L’incompétence c’est tous les jours… même le week-end !

Ce matin toutes les circulations omnibus ont été supprimées seule la
9h39 venant du Mans a été assurée à St-Piat. Ce qui est encore une
fois inamissible c'est que les express roulaient, ca coute rien d'en
rendre une omnibus et ça évitera aux travailleurs du samedi d'avoir 3
à 4h de retard donc 3 à 4h de salaire en moins à la fin du mois à
cause de l'incompétence de la SNCF.
La SNCF peut maintenant jouer avec nos salaires jouons avec le siens,
je propose que nous nous rassemblons un jour devant un TGV au départ
de Paris pour Nantes et d'en bloquer le départ, car cette relation est
la plus rentable de la gare Montparnasse. Ils jouent avec notre argent
ce qui est déjà difficile avec la crise jouons avec le leur…

0 Replies to “L’incompétence c’est tous les jours… même le week-end !”

  1. N'affirmez pas une contre-vérité!!!!! je prends le trains tous les jours même le week-end parfois, à des heures différentes matin (6h30, 9h54, 10h54) et soir (de 17h18 à 18h48) en fonction de mes horaires et j'arrive plus souvent à l'heure qu'en retard avec une meilleure ponctualité, il est vrai, le matin.
    Alors dire qu'aucun train n'est à l'heure s'est exagéré même si la SNCF doit faire énormément de progrès, elle n'est pas la seule fautive dans l'affaire. La SNCF ne fait partie que d'une chaîne qui part d'abord d'une mise en place d'une vraie Politique de transport public avec les moyens nécessaires et non à minima, d'un réseau adapté à l'affluence des circulations ou à l'augmentation en volume de la prise en charge des usagers, d'une société de transport qui soit vraiment contrainte de respecter ses missions de service public et en fin de chaîne, le respect des usagers afin de ne pas générer d'autres aléas.
    Mais ce rêve a un coût énorme et je vous rappelle que la France est en faillite donc nos problèmes de transport, on va se les garder un bon petit moment…

  2. je ne sais pas si cela est vrai mais depuis la grève le train qui est censé arriver à 8h45 à Paris Montparnasse n'est pas arrivé une seule fois à l'heure (toujours au moins 10 minutes de retard jamais signalé d'ailleurs). Il est meme annoncé comme arrivant théoriquement à 8h54 sur le bulletin de retard d'hier. En tout cas, vrai ou faux c'est vrai qu'il était à l'heure aujourd'hui à 8h45 pétantes en gare!!

  3. Vous avez bien de la chance d'avoir plus souvent des trains à l'heure qu'en retard, car c'est loin d'être mon cas et je prends régulièrement le 7H40 ou 7H55 à maintenon et j'arrive régulièrement à la bourre a montparnasse, et le soir idem !
    Quant aux excuses du pourquoi ça fonctionne mal, je m'aperçois que les prélèvements eux fonctionne très bien !

  4. D'accord, en effet, il est abusif de dire que "tous" les trains de la ligne sont en retard. En général, hors heure de pointe, la ligne est ponctuelle. En revanche, à l'heure de pointe, c'est à dire à l'heure où la plupart des usagers passent (d'où le ressenti de la majorité…), les trains ne sont pas souvent à l'heure. Pour mon exemple perso, les trains que je prends le matin (62466 ou 62468) ne sont JAMAIS à Montparnasse à leur horaires théoriques (8h ou 8h15). Dans le meilleur des cas (comme ce matin, comme par hasard), c'est 3 à 4 minutes de retard, ce qui reste dans le domaine du supportable (avec un trajet Rbt – paris qui passe quand même au delà des 35 minutes, alors qu'il est techniquement faisable en moins de 30 minutes). Le plus souvent, c'est de l'ordre de 8 à 10 minutes, ce qui quotidiennement, ajouté aux annulations très fréquentes du 62466 (donc voyage debout dans le 62468) est franchement usant. Je ne parle pas des "catastrophes industrielles" du type d'hier matin…
    Alors je sais, on nous l'a bien seriné, l'accès à Versailles est SA-TU-RÉ. Il n'en reste pas moins que je n'arrive pas à trouver normal que la SNCF ne soit jamais en mesure de tenir son horaire théorique, en tout cas, sur la tranche que j'ai cité, et ce malgré une "détente horaire" plutôt confortable (temps alloué de 33 minutes)

  5. Il est vrai qu'il y a du retard (et je suis en accord avec NKR : surtout en heure de pointe. En heure creuse, c'est plutôt bien). Mais il y en a partout. Je serais bien curieux de savoir combien de trains roulent entre Montparnasse et Chartres. Mais en comptant également ceux de Rambouillet, La Verrière, St Quentin et cetera. Il doit y en avoir un bon gros chiffres. ça en fait de la gestion a mon avis o.O
    Et l'effet "boule de neige" n'est pas loin. Tout comme dans le métro & RER.

    Cela fait comme sur la route lorsqu'il y a du monde. Jamais à l'abri d'un éventuel accident ou autre qui aura un impacte énorme par la suite…

    Il y a probablement un travail à faire coté gestion de listes des trains ou autre.

  6. Ce n'est pas une contre-vérité c'est une expérience vécue depuis 3 ans mais spécialement depuis des mois. Je prends tous les matins le 7h22 à Chartres (quand il n'est pas supprimé) et le soir au choix le 17h27-17h48-18h24 et je confirme que depuis des mois je n'ai pas été à l'heure sans motivations étonnantes de la SNCF (citées plus haut). Qu'en dehors des heures de pointe les trains soient à peu près à l'heure peut-être (j'en ai pris tous les samedis et jours fériés en novembre et j'ai systématiquement été en retard et pas qu'un peu) ça n'en retire pas le fait que les trains arrivent à l'heure lorsque le gars fait les contrôles. Je suppose que les agents de la SNCF sont au courant de ces contrôles (facile on ne voit que lui en bout de quai) et font en sorte que les trains arrivent à l'heure. Pas une polémique, un constat très simple : les trains peuvent arriver à l'heure et les chiffres qui ressortent de ces contrôles ne reflètent pas du tout la réalité du terrain.

  7. Je vous rassure , les conducteurs ne sont jamais au courant de ces controles!
    Par contre , la direction certainement !
    Y a t'il des ordres donnés à la régulation ?

  8. Penser clairement comme vous le supposer que les cheminots mettent sciemment en retard les trains cest au mieux
    Juste insultant pour nous qui faisons notre travail du mieux que
    Nous pouvons TOUT les jours… M'enfin jai l'impression qu'il est plus
    Facile de croire ca plutôt que d'essayer de
    Comprendre le pourquoi véritable des retards ( notamment un cadencement qui est juste une ineptie car quasi intenable des le moindre rate)

  9. Anonyme de 19h18 a raison sur quelques points : il est évident que ce n'est pas le cheminot lambda tout seul dans sa cabine qui prends ce type de décision, maintenant que des supérieurs hiérarchiques fassent en sorte que la régul facile le passage de tels ou tels autres trains, il n'y aurai rien de suprenant. Et le cadencement : alors là c'est 100% d'accord c'est une ineptie sans nom, du reste les problèmes que nous recontrons maintenant sur la ligne ont commencé en 2008, année d'installation du cadencement….

  10. le cadencement n'est pas une ineptie en soi, et c'est faux de dire que tous les problèmes d'aujourd'hui en découlent.
    Le cadencement a juste mis en lumière la dégradation du service public qui s'installait insinueusement dans notre pays. Ce qu'on connaît aujourd'hui, était d'une façon inévitable malheureusement.
    Toutes les autorités directrices ont pris les mêmes dispositions à savoir augmenter le nombre de circulations pour avoir un balayage horaire le plus large possible mais au détriment de l'aménagement des installations existantes ce qui aujourd'hui amène la saturation du réseau à certains endroits. Alors qu'en jouant aussi sur les capacités de transport des trains, on aurait peut être moins de trains, mais un plus grand confort car plus de capacité de transport par train.
    Il aurait fallu jouer sur les 2 tableaux en même temps.
    Un autre problème soulevé par le cadencement n'est que le vieillissement avéré du matériel qui ne peut malheureusement suivre avec des périodes d'entretien réduites au strict minimum qui induisent plus de pannes en ligne car les rames ne sont pas inspectées à fond et on pousse les pièces à leur maximum d'usure mais parfois ça casse…
    On a tout fait à l'envers, le cadencement impose du matériel récent, robuste (malheureusement Alsthom n'est plus ce que c'était) alors qu'on a du matériel robuste mais en fin de vie donc tout le monde montre du doigt le cadencement alors qu'à la base, il doit faciliter la vie de l'usager car les horaires sont réguliers, avec la même minute à des heures différentes (14h03, 14h33, 15h03, 15h33, 16h03 etc…). Malheureusement on a des horaires facile à retenir mais est ce qu'il y a le matériel correspondant? Rien n'est moins sûr.

  11. EN 2012 avec le nouveau changement d'horaire et le cadencement ,je vous souhaite bon courage et surtout ne vous en prenez pas aux conducteurs de trains nous n y sommes pour rien .
    L.

  12. anonyme 10:13;

    Les conducteurs ont prévu combien de gréves l'année prochaine? Est-ce qu'il y a des éléctions syndicales qui vont entrainer les surenchères pour les partages du gateau financier?
    Est-ce que l' élection Présidentielle ne va pas être proche et les syndicats extrémistes vont vouloir mettre le feu et bloquer la France pour agir sur la démocratie par la violence. Avec ses principaux relais de nuisance que sont les conducteurs? Le groupe le plus syndiqué de la sncf.

  13. au webmaster: " principaux relais de nuisance que sont les conducteurs " . Ce n'est pas une insulte? de la provocation??? Et pourtant vous laissez passer donc vous cautionnez!

  14. Désolé. Je modifie ma phrase. C'est PARMI les conducteurs que se trouvent les principaux relais de nuisance. J'espère entendre, fort et clairement, chez certains conducteurs, leurs différence et leur opposition quand il y aura une nouvelle grève pas vraiment motivée par le combat d'injustices.

  15. Ah d'accord, donc sur ce blog, on peut insulter, mais sans vulgarité! Ok, il va falloir nous donner la limite, merci.
    Du grand n'importe quoi!

  16. C'est toujours le ou les mêmes qui écrivent ces inepties tel que l'anonyme de 11h20 et 17h46.
    Ce type doit être patron et cotiser à la secte UMP.

  17. Une remarque complémentaire pour les cheminots.
    Si vous êtes de fervents défenseurs des bonnes manières et du bisounours, je voudrais vous demander quand, pour la dernière fois, vous avez repris UN CHEMINOT qui dépassait les limites?
    Bien souvent les usagers se font traiter d'ignares, de bétail…. mais jamais, JAMAIS, je n'ai lu un cheminot reprenant un autre cheminot.
    Est-ce que votre exigence est sélective? Est-ce que vous permettez aux cheminots ce que vous contestez aux usagers? Prétendez vous à des privilèges?
    De plus en plus d'usagers usent d'un droit de "réponse". A vous de montrer que vous êtes capables de respect, d'exigence de respect chez vos collègues, quand vous le demandez aux autres.

    En quoi être insultant de dire que les conducteurs sont les plus syndiqués et cela dans un syndicat le plus extrémiste. Et une gréve, c'est pas une nuisance pour les usagers peut-être? Ce n'est pas pour cela que vous les faites?

  18. Alors, toi qui parle de syndicalisme, mais même notre cher président clame haut et fort que c'est inadmissible le faible taux de personnes syndiqués dans notre pays.
    Une grève? c'est un droit constitutionnel. Si tu n'es pas d'accord, tu as le droit de t'expatrier.
    Mais chacun dit ce qu'il veut. La personne que je critique en premier, c'est le modérateur qui laisse passer les insultes.

  19. Oui, c'est assez remarquable le faible taux de syndicalisme dans notre pays. Ne pourrait-on dire que c'est la faute des usagers? Ou de leur (syndicats) archaisme, de leur manque totale d'intérêt pour ceux qu'ils sont sensés défendre, leurs compromissions avec l'argent etc etc..?
    Toujours étant, voir qu'avec, quelques fois, quelques dizaines de troublions des milliers de travailleurs aient des nuisances n'est pas acceptable.
    Peut-on vraiment parler de gréves quand des personnes, si peu nombreuses, peuvent nuire à un si grand nombre pour des motifs qui n'ont, que rarement, pour objectif la défense des plus nécessiteux.
    Si peu nombreux sont syndiqués ( 5%?). Mais à des postes essentiels pour la nuisance.

  20. @anonyme 18:53

    Si seulement 5% cotisent à la cgt ou Sud, les autres cheminots seraient, d'après vous, patrons ou à l'ump?
    Pour qu'il n'y en ait que 5% pour vous, faut-il que vous soyez moins attrayants que ceux que vous prétendez combattre ( officiellement).

  21. le débat s'emballe, comment en serait-il autrement vu la qualité de service déplorable. Bien entendu, la responsabilité n'en revient pas aux seuls agents SNCF(personnellement je suis convaincu qu'il en reste quelques trops rares qui croient au service public plus qu'à leurs bénéfices sociaux et qui n'ont pas les oeillères des autres). Ce n'est pas lui qui décide de l'entretien du matériel, de la cadence des trains, de donner l'ordre d'aller réchauffer un aiguillage etc… Ce n'est pas lui non plus qui peut faire accélérer un train un jour de contrôle des horaires toutefois il contribue sacrément au bordel ambiant! Bloquer le service minimum (envahissement de la salle de contrôle) n'a eu comme seul but que d'emmerder les pauvres travailleurs que nous sommes (moyenne des salaires probablement plus basse que le salaire moyen à la SNCF). Action qu'ils reprochent de manière virulente à d'autres branches (infirmiers anesthésiste) et pourtant qu'ils reproduisent ensuite eux-même sur les filibus.

    Donc oui, quand la SNCF (dans son bel ensemble) à va arrêter de se moquer du monde ?

    J'en profite pour réaffirmer que ça ne sert à rien d'insulter ou de s'en prendre au personnel roulant qui sont ceux qui subissent le plus la situation avec les clients! C'est de loin ceux pour qui j'ai personnellement le plus de sympathie

  22. Le salaire moyen actuel à la SNCF est inférieur au salaire moyen du privé.
    Dans les années 70 le salaire moyen à la SNCF était nettement inférieur à celui du privé.
    A la suite de nombreuses luttes, la tendance s'est inversée.
    Mais depuis près de 10 ans, la courbe n'a cessé de basculer à la renverse.
    Le problème est que le SMIG augmente légèrement chaque année alors que les salaires légèrement supérieurs, eux, n'augmentent pas. Ce qui entraine un tassement vers le bas.
    C'est valable dans toutes les corporations.

  23. Le personnel roulant subissent? Oui,peut-être, mais ils ne sont pas irresponsables!

    Quand un conducteur dit"tout le monde descend, terminus" alors que ce n'était pas,; à l'origine le terminus, force est de constater:

    Qu'il n'a aucune marque de sympathie pour l'usager.
    Qu'il ne formule aucune excuse?
    Qu'il ne donne aucune explication.
    Qu'il considère qu'il est seulement conducteur et rien d'autre. Et " je vous emmerde".

    Et j'ai du mal à croire:
    1) que le direction n'a pas demandé d'être sympa.
    2) que la direction interdit d'être sympa.
    3) que cela coute cher d'être sympa.

    Alors comprendre le conducteur, vous demandez?

  24. je suis conducteur:
    dans ces cas là, j'essaie d'être sympathique, je donne l'explication car c'est normal mais je ne vois pas pourquoi j'aurai à m'excuser :/
    Je ne suis en aucun cas responsable.
    Mais en même temps, être sympathique tout en annonçant que le train est supprimé, ça peut paraitre pour de la provocation!

  25. Si on vous dit que le train ne va pas plus loin, c'est qu'on ne peut pas aller plus loin. On vous transmet simplement les ordres. Nous ne sommes pas des commerciaux. On est pas la pour faire des ronds de jambe. Pour avoir de la sympathie, il faut que ce soit réciproque et la, le bas blesse!
    Le conducteur est responsable de son train pour la conduite, le dépannage, le respect des signaux et la réglementation.

    Cordialement

  26. @10.06
    Merci de ta franchise.
    C'est ce pensent et mettent en pratique tous les conducteurs.
    Ils ne sont pas la pour faire de la sympathie, de l'humanisme ou pour avoir du savoir vire ou de la compréhension.

    Pour ceux qui se posent des questions sur leurs mésaventures à la sncf et cherchent des réponses ou des améliorations, n'oublier pas la dimension culturelle.
    Ce genre de pensée n'est pas "naturelle", c'est une pensée commerciale. Et vous vous n'êtes pas commerciaux.
    Ta réponse vaut plus qu'un budget, qu'une réforme structurelle ou une grève. Elle met en évidence que la question de la SNCF est culturelle.
    Pour ceux qui cherchent à comprendre ou améliorer leurs conditions de transport, n'oubliez pas la dimension fondamentale culturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.