REGIONALES – Marie-Madeleine Mialot se pose des questions sur les problèmes de la SNCF

Sur notre antenne dans l’émission Face à la rédaction nous avons reçu Marie-Madeleine Mialot, tête de liste départementale du Parti socialiste. Au-delà des problèmes liés aux intempéries, depuis quelque temps, les lignes TER, notamment la ligne Paris-Chartres-Le Mans, connaissent de nombreuses avaries entraînant retard voire suppression des trains. Taxée d’un certain laxisme par ses adversaires politiques, Marie-Madeleine Mialot a tenu à réaffirmer la fermeté de l’exécutif régional vis-à-vis de la SNCF. La candidate socialiste par ailleurs, s’interroge sur ses avaries alors que la Région selon elle dispose d’un matériel en bon état. Ecoutez Marie-Madeleine Mialot

http://www.intensite.net/2009/content/regionales-marie-madeleine-mialot-se-pose-des-questions-sur-les-problèmes-de-la-sncf

0 Replies to “REGIONALES – Marie-Madeleine Mialot se pose des questions sur les problèmes de la SNCF”

  1. Idem pour le train devant arriver à 8h20 qui est bloqué avant VC depuis 15mn… on redémarre à l'heure où on devrait être arrivé… conclusion un minimum de 20 à 30 mn de retard…

  2. Finalement, l'escargot arrivera avec 37 minutes de retard à Montparnasse, et les "difficultés de circulation" se seront transformées en "on ne connaît pas la raison".

  3. Juste pour corriger une inexactitude: la rame Transilien qui a circulé sur notre ligne ce matin faisait bien 7 voitures, et pour le coup, les places assises ne manquaient pas! En revanche, il n'y avait pas de chauffage, nous nous sommes arrêtés 5 minutes aux Matelots et 15 minutes à Clamart, avant de gagner Montparnasse en conduite à vue. Total: 35 minutes de retard à l'arrivée. Quand l'agent de conduite (ou le chef de train? mais je ne pense pas qu'il y en ait dans cette rame) a enfin consenti à nous adresser la parole (c'est à dire après 5 minutes du second arrêt en pleine voie), c'est pour nous dire qu'il s'agissait d'un incident non identifié…

  4. Mais l'incident était identifié !
    Le conducteur du 866470 (départ de Chartres à 7h27) a informé (avec humour!) les voyageurs peu après St Quentin qu'il y avait une alerte radio à PMP, qu'il allait devoir s'arrêter à St Cyr pour une durée indéterminée, et qu'il invitait les voyageurs à descendre à St Cyr et à prendre les correspondances par le RER C pour Versailles et Paris.
    Merci au conducteur de notre train qui a obtenu l'information et pour sa réactivité en faveur des voyageurs. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut saluer cette heureuse initiative.

  5. Oui on peut le saluer quand on sait que certains s'arrêtent (exprès ?) après les quais ou alors s'arrêtent à quai mais gardent les portes verrouillées…

  6. Merci NKR pour la précision concernant le nombre de voitures. Mais comme à Rambouillet, ont été annoncées 4 voitures, il y a eu une ruée vers la tête de la rame, on l'on s'est entassé gaiement.

  7. pour 16h54: on ne s'arrête pas EXPRES après les quais!!! Mais c'est dingue de balancer de telles phrases! C'est la signalisation qui nous indique où on doit s'arrêter!
    Et à quai, si l'arrêt n'est pas prévu, c'est interdit de débloquer les portes!

  8. 16:54
    Il est interdit de s'arrêter dans une gare où ce n'est pas prévu!
    Si un voyageur avait fait une chute à St-Cyr, le conducteur aurait été immédiatement en cause pour cet arrêt! Après, libre à chaque conducteur de prendre ce risque ou pas.
    Pour ma part, je le prendrais, c'est toujours mieux que de laisser les voyageurs enfermés pendant de longues minutes.

  9. Vous etes consternant de betises à croire que seul la sncf est defaillante. Combien de temps perdu? pour un rdv medical ou dans les files d'attentes des commerces etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.