Les problèmes d’hier soir

Cette merveilleuse journée s’est poursuivie avec le train de 19h44, composé de 4 voitures.
Entre Paris et Versailles on nous annonce que le train ne marquera pas d’arrêt à Rambouillet et qu’il faut descendre à Versailles où une correspondance sera assurée (omnibus toutes gares départ de Versailles à 20h06).

Eric

0 Replies to “Les problèmes d’hier soir”

  1. je ne voudrais pas décevoir l'association pour leur réunion du 24 mais leurs interlocuteurs de la SNCF (Bouffard et Papillon) ne pèsent pas bien lourd au sein de la SNCF malgré leurs fonctions au titre ronflant. Dés qu'on parle plus fort qu'eux, ils s'écrasent.
    Le problème de cette ligne, c'est qu'elle dépend de la région Centre, mais dépendante à 100% de la région de Paris Rive Gauche au sein de la SNCF représentée par ces 2 gugusses.
    Une anecdote : A epernon, je dois prendre le train pour aller travailler de nuit, sur le quai, une 50aine de personnes attendent un train depuis plus de 2 heures suite à une panne entre Epernon et Rambouillet. Un train vide s'arrête à l'entrée de la gare et normalement doit s'arrêter pour nous prendre. Et là, le train s'élance de l'entrée de la gare et ne s'arrête pas… Sur le quai, je vois ces 2 gugusses que je connais et je vais les voir pour leur demander ce qu'ils en pensent. "Ben tu sais, c'est pas nous qui décidons…" Voilà tout est dit.

  2. au sujet de la cgt certains sont bien contents de la trouver pour avoir les indemnitées de licenciement quand le patron est parti avec la caisse !!!!

  3. soyez courtois les "gros schtroumphs bleus " comme vous dites n'ont pas un metier simple et en plus payes au lance pierre ils font le travail qu'on leur demande merci

  4. je vous fait savoir que depuis le début de la gréve les gros schtroumphs bleus comme vous les appelles vous les gros fainants qui ont rien à faire que alimenter ce blog toute la journée. pour revenir à ces controleurs manager par leur responsable trés courtois et commercial sont présent depuis le début de cette greve alors arreter de les accuses et descendaient plus la cgt ou les grevistes c'est aller savoir si parmi vous certains font pas greve certaines fois. alors si vous etes pas content du service sncf prenaient votre voiture.

  5. Moi je prends ma voiture. Elle s'appelle sncf et elle est a moi. Pas aux actionnaires. Et c'est pas la propriété des syndicalistes non plus.
    Oui, je sais quand vos copains soviétiques ont privatisé, c'est les apparatchicks qui se sont servi. Mais pour l'instant, le train c'est MA VOITURE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.