Le coup du volcan

Nos chers amis de la sncf vont pouvoir ajouter l’excuse du « volcan » à leur liste interminable de mauvaises excuses pour justifier les retards ou les annulations de trains, ça nous changera des feuilles mortes, de la neige, des locos qui brûlent, des difficultés de circulation, des mises à quai tardives, des chefs de bord qui n’ont pas de taxi pour venir à la gare, de la pluie, du brouillard, de la canicule, de la gueule de bois du lundi et j’en passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.