Nouveaux horaires Paris – Chartres ou quand la logique Politico Financière vient remplacer la logique…

Réunion très instructive ce jeudi soir à Versailles sur les modifications d’horaires au départ de Paris Montparnasse. La réception était organisée par SNCF – Transilien, en présence aussi du Directeur de la ligne Paris Chartres et du Syndicat des Transports d’Ile de France. Les petits fours étaient délicieux et la vue sur la Place d’Armes bien agréable (les budgets comm’ de la SNCF ne sont pas encore asséchés, merci pour eux…)
A la question: par rapport au tableau de marche prévisionnel, 4 trains ont disparu des horaires Transilien entre Paris et Rambouillet (départs Rambouillet à 21h06 et 22h06, départ Paris à 12h34 et 21h34), est-ce normal? Réponse: OUI. Problème technique qui empêche l’existence de ces trains ou l’arrêt à Rambouillet? Réponse NON. Il n’y a aucun problème technique et la SNCF a bien prévu la possibilité d’arrêter ces trains à Rambouillet, sur le papier, celà ne lui coûte rien. Alors?
Alors, pour arrêter un train TER Centre à Rambouillet, il faut un accord entre le STIF et la région Centre, qui ouvre droit à un dédommagement versé par le STIF à la région Centre, calculé en fonction du nombre de voyageurs faisant juste Paris Rambouillet rapporté à la fréquentation totale du train. Là, le STIF (qui avait initialement commandé à la SNCF l’arrêt à Rambouillet) et la région Centre (qui était d’accord sur le principe) n’ont pas (pas encore?…) réussi à se mettre d’accord sur le montant du prix de l’arrêt à Rambouillet. C’est d’autant plus absurde que techniquement, ce prix, c’est 0€ (le train ne mettra pas une minute de moins pour faire Paris Chartres, car la SNCF va se garder la possibilité de s’arrêter in fine à Rambouillet si le STIF et la région Centre finissent par trouver un accord). Le « prix de l’arrêt » est une construction totalement fictive, imaginée pour permettre à chaque région de contribuer « équitablement » au coût d’exploitation de la ligne. Mais ce « coût fictif » pourrait bien avoir des conséquences sur la qualité de la desserte…
Il y a bien d’autres aberrations d’origine politico financières dans la nouvelle grille, ce sera l’objet d’un prochain article…

NKR

PS: S’agissant de la mention « le train de 12h34 n’est pas accessible aux voyageurs montant à Paris pour Rambouillet », que j’avais signalé dans mon précedent article, le STIF m’a assuré qu’il s’agissait « d’une erreur ». Il n’est pas question d’interdire au trafic Francilien les TER Centre s’arrêtant à Rambouillet. Ouf…

0 Replies to “Nouveaux horaires Paris – Chartres ou quand la logique Politico Financière vient remplacer la logique…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.