Statistiques en toc…

Les commentaires sur un précédent billet m’amène à réfléchir sur la pertinence des statistiques de ponctualité de la SNCF. Sans remettre en cause la méthode de calcul, c’est l’interprétation qui en est faite qui est biaisée.

En effet, les chiffres annoncés par la SNCF sont le pourcentage de trains arrivés à l’heure (soit moins de 5 minutes de retard).
Mais une fois de plus, la SNCF montre un côté quelque peu inhumain, en ne pensant qu’en terme de train. Or, la matière première (si j’ose dire), c’est nous, les usagers !

Ainsi, qu’est ce qui est, statistiquement parlant, le plus significatif : un train avec 50 personnes à bord, ou un train avec 500 personnes ?
Car pour la SNCF, 50 personnes en retard valent autant que 500 !

De plus, la notion même de retard est floue. Mon patron ne me dira surement rien pour un retard de 15 minutes. Par contre, je doute de sa bonne humeur si je suis à mon poste après trois quarts d’heure de retard.

Donc, dire d’une ligne qu’elle à un taux de ponctualité de 96% ne me dit pas si les 5% de retard concernent les trains en heure de pointe, là où il y a le plus de passagers, avec des dépassements d’horaire frôlant l’heure.

Bref, comme l’avait dit en son temps Aaron Levenstein, un statisticien américain connu, « Les statistiques, c’est comme le bikini. Ce qu’elles révèlent est suggestif. Ce qu’elles dissimulent est essentiel.« .

0 Replies to “Statistiques en toc…”

  1. Le vrai problème, c'est que les cheminots prennent en otages les usagers (clients) de la SNCF qui eux (nous) achetons une carte de transport hors de prix, tout les mois (et qui augemente chaque mois de Juillet chaque année pendant que les gens sont bien en vacances et le remarque à peine) pour un très mauvais service (beaucoup de retard, de train supprimé, même les jours où ils ne font pas grève (si si, il y en a..;) .
    Je suis contre l'état, contre les privilège, contre le capitalisme, je suis de gauche, et pourtant, je suis largement contre les grêves en série de la SNCF, quand on a certains privilèges, surtout actuellement, on a pas le droit de se plaindre tout le temps, moi qui ai 31 ans et gagne 1100 Euros net chaque mois, voir des gens qui gagnent de 1500 à 4500 euros net (voir un peu plus pour les conducteurs de tgv en fin de carrière) et j'ai aussi connu une période de chomage car je ne trouvait plus de boulot ou que des période d'intérim ou de cdd, voir des gens qui ont un bon salaire et la sécurité de l'emploi se plaindre tout le temps et emmerder le monde (vous pensez emmerder l'état et votre direction, vous ne faites qu'avant tout emmerdez les usagers qui galère déja tout les jours dans des transports pourri, souvent en retard et entassé comme des sardines.
    Au lieu de ne penser qu'à vous, pensez un peu aux usagers, être de gauche c'est défendre l'intêret général des gens qui n'ont pas beaucoup d'argent, vous ne défendez que les votre, par cela, vous faites exactement comme les politiques et les gens de droite, vous défendez les privilèges et emmerdez les gens les plus pauvres (oui oui, la plupart des gens qui habitent en banlieue, qui n'ont pas toujours de voitures et habitent loin de Paris vu les prix des logements acuelle. Ils (nous) n'ont souvent pas un gros salaires, et doivent dépenser de 56 à 123 Euros par mois pour une qualité de transport très moyenne), heureusement déja que l'employeur nous rembourse la moitié, mais bon, si il ne faisait pas ça ferait d'autant plus d'argent pour l'entreprise et donc pour nous au final, et pourrait donc nous augmenter (1,5% d'augmentation seulement en 3 ans) c'est plutôt nous qui devrions faire grêve d'achat de carte et titre de transport… ah mais…. qui payerait vos salaires et vos retraites cher conducteurs qui pensez que nous ne sommes que des moutons et des vaches à lait.
    P.S. L'autre jour j'ai râté mon train, car il était parti en avance (3 minutes avant l'heure normal), je vais demandé au guichet comment se fait-il que le train herblay/paris etait parti avant 8h21 (l'heure normal), et que m'a t'il répondu: "c'est pour combler les retards habituels des trains". c'est véridique.
    Dites donc, vous aimez bien prendre les usagers pour des cons chez la SNCF… qui ne l'oublions pas payons vos salaires, vos retraites, vos primes et privilège (enfin, il ne faut pas non plus oublier que l'état et les régions donne beaucoup à la SNCF aussi… mais…. avec quel argent? mais avec ceux de nos impôts bien sûr…), Hic.. quelle corde au coup et quelles prises d'otage encore ce 7 Avril 2010 devenue si habituelle…

  2. mon cher anonyme de 15h26, à la SNCF, un jeune embauché niveau bac a un salaire du niveau du smic et avec les primes incluses. Lorsque j'étais cheminot, je tournais aux alentours de 1060 euros net primes incluses en 2003. Après avoir passé des exams internes, je suis passé agent de maîtrise pour toucher 2000 Euros primes incluses avec travail en 3*8 et dimanches et fêtes. Sachez qu'à la SNCF, un agent peut avoir seulement 12 samedi et dimanches et 10 dimanche / lundi par an à la maison. C'est le minimum réglementaire et les week-ends de vacances peuvent compter dans ce maximum alors quand je vous dits que vous n'avez rien à envier aux cheminots. Qui dit avantages, dit inconvénients après libre à chacun de juger.
    Moi, j'ai démissionné début 2009 et à ceux qui disent que jamais ils ne rentreront à la SNCF, de nos jours, il ne faut pas cracher sur le travail. C'est un job particulier mais à ceux qui pensent que tous les cheminots sont le doigt sur la couture devant les syndicats, ils se trompent sur toute la ligne. le taux de syndiqués à la SNCF est très faible mais lors d'un préavis, libre à chacun de faire grève ou pas. Il n'y a aucune pression de part et d'autre sauf éventuellement pour certains cadres… d'après eux.
    Le droit de grève est un droit. Peut être mal usité mais je préfère être gêné par les grèves que de voir des salariés menacer de faire sauter des bonbonnes de gaz pour toucher une prime de licenciement. Certains se mobilisent pour leur emploi, d'autres pour de l'argent immédiat. C'est mon avis PERSONNEL.
    Il n'y a pas de mal à défendre ses avantages. Je le dis et pourtant je vivrais peut être une journée de galère mercredi mais il y a plus grave…

  3. Une de plus… honte aux grévistes.

    Ils sont lamentables, dans un pays en crise qui compte des millions de chômeurs et des précaires, faire grève et emmerder précisemment ceux qui se battent pour garder leur boulot ou en trouver c'est minable…

    Messieurs les grévistes, les Français n'ont pas à faire les frais de vos "états d'âmes" et n'en ont rien à foutre.
    Quand on défend le service publique, on ne fait pas grève pour des intérêts privés.
    Quand on travaille à la SNCF (avec tous vos avantages si si), si on est pas content on peut partir… d'autres seront ravis de prendre votre place.
    Ouvrez vos yeux et vos oreilles, regardez ce qui se passe autours de vous.
    Arretez vos pleurs corporatistes car non, et trois fois non, vous n'êtes pas les plus à plaindre surtout en ce moment…
    Vos grèves deviennent indécentes

  4. Ouvrez vos yeux et vos oreilles, regardez ce qui se passe autours de vous.

    On ne vous a pas attendu !

    Je ne sais pas qui vous êtes mon cher anonyme de 22h32 qui vient de rentrer d'un bon weed kend pascal, mais à mon avis vous ne travaillez pas et n'avez pas de soucis de fin de mois.
    Tant mieux pour vous mais ce blog ne vous concerne pas, alors occupez vous de vos fesses et laissez faire les travailleurs qui se lèvent tôt.

  5. Des cheminots syndiqués viennent sur tous les forums d'usagers pour faire régner leur terrorisme et faire taire les usagers. Quelle mentalité!

  6. C'est clair que des cheminots syndiqués viennent sur tous les forums d'usagers pour faire régner leur terrorisme et faire taire les usagers. Quelle mentalité !!. Laisser les usagers s'exprimer en bien ou en mal, il est normal qu'ils ne comprennent pas vos grèves de cheminots syndiqués, il est normal qu'ils se sentent pris en otage, allez dire le contraire ? n'avez vous pas d'autre moyens de vous faire entendre que de faire chier tous les usagers ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.