Jeudi: le service minimum à l’épreuve sur la ligne Paris-Chartres

Dans les transports, la loi sur « le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs » est appliquée depuis le 1er janvier 2008.

Depuis, elle a montré à plusieurs reprises ses effets limités sur le niveau de trafic, lors des grèves à la SNCF ou dans les régies de transport en commun comme à la RATP. Elle n’implique en effet aucun « service minimum ». Les agents grévistes doivent seulement se signaler 48 heures à l’avance et les syndicats sont tenus d’entamer des négociations préalables avec la direction pour tenter d’éviter la grève.

Les prévisions sont à venir dans quelques heures sur ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.