L’escargot de 8h10 (TER 862476)!

Je sais je devrais pas prendre le train au départ de Chartres à 8h10, je sais… Pourtant ça pourrait être un horaire bien pratique, un train toujours à moitié vide… Mais pourquoi partir 25mn plus tôt (que le suivant le TER 16806) si c’est pour arriver à la même heure que d’habitude !
Alors, je radote mais… Ce matin tout va démarre bien : Le train part à l’heure, il est à moitié vide. Petit contrôle tranquille… On arrive même légèrement en avance à Rambouillet (correspondance immédiate mais sans problème avec le Transilien de 8h41)… Mais voilà, à partir de Saint-Quentin-en-Yvelines, il se met à avancer lentement, lentement… Tout doucement, doucement, doucement… On dépasse quand même le DEFI à quai à Saint-Cyr et puis doucement, on stoppe au niveau de Versailles-Matelots. Voilà sur la voie d’en face le train de Granville… Allez vas-y ! Le DEFI nous dépasse, on repart doucement… Puis c’est le RER C qui nous dépasse, enfin nous sommes à Versailles-Chantiers. Prochains DEFI et RER C dans ½ heure !
Finalement nous arriverons à la gare de Vaugirard à 9h18. 1heure et 8 minute pour faire 87Km avec 4 arrêts intermédiaires : Belle moyenne !
Je sais, le réseau est saturé, les régulateurs font de leur mieux, blablabla…
Peut-être les futurs nouveaux  horaires bouleversés de l’hiver prochain améliorerons les choses ? À moins que ce ne soit encore pire : Mettre plus de 1h10 pour atteindre Paris et aucune correspondance facile !
Avec le SNCF tout est possible. En attendant vive le « rapide » de 8h35 !
                -FL-

0 Replies to “L’escargot de 8h10 (TER 862476)!”

  1. Première éventualité, Je pense que c'est par rapport à la sécurité de la caravane et des coureurs (éviter des "projections" diverses éventuelles depuis ce surplomb). Le cahier des charges d'ASO (la société qui organise cet évènement est très pointilleuse sur la sécurité! En accord avec la municipalité, RFF).
    Seconde éventualité, éviter une trop grande affluence à un point donné du quai (voyageurs plus spectateurs pas habitués au ferroviaire) qui pourraient engager la sécurité au moment de la desserte de la gare par les trains. Ne pouvant évaluer précisément le nombre de personnes susceptibles présentes sur le quai, par défaut il a certainement été donné la priorité aux voyageurs empruntant le train. Ces mesures étant prises bien en amont de la manifestation. Dommage vous aviez sûrement choisi un spot de rêve !
    Quand à cette histoire de tabac, je vous donne l’info ci-dessous reprise par un internaute sur un autre blog. 😉
    Le décret actuellement en vigueur :
    DIRECTION DES TRANSPORTS ET DE LA PROTECTION DU PUBLIC
    Arrêté n° 2007-20068 modifiant l’arrêté n° 78-16420 du 25 juillet 1978 relatif à la police dans les parties des gares de chemins de fer d’intérêt général et de leurs dépendances accessibles au public
    Le Préfet de Police,
    Vu le code de la santé publique, notamment ses articles R. 3511-1 à R. 3511-8 dans leur rédaction issue de l’article 1er du décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 fixant les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif ;
    Vu la loi du 15 juillet 1845 modifiée sur la police des chemins de fer ;
    Vu le décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 fixant les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif ;
    Vu la circulaire du 28 novembre 2006 relative à la mise en œuvre du décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 fixant les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif ;
    Vu l’arrêté préfectoral n° 78-16420 du 25 juillet 1978 modifié relatif à la police dans les parties des gares de chemins de fer d’intérêt général et de leurs dépendances accessibles au public ;
    Sur proposition du directeur des transports et de la protection du public,
    Arrête :
    Art. 1.
    Après l’article 9 de l’arrêté n° 78-16420 du 25 juillet 1978 susvisé, il est inséré un article 9-1 ainsi rédigé :
    « Il est interdit de fumer sur l’ensemble des quais des gares suivantes :
    • Paris Montparnasse ;
    • Paris Austerlitz ;
    • Paris Nord ;
    • Paris Est ;
    • Paris Lyon ;
    • Paris Saint Lazare ;
    • Bibliothèque François Mitterrand ;
    • Saint Michel Notre Dame ;
    • Musée d’Orsay ;
    • Invalides ;
    • Pont de l’Alma ;
    • Champs de Mars Tour Eiffel ;
    • Boulevard Victor ;
    • Avenue du Président Kennedy ;
    • Boulainvilliers ;
    • Avenue Henri Martin ;
    • Avenue Foch ;
    • Neuilly Porte Maillot ».
    Art. 2.
    Le présent arrêté entre en vigueur à compter du 1er février 2007.
    Art. 3.
    Le directeur des transports et de la protection du public, le directeur de l’ordre public et de la circulation et le directeur de la police urbaine de proximité sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture de Paris et de la préfecture de police, ainsi qu’au bulletin municipal officiel de la ville de Paris, et notifié au Directeur général de la SNCF.
    Fait à Paris, le 31 janvier 2007
    Le Préfet de Police
    Pierre MUTZ
    Loi Evin :
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000344577&dateTexte=&categorieLien=id
    Donc j’en déduis que cet agent de la police ferroviaire pouvait fumer sur le quai, à moins qu’un panneau spécifique ne le lui interdise précisément.

  2. Pour complément je crois qu'on peut fumer dans tout endroit ouvert c'est à dire dans le cas de Rambouillet à partir de la fin de la couverture du quai par un "toit".
    Ensuite c'est une question de savoir vivre et les fumeurs ne devraient pas se mettre à côté de gens qui ne fument pas. (mais bon on le constate tous les jours que ce n'est jamais respecté).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.