Les problèmes rencontrés sur le rails lors de forte chaleur

Risque de dilatation

« Rails, caténaires et aiguillages sont sensibles à la chaleur et soumis à un risque de dilatation », explique l’entreprise ferroviaire sur son site Internet. En cas de hausse du mercure, les trains doivent donc, par mesure de sécurité, limiter leur vitesse. « Il arrive même parfois que la circulation soit interrompue pour procéder à certaines réparations ou au remplacement des tronçons de rail dilatés », poursuit la SNCF. En parallèle, des dispositifs renforcés de surveillance des voies et des caténaires sont mis en place.

Autre risque de déagrément pour les voyageurs : une défaillance dans les systèmes de climatisation à bord des trains ou dans les gares, plus particulièrement dans leur circuit de refroidissement. En pareil cas, la SNCF prévoit la distribution de bouteilles d’eau à ses clients. En cas d’urgence, le chef de bord a également la possibilité de réquisitionner le bar du train pour une distribution gratuite de boissons aux voyageurs. Du côté d’Aéroports de Paris aussi, on signale avoir prévu en cas de besoin la distribution de bouteilles d’eau.

A la SNCF, une série de mesures préventives
En prévision du type d’épisodes caniculaires que nous connaissons actuellement, la SNCF réalise chaque année avant l’été une grande opération de maintenance de son matériel, et notamment de ses trains. Au cours de celle-ci, « l’accent est mis sur les équipements de climatisation (filtres, circuits de réfrigération…), les compresseurs de climatisation et de production d’air et sur les nettoyages techniques spécifiques », indique-t-elle sur son site Internet. En outre, les agents de la SNCF procèdent durant tout l’été à des « tournées de chaleur » pour surveiller l’état des infrastructures en fonction des bulletins prévisionnels fournis par Météo France. Enfin, pour se prémunir des risques d’incendies en bord des voies liés à une éventuelle sécheresse, l’entreprise procède à un désherbage et un débrouissaillage sur tous les talus près des rails.

0 Replies to “Les problèmes rencontrés sur le rails lors de forte chaleur”

  1. Non à la RERisation de notre ligne !
    C'est quoi cette association nombriliste. Vous voulez des trains directs Chartres-Paris qui plus des Corail et tant pis pour les autres gares. On ne peut pas créer une offre avec un train toutes les 15minutes si ces trains n'ont pas la même mission. Et que vous le vouliez ou non, un train tous les quarts d'heure c'est du haut niveau de service et ce n'est réalisable qu'avec des trains performants et pas de vieux Corail… On a bien compris que c'est un noyau de chartrains qui défendait leurs petits acquis qui à l'image des Français soixante-huitard font preuves d'un égoïsme déconcertant.

  2. La tablette c'est un plus, mais je préfère avant tout avoir une place assise avec un minimum d'espace, pas comme les "carrés" exigus que l'on trouve dans les corails ou les vieilles rames de la ligne… Au pire l'ordinateur sur les jambes, ça marche aussi.

  3. Bonjour je n'habite pas à Chartres, je ne suis pas membre d'Aupacha. Devant prendre le train très tôt pour aller travailler sur Paris j'apprécie le confort des bons vieux corails pour finir ma nuit. La tablette est bien utile ainsi que la poubelle sur le côté.

  4. Il faut comprendre le terme de RERisation pour les futurs REGIO2N :
    dans les nouvelles rames, les places seront toutes en vis à vis (comme dans les vieux VO2N),

    Mais…
    Il y aura 5 places par travée (au lieu de 4 comme dans les Corail 2nde classe, les TER2NNG et VO2N).
    Bien sûr, les REGIO2N seront plus larges… de 20 cm !
    Et 20cm pour un siège en plus : cela vous donne bien un aperçu du confort à venir.

    On se retrouve donc avec des trains identiques à ceux qui circulent sur les lignes Transilien et RER.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.