Grévounette du nouvel an

Suite à la disparition du motif de grévounette pour le changement de service de Juin 2013,
nos très chers syndiqués de Montparnasse tentent de trouver des motifs d’arrêt de travail à tout prix.

Alors, quand une prétendue agression d’un CGTiste envers un méchant-cadre-aux-ordres-de-la-direction amène à un conseil disciplinaire…
Cela se traduit forcément (CGT oblige) par une grévounette du nouvel an.

Donc, amis voyageurs, le 2 janvier, serrez les fesses, car la CGT va vous souhaiter la bonne année de la seule manière qu’elle connait :
un arrêt de travail.

Gageons que le père Fouettard (ou Bouffard, c’est selon) nous mette un S3 (lire Service 3 : le pire pour nous) pour seulement 2 conducteurs en grève.

La SNCF et la CGT vous souhaitent de bonnes fêtes.

 Br 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.