0 Replies to “Le journal l’écho républicain parle de Paris-Chartres.fr”

  1. Savez-vous qu'un micro et un haut-parleur fonctionnent avec de l'électricité?
    Si il n'y a plus de courant, ça devient plus compliqué de faire des annnonces!

  2. Certes. Mais un contrôleur ça fonctionne aussi avec de l'électricité ? Il ne peut pas faire le tour du train pour communiquer avec les passagers ?

  3. Il n'y a rien de tel en effet que le contact humain: les contrôleurs ont tendance à l'oublier, ils s'isolent dans leur cabine la plupart du temps. D'ailleurs une question : pourquoi le contrôleur qui au départ de Paris annonce quasi systématiquement sur les trains à l'heure de pointe que chaque voyageur doit être muni de billet, qu'il va vérifier tout à l'heure et que ça va barder, ne met pas sa menace à exécution, c'est à dire pourquoi ne fait-il tout simplement pas son boulot ? Dans les TGV, les passagers sont systématiquement contrôlés…

  4. Oui il faut du courant pour le micro, mais il y a des batteries. De plus le contrôleur n'était peut être pas de service et sinon il s'en foutait. Il faut de tout pour faire un monde.

  5. Le Monsieur vous dit qu'il n'y a pas de courant! Vous êtes bouchés ?

    Il n'y a pas de contrôleur à bord des TER.
    L'agent présent est un agent d'accompagnement qui annonce "bêtement" ce que sa hiérarchie lui demande. S'il n'a pas fait d'annonce c'est qu'il n'avait pas de renseignement à vous communiquer, car il ne pouvait pas entrer en contact avec le conducteur.
    En effet les BB 8500 ne sont pas équipées de l'interphonie.

    Les contrôles sont effectués intempestivement par des brigades de contrôleurs.

  6. Et c'est trop dur de descendre de la rame et d'aller voir le conducteur pour prendre des renseignements ? Ou bien c'est "bêtement" pas dans le règlement…

    On dit que ce sont plutôt les cheminots syndiqués qui s'arquent boutent sur les règlements… Sauf que là on était en temps de grève, ce qui voudrait dire que c'est faux et qu'au contraire, ce sont plutôt les non syndiqués qui appliquent "bêtement" les règlements de la hiérarchie…

    Et est-ce normal qu'il n'y ait pas de talkies-walkies entre agent de conduite et agent d'accompagnement ? Aucune mesure depuis l'incendie sur le train de nuit Paris-Munich ? (cf http://www.rtl.fr/actualites/article/incendie-du-train-paris-munich-la-sncf-et-deutsche-bahn-renvoyees-en-correctionnelle-5946511252 )

    Enfin comment se fait-il qu'il n'y avait plus du tout de courant ? L'agent a continué de conduire son train malgré que la rame était déjà sur batterie ou bien la batterie est-elle H.S. ?

  7. Pour info , lors d'une coupure de l'alimentation électrique , si elle persiste plus de 20 secondes , le conducteur doit s'arrêter d'urgence!
    Le controleur ne peut descendre du train pour aller voir le conducteur , car il doit s'assurer du maintien de fermeture des portes , et doit être présent dans le train surtout si celui ci repart!

  8. Une panne sur un train, cela peut arriver. En revanche, ce qui est difficilement compréhensible, c'est que l'on nous ait fait descendre du train sur les voies pour rejoindre à pieds la gare de Maintenon. Un peu moins de deux kilomètres sur les voies, sans accompagnement de la SNCF, c'est très limite. Je vous laisse imaginer les mères de familles avec les poussettes, ou encore, les passagers avec les valises à roulette. Un passager aveugle n'a pas pu faire le trajet, et le train suivant a dû s'arrêter pour le prendre en charge avant de récupérer les passagers à Maintenon.
    Cerise sur le gâteau, le train suivant qui est venu nous récupérer à Maintenon est resté coincé en gare près de 20 minutes en raison d'une panne de signalisation.
    Ce soir là, je suis parti de Paris à 21h30, je suis arrivé à Chartres à 0h20…
    Les conditions matérielles et le service ne sont souvent pas à la hauteur du montant des abonnements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.