Nouveaux horaires : J-2

 
>

Ceux qui fréquentent ce blog ne peuvent plus l’ignorer : dimanche prochain, les horaires de notre ligne changeront de manière significative. L’occasion de revenir sur les « plus » (y’en a) et les « moins » (y’en a aussi !) de cette réforme…

Kicekidécid ??

 Le paradoxe est que sur notre TER Centre, ce n’est pas la région Centre qui a été moteur dans cette refonte. A la base, la demande vient de la région Ile de France (via le STIF, Syndicat des transports d’Ile de France), dans le cadre du projet « cadencement » des lignes de la grande couronne Francilienne. Egalement en jeu, la région des Pays de la Loire, qui voulait une meilleure desserte entre Le Mans et Nogent le Rotrou.

Ceci explique cela : alors que l’augmentation du nombre de trains est sensible d’une part entre Paris et Rambouillet (on passe de 21 à 26 trains dans le sens Paris Rambouillet, en semaine), d’autre part entre Paris et Le Mans (sur un nombre beaucoup plus faible de trains), le « progrès » est beaucoup moins perceptible entre Paris et Chartres :

Nombre de trains

Horaire 2008

Horaire 2009

Paris vers Chartres, semaine

33

35

Chartres vers Paris, semaine

34

34

Paris vers Chartres, samedi

23

19

Chartres vers Paris, samedi

23

19

Paris vers Chartres, dimanche

21

17

Chartres vers Paris, dimanche

21

17

Y’a cadencé ou y’a pas cadencé ??

Le STIF a commandé un cadencement « strict » au départ de Rambouillet (un train par ¼ d’h à la pointe, un train à l’heure sinon) et Gazeran (un train sur 2 de ceux qui desservent Rambouillet). Plus loin sur la ligne, c’est beaucoup moins évident, parcequ’évidemment, un « semi direct » qui ne s’arrête qu’à Epernon et Maintenon met moins de temps qu’un omnibus.

Résultat, au départ et à l’arrivée à Versailles / Paris, la ligne sera clairement cadencée (34, dites 34 : la minute magique à Montparnasse désormais, celle à laquelle les TER Centre arrivent et partent…), mais au départ de Chartres, pas du tout…

Rappelons d’autant plus que ce cadencement, présenté comme la « solution-miracle-et-innovante-qu’on-va-nous-envier-partout »… existe déjà, en grande partie sur notre ligne. Et avec des horaires faciles à retenir : 17h, 17h15, 17h30, etc. au départ de Paris

Donc, c’est évidemment un progrès évident qui descend sur notre ligne de passer à 17h04, 17h19, 17h34, etc….

Ra-tio-nel, qu’on vous dit !

Mais oui, c’est la pub de la SNCF qui le dit : avec le cadencement, les trains ont tous la même desserte, passent toujours à la minute : c’est simple et rationnel… Pour la desserte des gares entre Rambouillet et Chartres, c’est vrai que c’est vachement simple : on avait

          les omnibus, toutes gares de Rambouillet à Chartres

          les « semi directs » Rambouillet – Epernon – Maintenon – Chartres

          les « directs » de Versailles à Chartres

          les « euréliens », toutes gares d’Epernon à Chartres

          les « euréliens directs » Epernon – Maintenon – Chartres

On se garde bien de rationaliser tout ça, et on invente en plus le « tout sauf Gazeran » (Rambouillet – Epernon puis omnibus jusqu’à Chartres)

Et encore, on a échappé de peu au « semi-direct avec Gazeran »…

Et le pompon : en fait, il n’y aura en gros que 3 temps de parcours entre Chartres et Versailles : le direct (40 minutes), le semi-direct (47 minutes) et l’omnibus (55 minutes) – avec ou sans arrêt à Rambouillet. Tout le reste, ce sont des bisbilles entre le STIF et la région Centre sur la répartition du financement de la ligne (ah mais puisque tu payes pas plus, et ben moi, j’arrête pas ton train à Gazeran, na !). Avec des conséquences: malgré l’augmentation de l’offre sur Rambouillet, à la contrepointe (sens Paris Chartres le matin, Chartres Paris le soir), le compte n’y est pas. Et ce n’est pas parce que les trains n’y sont pas: un départ toutes les 1/2 heure à la contrepointe, mais seulement un train sur 2 qui s’arrête à Rambouillet. Et pas pour des raisons techniques, mais bien pour des raisons financières.

A l’insu de leur plein gré ?

Mais alors, le plus beau, c’est quand même la décision de garder les « interdictions de trafic local » (ITL) entre Paris, Versailles, et d’y adjoindre quelques trains vers Rambouillet. Concrètement, si vous montez par exemple dans le train de 21h34 (départ de Paris), vous pourrez vous prendre une prune si vous ne montrez pas mieux qu’un pass Navigo, fût-il zone 1-6… Pour avoir le droit de descendre à Rambouillet, il vous faudra présenter, par exemple, un billet pour Epernon. Logique, on vous dit… Bon courage aux « usagers-clients » et aux controleurs SNCF…

Un peu d’Histoire : l’ITL a été créée entre Paris et Versailles aux temps déjà lointains où, avant les TGV, certains trains Paris-Brest ou Paris-Nantes s’arrêtaient à Versailles. Pour éviter de retarder le train par un arrêt trop prolongé à Versailles, il fallait éviter que les « banlieusards » ne soient tentés d’emprunter ces trains. Vu l’offre déjà importante entre Paris et Versailles, ce n’était pas dramatique, et cela correspondait à une certaine logique, vu la largeur des portes des voitures « corail ».

Aujourd’hui, cette bonne vieille logique technicienne ne s’applique plus qu’aux TGV : en effet, même si c’est tentant, vous ne pouvez pas faire Versailles – Massy avec le TGV Lyon – Rouen.

Mais « l’ITL » a subsisté sur un certain nombre de TER Centre, typiquement ceux qui ne desservaient pas Rambouillet. La nouveauté, c’est l’apparition de cette ITL entre Paris et Rambouillet sur les départs de Paris de 12h34 et 21h34, et au départ de Rambouillet à 23h06. Là encore, pas pour des raisons techniques, mais parce que le STIF, après avoir commandé ces trains à la SNCF, s’est rétracté au vu de la facture présentée par la région Centre. Les arrêts à Rambouillet étaient déjà prévus au tableau de marche, et en plus jugés attractifs, au moins pour ceux qui font un parcours Rambouillet / Eure et Loir…

Alors quand on questionne la SNCF sur qui a pris cette décision idiote, on s’entend répondre ‘ah ben c’est pas moi, je fais ce que les autorités organisatrices me disent de faire’. Quand on questionne le STIF, la réponse, c’est ‘ah mais on n’a pas voulu ça, on sait que c’est absurde, on a simplement dit que finalement, on ne payait pas l’arrêt à Rambouillet de ces trains’. Je n’ai pas encore la réponse de la région Centre, gageons que ça va être quelque chose du style ‘ah mais moi, je ne m’occupe pas de ce qui se passe en interne de l’Ile de France’

Bref, c’est idiot, et en plus c’est de la faute à personne !

Allez chercher votre correspondance !!

Idéalement, au vu du nombre très important d’usagers de notre ligne effectuant une correspondance à Versailles vers la ligne C ou vers la Défense, on aurait pu penser que la correspondance aurait été optimisée par rapport à la situation actuelle où le TER arrive souvent à Versailles 1 à 2 minutes après le départ du RER, ou le départ vers la Défense.

Ben non.

Dans certains cas, cela s’aggrave : un exemple du soir

Version 2008 :

Arrivée depuis la Défense 19h48

Départ vers Chartres : 19h57

A partir de lundi :

Arrivée depuis la Défense : 19h49 puis 20h19

Départ vers Chartres 20h17

Encore bravo!

Reconnaissons à la décharge de la SNCF qu’organiser toutes les correspondances à Versailles Chantiers, (ceux du Paris Dreux, du Versailles Juvisy… qui ont aussi leurs revendications), c’est affreusement compliqué…

Mais si, on vous  aime !…

Après cet exposé sur toutes les occasions manquées par ces nouveaux horaires, regardons aussi ce qui s’améliore:

D’abord, apparemment pas de grève pour la mise en service (franchement, c’était pas gagné !!)

Ensuite, de vrais et bons progrès sur la desserte entre 18h30 et 20h30 au départ de Paris

Ensuite, une certaine recherche de cohérence à l’heure creuse,ainsi que le samedi et le dimanche, même si cela peut se traduire par moins de trains sur certaines heures. Des "gouffres" dans la desserte (p. ex: pas de départ de Gazeran le dimanche entre 12h56 et 17h20) disparaissent sans regret.

Et enfin, une baisse des temps de parcours annoncés: pour un omnibus,  le temps de parcours Paris Chartres passe de 1h15 en moyenne à 1h08. Ceci grâce au nouveau matériel roulant (les horaires précédents étaient calculés avec "p’tit gris")
Bon, sur ce point, avant de crier victoire, et vu les "performances" de notre ligne ces dernières semaines, on va attendre de voir comment ça vit, tout ça…

Bon week-end, et à lundi pour changer nos habitudes!

NKR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.