L’accident de samedi

On en sait plus sur l’accident de samedi: c’est bien un suicide ! 🙁

Un homme de 48 ans s’est jeté sous les rails du TER Centre au niveau de l’ouvrage SNCF du stade des Grands-Près, à Chartres.

0 Replies to “L’accident de samedi”

  1. C'est une retraite d'un cadre de la SNCF pas d'un cheminot de base ! Et pas d'un petit cadre apparemment ! Sur le forum du Web des cheminots voici la remarque qu'on peut lire de la part d'un agent SNCF : "D. Le Reste joue dans la cour des cadres dirigeants avec ces 2300€ de retraite, pas du petit cadre de terrain que l'on aperçoit souvent."

    Ce serait ses fonctions de cadre syndical qui lui feraient autant de retraite… Didier Le Reste n'était pas simple contrôleur !

    La pension moyenne à la SNCF est d'environ 1600 euros !

  2. "Les régimes spéciaux de retraite, notamment ceux de la RATP et de la SNCF ont fait l'objet en 2008 d'une importante réforme destinée à harmoniser les principaux paramètres de droit et de calculs appliqués par ces régimes avec ceux mis en oeuvre dans la fonction publique.

    Dans ces conditions, le Gouvernement a souhaité que le relèvement des âges et des durées de service prévu par le présent projet de loi ne s'applique à ces régimes spéciaux qu'à l'issue de la montée en charge de la précédente réforme, soit à partir de 2017. Le projet de loi confirme cette intention en prévoyant le dépôt d'un rapport au Parlement sur les mesures réglementaires prises avant cette date."

    http://www.senat.fr/rap/l09-733-1/l09-733-153.html

  3. Même 1600 euros si jeune, c'est trop pour le service rendu aux usagers… Par contre si la retraite correspondait a l'implication syndicale, les cheminots seraient les rois du pétrole !!! Allez, bon vent en attendant la privatisation d'une des seules lignes TER presque rentable

  4. Vous savez très bien qu'entre une personalité intérrogée par un média et la transcription par ce média, il existe un gouffre.

    Un exemple relaté ci-dessus:

    Interrogé par un journaliste qui s'étonne de cette grève alors que les cheminots
    ne sont pas concernés puisqu'ils pourront toujours partir à… 50 ans, le
    responsable de la CGT à la SNCF , Didier Le Reste, répond que si les cheminots
    ne sont pas concernés aujourd'hui ils le seront… un jour.

    Didier Le Reste n'a pas dit cela, tout simplement parceque l'âge de la retraite à taux plein à la SNCF est à 57,5 ans pour tout les cheminots sauf les agents de conduite qui peuvent partir à 52,5 ans.

    Méditez !….

    Anonyme de 9h35.
    Quel service rendez-vous, juste pour comparer ?

  5. Au lieu de penser avec sa jalousie il faudrait plutot réfléchir avec sa tête et ce demander si c'est une retraite trop élevé ou si ce sont les autres qui sont trop faible.
    Autre chose parlons plutot des retraites de nos élus qu'ils ont refusé d'aligner sur le régime général. Juge et parti, comme c'est pratique.

  6. droit de réponse au troll qui a posté ce commentaire.(même pas signé, tu m'étonnes!)

    2300 EUROS C'EST SON SALAIRE.
    Didier Le Reste (CGT Cheminots) écrit à Novopress
    Posté par Novopress dans France, Politique, Société le 11 juin 2010 |

    A la suite de notre dépêche intitulée « Didier Le Reste a-t-il déraillé sur le montant de sa retraite ? Non… », Didier Le Reste, secrétaire général de la Fédération CGT des cheminots, nous a adressé un droit de réponse. C’est bien volontiers que nous le publions, amputé seulement des passages qui contreviennent à la législation en vigueur.

    De quoi s’agit-il ? D’une interview que j’aurais accordée à un journaliste de RTL au cours de laquelle j’ai indiqué que je touche une retraite de 2300 euros. Il me faut rétablir les faits.

    Les jours qui ont précédé la journée de mobilisation interprofessionnelle du 27 mai 2010, les salariés des régimes spéciaux de retraite ont été de nouveau livrés à la vindicte populaire sous prétexte qu’ils bénéficieraient encore d’affreux privilèges alors qu’ils ne seraient pas concernés par l’actuelle réforme des retraites. Dans ce cadre et pour avoir l’opinion de la Fédération CGT des Cheminots, plusieurs médias m’ont sollicité.

    C’est ainsi que le 25 mai dernier, un journaliste de RTL me contacte par téléphone alors que je me trouvais en réunion où l’on parlait d’ailleurs avenir des retraites et stratégie syndicale. J’ai commencé d’échanger à bâtons rompus avec ce journaliste sans savoir que j’étais en situation d’interview et si j’en crois ce qu’il en est ressorti, c’est là que j’ai commis le lapsus de parler de niveau de retraite au lieu de montant de mon salaire d’activité qui est bien de 2300 euros nets.

    C’est la stricte réalité pour plusieurs raisons :
    1. Je ne suis pas en retraite ;
    2. Je ne sais pas encore le montant de ma retraite. Dans tous les cas, je toucherai moins en retraite qu’en activité au regard des mécanismes de calcul en vigueur quand on sait d’ailleurs que 55 % des cheminots en retraite touchent moins de 1450 euros bruts par mois.

    en cas de doute voir le lien ci dessous

    http://fr.novopress.info/60616/didier-le-reste-cgt-cheminots-ecrit-a-novopress/

    Désinformation quand tu nous tiens…Prenez le temps de vérifier l'info ,recoupez l'info.Tout le monde s'improvise journaleux en ce moment, pitoyable! Allez bonnes luttes.

    un retraité même pas encarté.

  7. Les salariés (hors cadres et agents de maitrise) du privé ne peuvent pas prétendre à une rémunération de 1450 € nets et donc à une retraite décente.

  8. Si j'ai choisi de travailler à la SNCF c'est pour la retraite à 55 ans, je n'ai que 10 ans de boîte, j'ai travailler en 3*8 semaine et week-end, les noëls, les 1ers mai, et autres féries puis ensuite en 2*8, 1 semaine du soir, une du matin, etc et enfin en 2*8 mais une semaine de journée et une semaine de nuit.Au bout de 10 ans j'ai un salaire de 1500 euros net/mois, c'est pas si mal vous allez me dire, mais tous les jours je prends des reponsabilités sur la sécurité des voyageurs, je m'occupe de l'entretien des portes d'accés TGV!!! Lourde responsabilité faudrait pas qu'elles s'ouvrent à 300 km/h!!! Et bizaremment je pense changer d'emploi vu la conjoncture actuelle, comme d'ailleurs une trentaine de nouvels embauchées (sur 800 personnes sur le site) qui ont demissionnées, quand ils ont vu leurs 1ére payes de 1100 euros net/mois sur paris!!
    Si c'est aussi bien que ça pourquoi as t'on du mal à embaucher?

  9. Moi aussi je voudrais un salaire de cadre. J'ai des responsabilités: c'est moi qui sort les poubelles. Si un malade se suicidait en se donnant des coups de poubelle sur la tête je serais responsable.
    Je vais demissionner et postuler pour un poste à responsabilités. Et je vais prendre en otage des millions de travailleurs pour lutter contre cette injustice.

  10. "Un otage est une personne retenue prisonnière par un preneur d'otage, et dont la vie sauve et la libération dépendent d'une exigence à remplir par une tierce partie."
    Parlez de cette definition aux familles d'otages français, qui ne seront pas sur de voir leur mari, femme, mére et pére pour noël et du nouveau sens que des gens lui donne…

  11. Savoir lire ce n'est pas assez. Il faut avoir le courage et la capacité intellectuelle pour lire l'ensemble d'une définition d'un mot. Et la volonté d'acheter des dictionnaires un peu gros.

  12. otage
    nom masculin
    (ancien français hostage, logement, les otages logeant généralement chez celui à qui ils étaient livrés)
    ■Personne prise ou livrée comme garantie de l'exécution de certaines conventions militaires ou politiques : Laisser des otages à l'ennemi.
    ■Personne dont on s'empare et qu'on utilise comme moyen de pression contre quelqu'un, un État, pour l'amener à céder à des exigences. (La loi punit la prise d'otage de la réclusion criminelle à temps ou à perpétuité.)
    Il faudrait donc porter plainte contre les cheminots et les raffineurs…Mais pour cela il faut être courageux et monter une association, car ça critique pas mal sur les quais et dans les trains, mais ça n'agit pas beaucoup, m^me en temps normal d'ailleurs!! Alors agissez et montrer à la SNCF et à la région votre ras-le bol, et qu'à la SNCF, il n'y a pas que le tgv!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.