La SNCF s’explique sur les problèmes du vendredi 23 janvier

Ligne : Le Mans – Nogent le Rotrou – Chartres – Paris
Trafic perturbé le vendredi 23/01/2009

Bris de barrière au passage à niveau de La Villette-Saint-Prest

Vendredi 23/01/09, la circulation des trains a été perturbée de 18h30 à 20h30 suite au bris d’une barrière au passage à niveau de La Villette-Saint-Prest (Eure et Loir).

Les mesures de sécurité nous ont imposé d’abord d’arrêter totalement les circulations; les trains ont été retenus dans les gares.

Puis grâce à l’intervention rapide d’une équipe sur place, les premières vérifications ont été effectuées et avec le concours de la gendarmerie nationale nous nous sommes efforcés de remettre en marche tous les trains, dans les meilleurs délais.

La circulation a repris dès 19h avec cependant la contrainte temporaire d’une limitation de vitesse importante aux abords du passage à niveau.

Nous sommes conscients de l’impact de cet incident sur votre vie personnelle en particulier en fin de semaine.
Nous avons tout mis en œuvre pour vous permettre de gagner au plus vite votre point de destination, en respectant strictement les procédures de sécurité et en vous informant régulièrement.

Merci de nous conserver votre confiance.

L’équipe Contact TER Centre

0 Replies to “La SNCF s’explique sur les problèmes du vendredi 23 janvier”

  1. Et malheureusement, même en prenant le train de 22h30 à chartres, près de 30 minutes de retard sur horaire en arrivée à Chartres…

  2. Vu la façon dont sont considérés les retards, on comprend que sur la notion du temps il y a un début de convergence entre le Pape et le PDG de la SNCF : tous les deux sont très à l’aise avec l’ETERNEL.
    mais par bonheur votre compréhension est inextinguible et on vous en remercie encore et encore et, promis, on n'a pas fini de compter dessus et de vous remercier bien sûr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.