Grève reconductible à partir du 12 octobre ?

Pour le moment rien de ferme, mais les syndicats de cheminots envisagent une grève reconductible à parti du 12 octobre.

0 Replies to “Grève reconductible à partir du 12 octobre ?”

  1. "Encore des racailles qui se croient tout permis. Les trains ne devraient même pas s'arrêter."

    hum! commentaire pousse au crime. Y'a pas de modérateur ici ?

  2. Les trains doivent s'arrêter… mais après, perte de temps…..
    Encore des voyous sur les voies….. c'est pas la faute à la SNCF une fois de plus…..

  3. Oui c'est connu c'est de la faute de personne.
    Oui c'est la faute de la société si ces pauvres jeunes sont comme cela …
    Oui, c'est la faute du gouvernement qui ne les écoute pas
    Oui, c'est la faute à …. mon cul oui ! 🙂

    Toujours la pauvre andouille qui bosse qui se retrouve em..erdé et en plus doit payer les pots cassé, payer pour le retard, … et forcément retourner le lendemain bosser pour pouvoir payer encore et encore 🙂

    Bienvenue dans une France dans laquelle si tu bosses t'es le plus em..erdé !!!
    🙂

  4. On constate effectivement un abus de sécurité.
    Je trouve anormal d'arrêter les trains parcequ'un ou des individus se promènent le long des voies. Un coup de sifflet doit suffir pour mettre en garde ces gens de l'arrivée du train et du danger que cela représente pour eux.

    Il en ai de même lors d'un "accident" de personne. Les délais de remise en route sont beaucoup trop longs lorsque la personne est décédée. Une demi heure, voir 3/4 d'heure est largement suffisant pour dégager la voie et faire garder le corp.

  5. Oui trois quart d'heure c'est suffisant pour que autorités viennent faire leur constation tant pis si on oublie un bras ou si on loupe une chose importante pour déterminer la cause de la mort…après tout il est mort ce gars, pas comme s'il avait sûrement une famille…!

    Présence de personnes dans les voies ca peut vouloir dire qu'ils sont en plein milieu des voies avec un comportement suicidaire mais non surtout vite rentrer chez soi tant pis si ca coûte la vie a quelqu'un…pitoyable!

    Laharl

  6. Je voudrais des précisions:

    Quand on dit " trafic interrompu présence de gens sur les voies".
    Cela veut dire que plusieurs trains sont arrêtés. Mais que les conducteurs eux-mêmes ne voient pas ces gens, n'est-ce pas?
    Cela veut dire que quelqu'un a dit qu'il y avait des gens sur les voies et qu'il faut contrôler.
    Cela veut donc dire que ce délais d'arrêt n'est liés aux gens eux mêmes, mais au délais de contrôle de cette présence.
    Alors j'ai deux question.
    1) Comment ce contrôle est-il fait?
    2) Est-ce que le premier train, proche de ces gens sur les voies, avance à vitesse lente.

  7. Le contrôle peut être fait par un conducteur d'une circulation ne transportant pas de voyageurs avançant en marche prudente aux abords de la zone concerner. Ou par un conducteur ayant ete arrêter a proximité ou enfin un agent dépêcher sur place. Une fois les constatations faites si les personnes ne font pas entrave a la circulation (manifestant notamment) la circulation peut être reprise en marche prudente aux abords de la zone ou sont ses personnes. Si elle font entrave on reprend pas. A savoir que cela reste une réglementation qui peut être interpréter par les agents circulation. Pour ma part meme s'il ne fait pas entrave je ne reprendrai pas s'il s'agit d'une personne suicidaire j'attendrai l'arrivée des forces de l'ordre ( et je pense que tout mes collègues feront de meme)

    Laharl

  8. Merci;

    Si je comprends bien cela veut dire qu'il doit y avoir un agent qui sait précisément ou étaient les gens et qu'il constate qu'ils n'y sont plus.
    Que l'agent envoyé ( comment, combien de temps) ait une information précise sur le lieu de présence et constate avec certitude qu'ils n'y sont plus.

    Il faut qu'un agent prennent la responsabilité de dire qu'il n'y a plus de gens sur la voie ou que les gens sur la voie ne sont pas "dangereux".
    Si la situation n'est pas nette il faut trouver un preneur de décision. Ou passer patate chaude à quelqu'un d'auttre.
    Hum! Il faut des agents très réactifs et responsables pour gérer une telle situation!

    Donc dans certains cas, si on voit une personne à proximité des voies on peut arrêter la circulation puisqu'il y a un risque supposé suicidaire. Et qu'il est mieux alors de faire intervenir les forces de l'ordre.

  9. Si on suis la réglementation a la lettre une personne au abord des voies mais hors zone dangereuse les trains continuent a rouler normalement et on apelle la SUGE. Après il y a une question de ressenti de la part des différents interlocateur et notamment de l'agent circulation qui va être en définitive le décisionnaire sur la situation: la personne a t elle un comportement suspect?( personne hésitant a traverser les voies, manifestement malade) qu'elle âge a t elle?( un enfant de 5ans se baladant tout seul on est censée continuer a rouler mais qu'est il capable de faire?) . Bref la ca peut vraiment dépendre de la personne qui va gérer la situation.

    Laharl

  10. Certains comentaires sont hallucinants d'egoisme et de cruauté. On parle bien d'êtres humains morts, dont la famille tient sans doute à récupérer un corps entier. En ce me concerne en cas d'accident de personne, et même si je suis en retard, je ferme ma gueule et attends patiemment. Faut vraiment remettre les choses à leur place. Quand on ne respecte même plus les morts… Ca s'appelle la barbarie, je crois bien.

  11. @laharl;

    Merci;

    Prenons un exemple. La sncf recrute un nouveau soustraitant pour l'élagage. Qui recrute des nouveaux ouvriers de base pour le travail. On leur explique les choses mais quelque fois c'est dur à entrer.
    Deux ouvriers de base, à la fin de la journée, contrairement aux ordres décident de longer la voie, c'est plus courts pour eux. Un train passe des signes de mains amicaux.
    L'exemple n'est pas très important, c'est la situation que je veux décrire pour ma question.
    le conducteur signale personnes sur les voies. Trafic arrêté dans sa totalité pendant 45 minutes.
    Ma question est: est-ce que entre situation normale et tout le trafic arrêté, par exemple 45 minutes, il y a une situation intermédiaire.
    Du genre: personnes sur les voies ne semblant pas présenter de danger, ralentissement à 30 km/h demandé.
    ps: Oui, je sais on peut jamais savoir. Mais à force de se couvrir cela peut aller très loin.

  12. S'il reste a longer la voie hors zone dangereuse sur une piste a cote de la voie normalement service normal on appelle la SUGE. Éventuellement passage des trains en marche prudente aux abords du signalement de leur présence pour constatation. La justement la situation est importante vu comment tu décrit il ne semble pas vouloir traverser les voies ne font pas entrave se contente de cheminer le long des pistes. Tout dépend vraiment des informations transmise.

    Laharl

  13. Lahart;

    tu veux dire que des gens sur la piste à côté des voies, normalement, c'est trafic normal ou au max simple ralentissement?
    Il faut vraiment que les gens soit "sur les rails " pour justifier un arrêt des trains!
    Est-ce qu'il y a des rapports fait pour chaque arrêt des trains pour gens sur les rails? Une enquête avec recherche de témoins?

  14. Sur la piste a cote des voies sans engager la zone dangereuse effectivement on arrête pas les trains et au pire simple ralentissement sauf si quelque chose nous laisse présumer qu'elles ont un comportement suicidaire ou dangereuse pour eux mêmes (jeux de la mort, enfant…tout dépend des informations transmise). Pour justifier un arrêt des trains il faut que les personnes soient sinon dans voies ou la zone dangereuse. Après pour une enquête c'est a la SUGE d'aller voir sur place mais on reprochera jamais a un AC d'avoir trop fait niveau sécu par contre pour ne pas en avoir fait assez il peut aller en prison…

    Laharl

  15. Merci;

    Alors qu'il y a une nombre important de contrôles dans l'exercice du métier de conducteur, il semblerait que là, il y ait quelque chose de très aléatoire.
    Je pense qu'un effort avec les nouvelles technologies pourrait améliorer la gestion de cette situation. A la fois dans la prise de responsabilités des conducteurs et le confort des usagers.

  16. Laharl me fait rigoler.
    Un coup faut s'arrêter, un coup faut pas.
    Il ne sait pas ce qu'il doit faire. C'est comique.
    L'enceinte ferroviaire est un terrain privé. Il est interdit d'y pénétrer sans autorisation. Si quelqu'un se fait buter, tant pis pour lui, il n'avait pas à se trouver là.
    Avec les théories de Laharl plus aucun train ne circulerait.
    Des gens sont dans l'enceinte, je siffle pour les prévenir et je passe. S'ils se tiennent à leur place c'est bien, s'ils traversent ça fait couic !

  17. Les théories dont tu parle ca s'appellent l'IN 1502 et c'est une réglementation SNCF que tous les cheminots doivent respecter

    Laharl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.