Ile-de-France : ça craque dans les transports en commun

Les grèves, comme celle de jeudi, ne sont plus le grand sujet de préoccupation des usagers des transports franciliens. Rails cassés, pannes électriques, suicides sur les voies… alimentent leur hantise quotidienne. La galère des « victimes » s’étale à longueur de blogs. Le constat est partagé : le réseau et le matériel ont vieilli et l’augmentation spectaculaire de la fréquentation (+ 40 % pour le RER D en huit ans) aggrave le problème.

Querelles politiques
L’affaire est entrée en politique. En mai, le président Sarkozy prenait fait et cause pour les usagers du RER A. A la tête du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif), Jean-Paul Huchon, président PS de la région, se pose, lui, en croisé des transports franciliens en promouvant un ambitieux plan d’urgence de 18,6 millions d’euros. « Si l’Etat ne nous aide pas, nous irons tout seuls », prévient-il. Du coup, SNCF et RATP n’hésitent plus à crier famine. « Impossible de tenir nos engagements avec ce réseau », répète Guillaume Pepy, le président de la SNCF. « Des décisions doivent être prises », renchérit Pierre Mongin, le patron de la RATP.

L’ennui est que cela tarde : les deux transporteurs sont tiraillés entre l’Etat et le Stif ; SNCF et Réseau ferré de France sont à couteaux tirés ; Jean-Paul Huchon ne supporte pas Christian Blanc, le secrétaire d’Etat au Grand Paris ; les élus de grande banlieue sont jaloux de Paris… Tout n’est pourtant pas noir : le Francilien, train de banlieue du futur, arrive en décembre à Saint-Lazare, de nouvelles rames à deux étages sont annoncées sur le RER A et la ligne 13 du métro est en pleine évolution. N’empêche que ni le projet de rocade ferrée autour de Paris, ni le prolongement du RER E à l’ouest, ni le dédoublement de la ligne 13 ne figurent dans les récents plans de relance. La semaine dernière, Nicolas Sarkozy a laissé entrevoir de grands projets. Les usagers attendent.

Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.