Ras le bol des usagers du train à propos de la grève SNCF

Madame, Monsieur
COMMUNIQUÉ de AUPACHA

Voici plus de 15 jours que les clients SNCF subissent la grève de la CGT entre autres, syndicats de « deconstruction sociale ». 

Ils empoisonnent la vie de milliers d’usagers qui empruntent quotidiennement et même le week-end cette ligne Paris-Chartres. Au nom d’une défense des conditions de travail des cheminots, qui ne sont pas les pires que le monde salarial  connaisse en France! Combien d’usagers en effet, combien de navetteurs, sont en ce moment très gênés par ces cheminots d’un « autre âge » et qui travaillent dans des conditions pires que ceux-ci , ou qui vont désespérément essayer de quérir  un emploi en région parisienne ? C’est grotesque , irrespectueux des valeurs du Service public ferroviaire et cela devient inadmissible ! L’association est saisie par de nombreux ressentis de ce genre, et moi-même président de cette association, ai été bloqué à Paris dimanche soir par insuffisance de train !

Cerise sur le gâteau : ces mêmes syndicalistes extrémistes , droits dans leurs bottes, refusent même de ralentir ce mouvement de grève ne fusse que pour tenir compte des intempéries qu’a subies notre ligne à Meudon, Épernon, S-Piat et St-Prest !
Aussi l’association des usagers AUPACHA demande fermement à la SNCF et au gouvernement:
1) D’assurer le service minimum prévu par une  loi sous le mandat Sarkozy  ; en effet samedi dernier, ou certaines matinées il n’y a même pas 50 % de train en circulation !
2) D’organiser des navettes bus entre Chartres et Rambouillet pour palier aux carences du train affecté par les récentes intémpéries (glissement de terrain à Droue-sur-Drouette qui perturbe les circulation).
3) À la SNCF, même AU risque de creuser son déficit à cause de cette grève « illimitée », de bien vouloir procéder à un mois de remboursement des abonnements commerciaux ou de travail.
4) À la région Centre-Val de Loire, autorité organisatrice de transports, de bien vouloir appliquer les pénalités pour tous les retards générés sur ses trains en dehors bien évidemment des intempéries.
A Défaut de quoi AUPACHA, s’emploiera auprès des usagers soit  à une non présentation « illimitée » de leurs titres de transport OU soit déclencher une grève illimitée du paiement des abonnements ou des billets !
À bon entendeur salut! ET messieurs mesdames les cheminots « sachez terminer une grève »! Et ne nous poussez pas à crier : vive la concurrence en 2020 !
Yves Naudin
President AUPACHA
(Association des Usagers SNCF de la ligne Paris-Chartres)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.