« …Mais la capacité de voyageurs a été augmentée avec plus de wagons… »!

 
 
image
 
 
 
 
 
Le point sur les lignes ferroviaires encore très perturb…

Les dégâts occasionnés par les intempéries sur les voies SNCF entre l’Eure-et-Loir et Paris sont en cours de réparation. Mais la grève s’ajoute à ces travaux.
Aperçu par Yahoo
 

Le point sur les lignes ferroviaires encore très perturbées en Eure-et-Loir et dans les Yvelines

 « Après le passage des experts, trois corps de métier seront dès ce mardi sur ce chantier, pour le terrassement, la géométrie, les ballastes, les capteurs, les caténaires et la signalisation ». - Quentin reix

« Après le passage des experts, trois corps de métier seront dès ce mardi sur ce chantier, pour le terrassement, la géométrie, les ballastes, les capteurs, les caténaires et la signalisation ». – Quentin reix

Les dégâts occasionnés par les intempéries sur les voies SNCF entre l’Eure-et-Loir et Paris sont en cours de réparation. Mais la grève s’ajoute à ces travaux.

1/ Chartres. La ligne Chartres-Paris tourne toujours au ralenti depuis l’endommagement d’une voie par la chute d’un arbre à Saint-Prest, des coulées de boue à Saint-Piat, et l’affaissement d’un talus sous les voies, mardi dernier, au niveau de Droue-sur-Drouette. Fragilisé, le talus n’est plus en capacités certaine de résister au poids de deux trains. Une voie est donc neutralisée et une seule est utilisée, en alternance. Franck Gallard, de la SNCF, estime le « rétablissement des deux voies de circulation à plusieurs semaines. Après le passage des experts, trois corps de métier seront dès ce mardi sur ce chantier, pour le terrassement, la géométrie, les ballastes, les capteurs, les caténaires et la signalisation. »
Le trafic a chuté de 72 trains journaliers à 13. Mais la capacité de voyageurs a été augmentée avec plus de wagons, et certains à étages, en tenant compte de la grandeur des quais. La consolidation du talus déclenchera la réouverture du trafic sur deux voies, « de façon progressive, en marche ralentie d’abord ». Puis autour de 140 km/h.
La perte de clients et le coût des travaux représentent un préjudice « énorme » pour la SNCF. Des autocars de substitutions desserviront Épernon, Maintenon et Chartres dès aujourd’hui.
2/ Dreux. La ligne ferroviaire Paris-Dreux reprend progressivement. Les navetteurs se déplacent plus facilement sans avoir à attendre des heures. La réhabilitation des voies entre Versailles-Chantiers et Paris-Montparnasse facilite les choses, même si la circulation est ralentie. Un train sur deux circule. Des voyageurs sont sereins, comme Sylvie, une navetteuse travaillant à Paris : « C’était vraiment compliqué ces derniers jours. J’ai passé la majorité de mon temps dans les gares. Aujourd’hui, les choses vont un peu mieux. Mon train est maintenu et, miracle, il est à l’heure ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.