RFF veut stabiliser le trafic francilien de voyageurs

Dénonçant un réseau ferré francilien sous-dimensionné, Hubert du Mesnil, président de RFF, en appelle dans un entretien aux Echos à une stabilisation de l’offre de transports de voyageurs « tant que le réseau n’est pas remis à niveau ».

Le PDG de RFF estime qu’il faut « arrêter d’augmenter le nombre de trains en Ile-de-France ». « C’est un débat que nous voulons avoir avec le STIF, même s’il n’est pas facile, en tenant compte de la politique du matériel roulant qu’il mène avec la SNCF ».

Pour la mise à jour du réseau ferré régional, RFF a identifié uen cinquantaine de points noirs à traiter en priorité, pour des effets attendus sous 2 à 3 ans. D’autres investissements -mise à niveau des RER par exemple- devraient bénéficier aux usagers d’ici 5 ans. Enfin, le lancement de lignes « 3G », créées ex nihilo, devraient déboucher à horizon 15 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.