Service Infotrafic

Le train départ : gare de Paris-Montparnasse 16:03 Arrivée gare de Le Mans 19:15 est supprimé le 08/12 – Conditions climatiques exceptionnelles

0 Replies to “Service Infotrafic”

  1. Actuellement, la SNCF nous annonce un plan de transport allégé à cause des conditions automnales, alors qu'il fait beau, sec, sans vent pour faire tomber les feuilles.

    Les trains touchés par les feuilles serait principalement les vieux deux étages VO2N, car ils n'ont pas d'ABS, ou équivalent (j'ai cru comprendre que le RER D en mettait sur ses trains, pourquoi par TER ?).

    Or ce matin, mon train (6h31 à Chartres), normalement moderne TER 2N qui devrait pouvoir freiner malgré les feuilles sans endommager les roues, était remplacé par du vieux matériel VO2N.

    Ce même train de 6h31 est par ailleurs trop souvent court. Et plus particulièrement en été, alors que les conditions sont idéales.

    J'en déduis donc que que la situation actuelle n'a rien à voir avec l'automne, et qu'elle n'est que le prolongement de ce qui semble être LE problème fondamental de notre ligne : l'incapacité complète de la SNCF à entretenir ce matériel moderne en regard de l'utilisation qui en est faite. Les WC trop souvent condamnés doivent d'ailleurs relever de la même logique.

    Concernant les retards chroniques (on a souvent le temps de compter les arbres avant Versailles…), je n'ai pas d'autre avis que mon agacement (pour rester poli) quotidien.

    Par contre, en lisant les pauvres excuses de la SNCF sur les retards actuels, je ne comprends pas pourquoi les horaires de base ne tiennent pas compte des conditions météo qui peuvent être rencontrées ou du type de train utilisé. Si la SNCF demande à ses conducteurs de faire sous la pluie ou la neige un temps calculé par climat sec (et sans rentrer dans le trolling pro/anti conducteurs très populaire sur ce blog), il y en aura forcément qui patineront au démarrage ou bloqueront les roues au freinage. En plus des retards (je ne sais pas vous mais moi perso, je roule moins vite en voiture sous la pluie ou la neige), on se retrouve avec des trains cassés…et des excuses de la SNCF au lieu de trains qui roulent (à défaut d'être à l'heure).

    J'ai de furieuses envies de déménagement, parfois.

  2. Les VO2N partiront à la casse en 2013 , donc aucune chance et aucun intérêt à les moderniser !
    Le fait que la composition actuelle des trains soit non conforme et lié aux opérations d'entretien , notament au reprofilage des roues !
    Les TER 2NNG souffrent aussi des patinages et enrayages , mais dans de moindre mesures que le matériel plus ancien !

  3. Pourquoi un train patine au démarrage? Il na pas encore pris de retard, il est dans les temps. Alors pourquoi accélérer trop vite?

  4. "Pourquoi un train patine au démarrage? Il na pas encore pris de retard, il est dans les temps. Alors pourquoi accélérer trop vite?"

    Ce n'est pas une histoire de d'accélérer trop vite !
    Le patinage au démarrage en ces temps de chutes de feuilles est normal car le couple pour "décoller" le train est très important !
    Il se produit aussi simplement lorsque le rail est humide ou gelé !

    La mise en vitesse d'un train doit être la plus rapide possible à la fois pour respecter les horaires et aussi pour le coût de l'énergie !

  5. "La mise en vitesse doit être la plus rapide possible à la fois pour respecter l'horaire et aussi le coût de l'énergie".

    C'est bien le conducteur qui fait, sur le terrain, ce choix de mise en vitesse?

  6. "Le patinage est normal car le couple pour "décoller" le train est important".
    On peut avoir un meilleur "couple" de démarrage quand on patine?

  7. Le patinage est malheureusement obligé pour un BB8500 qui pousse 7 voitures pleines par contre un nettoyage plus fréquent des rails ainsi que des sablières pleines permettraient de ne pas patiner mais c'est sûr que ça coute d'avoir du personnel aux terminus pour remplir les sablières, ça coute de faire passer le train plusieurs fois par jour (au moins deux fois matin et après midi juste avant chaque pointe). Les moyens financiers promis par la SNCF lors du décret des 12 lignes malades n'ont pas été mis en oeuvre…

  8. -Bien. Si le patinage est la meilleure solution pour décoller le train au départ. Que le couple est plus fort quand il y a patinage. Il y quelque chose qui m'échappe, mais je veux bien le croire.
    Mais alors pourquoi installer des systèmes antipatinage si le patinage est la solution optimum?
    -Et pour la montée en vitesse; la longueur et la durée du patinage est-elle un choix du conducteur? De sa manière de conduire? Certains conducteurs pourraient patiner de manière différente les uns des autres. Non?

  9. "Et pour la montée en vitesse; la longueur et la durée du patinage est-elle un choix du conducteur? De sa manière de conduire? Certains conducteurs pourraient patiner de manière différente les uns des autres. Non? "

    Tu t'égarres ou tu as du mal à saisir ? Le couple au démarrage est une cause de patinage, ajouté à des facteurs aggravants perpétuels comme le contact Rail-Roue et ponctuels comme l'automne. Le but de la manoeuvre est d'éviter tout patinage, avec l'aide de dispositifs techniques et la limitation de l'intensité au démarrage.

    JRC l'a justement mentionné, certains matériels ont le patinage facile. Donc comme il n'est pas question de patiner pendant de nombreuses secondes (avaries au matériel et tout bêtement, aucune mise en vitesse possible dans ce cas), les accélérations doivent être limitées.

    Après tu vas demander si les conducteurs ne limitent pas l'intensité au démarrage car on t'a dit qu'ils étaient de gros bourrins, je t'invite donc à, quand tu va sur Cherbourg, demander à monter en cabine et à ainsi te faire ta propre idée.

  10. anonyme de 14h58:Etes vous neuneu ou c'est seulement une apparence?
    Le couple n'est pas plus fort dans le patinage , bien au contraire !
    C'est la force du couple qui provoque le patinage.
    Etes vous obligé de faire patiner votre voiture pour avancer ?
    Le patinage n'a jamais permit quoi que ce soit d'avancer correctement.

  11. Donc nous serions d'accord. C'est comme pour ma voiture. Le patinage n'est pas une nécéssité pour faire décoler le train. Le patinage n'est pas un objectif. Le patinage n'est pas une fatalité. Le patinage n'est pas le résultat normal du couple de décolage.
    le patinage s'explique pour deux raisons:
    1) baisse de l'adhérence en raison du changement de la nature des contacts roues- rails ( feuilles, eau..) principalement par manque de traitement péventif.( Sable, néttoyage..)
    2)Par le mode conduite de l'adc. Une baisse d'adhérence augmentant la difficulté à conduite.La perte d'adhérence pouvant se déclancher de manière difficile à prévoir.
    Cependant il est nécessaire de confirmer que les qualités professionnelles et personnelles de l'adc sont importantes en fonction des limites d'adhérences disponibles.

  12. @le troll:
    En quoi tu serais d'accord avec les autres posteurs alors que tu dis le contraire des autres ?

    " Le patinage n'est pas un objectif. Le patinage n'est pas une fatalité. Le patinage n'est pas le résultat normal du couple de décolage.
    le patinage s'explique pour deux raisons:"
    Encore un thème qui échappe à tes capacités !
    C'est la force du couple qui , conjugué à une adhérence dégradée qui produit le patinage!
    Ces phénomènes sont plus marqués sur le matériel ancien comme les 8500(17000 ;25500) et les machines à cran de traction car il y une forte intensité au premier cran !
    Ce qui n'est pas le cas des machines à thyristors type 7200 !

    Je passe sur ta tentative d'incrimer les conducteur , car hors de propos et sans fondement!

  13. Au départ des grandes gares parisiennes ( protégées) est-ce que certains trains doivent obligatoirement patiner pour partir? Est-ce que certains patinent?

  14. " C'est la force du couple qui conjugué à une adhérence dégradée qui produit le patinage!" Ah bon? C'est la formulation d'une découverte scientifique qui peut te donner le Nobel. je suis impressionné.

    Tu pourrais la formuler de manière scientifique et mathématique? Juste pour voir à quel moment apparaît le point de "production du patinage".
    C'est de part ce genre de formule scientifique que l'on voit la différence entre un dire scientique et une affirmation "théologique".

  15. @ 11:00 et avant…
    Au sujet du patinage, vous souhaitez que l'on "développe" les lois de Coulomb ou pas? Souhaitez-vous que je vous instruise un peu ? Disposez-vous déjà de bonnes connaissances de base sur ce sujet qui semble vous tenir à cœur ? Ou êtes-vous juste un profane ? Je sais ça fait énormément de questions d’un coup mais j’ai besoin de savoir votre niveau avant de vous évaluer, parce que là on va rentrer dans le vif du sujet et il n’y aura pas que des graphiques et des abaques…vous comprenez bien… Si vous estimez ne pas avoir les compétences requises passez votre chemin sinon à bientôt.(évitez wikimachin chose…)
    Vous n'êtes pas encore abonné aux flux rss?
    A quoi cela vous avance t-il de poster un message toute les heures pour découvrir que votre interlocuteur n'a pas (ou encore pas) répondu? On vous imagine la bave aux lèvres, prêt à en découdre à la moindre intervention.Un troll quoi!

  16. @anonyme de 12h59:
    N'aurais tu pas oublié de signé?

    @le troll:
    "Tu as raison:
    Le patinage, c'est quand les trains patinent."

    C'est bien , tu as compris , tu es à ton plus haut niveau !
    Aucune chance pour que tu comprennes des "mathématiques" , car il faut déjà comprendre le Français !

    NB: les patinages existaient déjà aux temps de la vapeur !

  17. @stephadc
    J'ai encore oublié, mais puisqu'il a déclaré recemment s'en foutre… Tant qu'il ne fait pas d'efforts dans "l'aurtografe",je signe pas! na!
    Ses deux oncles qui étaient sois disant conducteurs ne devaient certainement jamais patiner, EUX!! lol

  18. Moins de promesses et d'enfumage. Passe à l'acte.
    Explique nous comment la science implique que les cheminots cassent des roues,. Sans qu'ils puissent solutionner ce problème.
    Que les cheminots et conducteurs n'ont AUCUNE influence sur l'adhérence. Parce que c'est scientifique.
    Parles nous des différents niveaux d'adhérence et des niveaux de rupture d'adhérence en fonction des types des surfaces en contact.
    Parles nous de toutes les lois que tu veux. mais surtout de leurs applications qui nous concernes.
    Prouve moi qu'aucun adc ne fait patiner ses roues par excés de couple.

  19. Enfin pour cloturer le débat qui ne mène à rien sachez que depuis une semaine notre ligne rencontre des soucis mais nullement liés au patinage puisque les BB8500/VO2N sont toutes en services mais que les TER 2NNG eux par contre, sont touchés par de drôles de pannes (genre EAS, capteur de patinage…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.