La SNCF est de plus en plus pitoyable

Ce jour il est 18h20, le TER Centre de 18h34 à destination de Nogent-Le-Rotrou est à quai voie 22.Jusqu'à là tout est normal… Il est 18h34 le chef de bord annonce un départ imminent et de faire attention à la fermeture automatique des portes. 18h43 notre train n'est toujours pas parti et le chef de bord nous annonce que notre train n'a pas de conducteur et ce pour une durée indéterminée et invite les voyageurs se rendant à Versailles-Chantiers, Rambouillet, Epernon, Maintenon et Chartres de se rabattre sur le 18h49 voie 26.
18h50 un conducteur est enfin là, nous allons donc pouvoir partir … départ à 18h55 !

Naturellement notre train n'étant pas dans son sillon, il sera encore plus retardé en ligne par les Transilien se trouvant devant lui pour au final avoir 25 minutes de retard à Saint-Piat !!

Cette histoire démontre une fois de plus que la SNCF n'est pas capable de gérer efficacement ses effectifs, qu'un conducteur soit malade ou un retard familial peu arriver mais dans une grande gare comme Paris-Montparnasse il est incroyable de croire qu'aucun pool de conducteurs de "secours" ne soit disponible d'autant que le matériel roulant n'est pas si éclectique que ça. Il ne faudra pas que la SNCF se croit en terrain conquis sur la ligne TER la plus chargée et donc rentable de France et lorsque la région Centre devra obligatoirement faire un appel d'offre ça peut faire mal..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.