RFF – Ile de France : 4 Md d’€ pour améliorer le réseau d’ici 2012

Des moyens particulièrement importants vont être mis en œuvre pour améliorer la qualité de services pour les utilisateurs du réseau ferré francilien. Avec l'objectif de faire diminuer de 30%, d'ici 2012, les causes d'irrégularité liées à l'infrastructure.

Aujourd'hui, l'infrastructure entre en cause dans environ un quart de l'irrégularité en Ile de France. Afin de faire diminuer ce chiffre, nous engageons, pour les trois prochaines années, 4 milliards d'euros pour le fonctionnement, la maintenance, la modernisation et le développement du réseau de l'Ile-de-France. 2 milliards d'euros seront ainsi dédiés au fonctionnement et à l'entretien. Les 2 milliards d'euros restants seront engagés pour l'investissement, dont la moitié au titre du renouvellement et de la fiabilisation du réseau.

Rénover et développer le RER

Les principaux chantiers de modernisation concernent les RER (B, C et D).
De nouvelles infrastructures vont être construites, parmi lesquelles le projet Eole (prolongement de la branche Ouest du RER E), le RER E à l'ouest, la Tangentielle Légère Nord (TLN) et l'Interconnexion Sud (Ligne à grande vitesse). Ces projets participent aux objectifs de rénovation et de développement du réseau ferré, fixés par le Grenelle de l'Environnement.

150 M d'euros pour l'accessibilité des personnes à mobilité réduite

150 millions d'euros seront engagés en faveur d'équipements pour les personnes à mobilité réduite, au titre de la mise en accessibilité de plus de 200 gares. Ces travaux portent sur les cheminements en gares, la remise en état des quais, la création d'ascenseurs et l'adaptation ou la mise en place d'équipements spécifiques.

Cet engagement – sans précédent sur le réseau national – doit placer notre infrastructure aux meilleurs niveaux de qualité, de sécurité, de robustesse et de service. Des progrès qui amélioreront la qualité de services pour les Franciliens mais également pour l'ensemble utilisateurs du réseau ferré national et européen.

Source : http://www.rff.fr/fr/gestion-page-d-accueil/actualites/ile-de-france-4-md-d-eur-pour-ameliorer-le-reseau-d-ici-2012

D'après le dossier de presse, une convention signée avec le STIF "a permis d'établir un programme d'investissements exceptionnels mettant ainsi un « coup d'accélérateur » pour l'amélioration des infrastructures existantes (voies, ouvrages d'art, signalisation, installations électriques) sur l'ensemble des 9 lignes Transilien et 5 lignes RER. Ainsi entre 2009 et 2012, durée de la convention STIF – RFF, près d'un milliard d'Euros d'investissements est ainsi engagé pour le renouvellement, la qualité et le développement du réseau de l'Ile-de-France, avec une montée en puissance chaque année. Ce montant correspond à une progression de 50% par rapport aux sommes qui avaient été consacrées aux opérations de même nature sur la période quadriennale précédente (2005-2008)."

[…]

"Réseau Ferré de France a signé parallèlement avec SNCF Infrastructure, qui agit sur le réseau en tant que gestionnaire d'infrastructure délégué, une convention par laquelle ils s'engagent solidairement à la mise en oeuvre des engagements pris par RFF dans sa convention avec le STIF."

Elément intéressant pour le réseau Montparnasse engorgé entre St Cyr et Paris, le projet NExT. Mais ils n'ont pas l'air du tout pressés de le mettre en oeuvre alors qu'il y a urgence avec les multiples difficultés de circulation que l'on connaît…

"L'accroissement et l'optimisation des circulations sur l'infrastructure existante : le projet NExT (Nouveau Système d'Exploitation des Trains)"

"RFF étudie depuis 2009 avec la SNCF, l'intérêt à développer un nouveau système d'exploitation qui offrira un gain de performance en Ile-de-France pour les lignes du réseau ferré national à haute densité d'utilisation, comme peuvent l'être les tronçons centraux des RER, par exemple.
L'enjeu est d'accroître d'au moins 25% les débits dans les RER sur les sections équipées, par rapport à la signalisation classique actuellement en place."

"Ce nouveau système permettra non seulement de limiter en toute sécurité l'espacement entre les trains, mais devra gérer automatiquement d'autres paramètres nécessaires à l'optimisation du système ferroviaire (consommation d'énergie, retournements automatiques des trains, information voyageurs en temps réel, …)

"Le système vers lequel il est envisagé de s'orienter, dit « CBTC » (Communication Based Train Control) équipe déjà des métros en France et à l'étranger. A noter que ce sont des industriels français qui le maîtrisent le mieux et ont équipé 90% des métros qui en sont pourvus dans le monde.

"Le prolongement du RER E entre Saint Lazare et La Défense en sera le premier lieu d'application pour l'Ile-de-France.

"RFF et la SNCF ont décidé d'unir leurs forces pour mettre au point ce système, et de se rapprocher de la RATP. En effet, plusieurs lignes RER sont partagées entre les réseaux de RFF et de la RATP (lignes A, B et D)."

Dossier de presse : http://www.rff.fr/?page=ajax_view&real_action=download&file_url=IMG/pdf/DP-modernisation-reseauIDF.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.