explique pas un tel écart.

  9. Bonjour
    Vu que l'on parle de la retraite je souhaiterai vous faire un petit texte vous expliquant les différences du régime spécial des cheminots à statut de la SNCF (cadre permanent, je dis ca car il y a aussi des regimes generals a la sncf) et du régime général (cotisation taux décote)
    Je souhaiterai aussi vous développer la reforme avenir que le gouvernement compte passer pendant l'été
    Cela vous intéresse t il?
    vince

  10. je vais arrondir les chiffres et de mémoire. Regardons l'idée générale.

    La caisse de retraite des cheminots est alimentée à seulement 36% par les cheminots ( cheminots et sncf).
    Le reste ( 74%) provient de : la région, l'état, la caisse générale.( Ce qui veut dire les usagers et les citoyens)

    Sur les 36% provenant des cheminots. 1/4 provient des prélévements sur salaire des cheminots. Les 3/4 restant sont payés par la sncf. Concrètement la sncf redistribue les recettes venant de la région, des usagers et de l'état.( Et la encore, ce n'est pas les cheminots en tant qu'individu)
    Tout cela ce n'est pas de la politique mais juste des maths. Ou même une histoire de baignoire et de robinets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.