Train court et pas d’annonce


7h40 maintenon vers paris, la SNCF reprend ses mauvaises habitudes, aucun message pour annoncer que ceux qui ne sont pas candidat au footing matinal feraient mieux de ne pas aller au bout du quai…

0 Replies to “Train court et pas d’annonce”

  1. Exercez tous votre droit de retrait, ça bloquera un peu l'économie des Yvelines, ça incitera peut-être les chefs d'entreprise à se préoccuper des transports (tiens nos salariés ne peuvent plus venir travailler, comment fait-on tourner nos entreprises sans la SNCF ?), et ça fera une mauvaise publicité de plus pour MM. Sarkozy et Guéant dont l'échec sécuritaire vient d'être épinglé par la Cour des Comptes.

  2. Vu la gravité de l'agression, j'appelle tous les collègues à exercer leurs droits de retrait. En effet le collègue s'est fait lynché gratuitement alors qu'il allait juste réarmer un signal d'alarme. La direction ne souhaitant pas bouger d'un poil malgré plusieurs propositions réalisables, le seul moyen de faire bouger nos "cadres" est de bloquer les trains.

    Merci à tous, Un mécano triste de voir où nous en sommes arrivés.

  3. Suite à la prochaine aggression d'un usager je ne paierai pas le transport et j'invite tout le monde à faire de même ! J'en ai marre de payer pour ce service de MERD. ! Vive la privatisation avec des salariés qui ne pourront plus arreter de bosser quand ça leur chante !!
    Ca m'embete pour cet employé et sa famille mais nous somme tjs les dindons !!! Ceux que vous em.erder c'est nous pas les patrons !!!!

  4. Il y a des idiots partout et celui de 9h22 est un bon exemple.
    Par contre je pense qu'une grève n'est pas la solution face à ce genre de problèmes. L'insécurité est un problème globale et ne relève donc que de l'Etat (même si la SNCF dispose d'une police des transports elle ne peut pas faire face à l'insécurité globale qui règne dans beaucoup de gares et trains). et faire grève ne va rien changer à part risquer de mettre les usagers contre les cheminots même si 99% des usagers condamnent totalement ce genre d'agression.
    Par contre faire une opération gare gratuite aurait beaucoup plus d'avis positifs vis à vis des usagers mais aussi une couverture médiatique beaucoup plus large (parce que je ne veux pas être méchant mais une grève SNCF c'est devenu assez banale)

  5. Combien de fois il faudra vous dire que les opérations gratuites comme vous les appelez sont interdites et si les contrôleurs se risquaient à ça, ils seraient virés!

  6. Encore une fois, un cheminot bien "malin" qui pense que bloquer le trafic emmerde SARKOZY et les PATRONS … C'est nous les usagers qui sommes pénalisés systématiquement par vos actions arbitraires …et n'oubliez pas messieurs que c'est nous qui payons vos salaires avec des titres de transports de plus en plus chers …(ou avec nos impôts !)
    Je pense comme de plus en plus d'usagers qu'une bonne privatisation sera peut être LA solution pour cette société SNCF de plus en plus malade peut aussi grâce à des remarques comme celle du cheminot en référence plus haut.
    Je déplore toutefois cet acte de violence gratuit envers le conducteur…

  7. @12h58: toi aussi tu mérites le mépris. Dehors!
    Tu crois vraiment que les gars qui ont utiisé leur droit de retrait c'est pour faire chier Sarko? Il ne te vient pas à l'esprit qu'ils flippent un peu de se faire agresser en tant que conducteur de train gratuitement?
    Pauvre de toi!

  8. @Anonyme de 12h39 : oui c'est interdit et alors ? en France on autorise le droit de grève mais a t-on le droit d'empêcher les gens d'aller travailler ?
    Et puis il faut être un peu logique. la SNCF n'oserait jamais virer les personnes autorisant une opération "gare gratuite" car le retour de bâton serait très violent de la part des syndicats (quand on voit comment ils arrivent à bloquer la circulation des trains pour les salaires où les retraites par exemples…).
    Bref il faut savoir choisir entre la sécurité et l'insécurité et il est clair qu'une grève classique n'aura strictement aucun impact sur ce problème et fera juste qu'embêter (pour rester poli) les clients.
    A un moment donner il faut savoir prendre les bonnes décisions pour se mettre le plus de personnes de son côté. Les médias sont une arme très puissante et les grèves classique ne les intéressent plus.

  9. Anonyme de 12h58

    "n'oubliez pas messieurs que c'est nous qui payons vos salaires avec des titres de transports ou avec nos impôts !"

    Si on comptait sur toi pour être payé, on pourrait attendre longtemps. C'est toujours ceux qui gueulent plus fort qui en font le moins.
    Quel est le montant de ton abonnement mensuel ?
    Quel est le montant annuel de ton impôt sur le revenu (si tu en paie, ce qui n'est pas du tout certain) ?

    "Je pense qu'une bonne privatisation sera peut être LA solution pour cette société SNCF"

    Tu dois avoir des oeillières, car tout le monde peut constater que les privatisations n'ont rien rapportées, bien au contraire, sauf aux patrons de ces entreprises.

  10. @ Mouton: Qu'est ce que tu racontes comme bêtises? Le droit de grève est autorisé dans la loi; ne pas faire son travail en faisant la gratuité est illégal donc répréhensible. Compare des choses qui sont comparables.Si toi ça ne te dérange pas de perdre ton boulot, pas de problème, mais n'essaie pas d'embarquer les autres dans tes conneries.

  11. Faut pas confondre grève et droit de retrait… Le droit de retrait c'est lorsque sa sécurité n'est plus assurée et qu'il y a un danger grave pour sa santé voir pour sa vie.

    Faire un droit de retrait avec une opération gratuité en continuant à faire circuler les trains, c'est impossible, ça veut dire qu'il n'y a pas de danger au niveau de la sécurité.

    Un droit de retrait, on se retire de son travail, donc plus de trains…

    Enfin si un cheminot est en danger grave et imminent à cause de l'insécurité, c'est le cas également des usagers non ?

  12. @Anonyme de 14h48 : bon déjà un peu de politesse ne sera pas du luxe.
    Je n'ai jamais remis en question le droit de grève. Je constate juste que le droit de grève peut se télescoper avec le droit au travail. Et dans certains cas le blocage des dépôts de train par exemple revient à un blocage des personnes voulant travailler et dans ce cas c'est illégal (mais bon c'est un autre débat)
    Perso je constate que les dernières grèves n'ont pas été franchement un succès et le résultat a été catastrophique pour les clients (surtout au niveau du matériel roulant…). mais derrière ni le gouvernement ni les dirigeants de la SNCF n'ont été embêté.
    Je soumets des idées qui auraient plus de poids. Alors certes elles ne sont pas légales mais se faire casser la gueule par des jeunes n'est pas non plus légales et une grève ne changera rien à ça.
    Vous pouvez donc me traiter d'idiots mais ce genre de grèves à répétition ne mènera que vers un dégout de plus en plus importants envers la SNCF et les cheminots (même au près des gens qui adorent le train…).

  13. 5 preneurs d'orages peuvent bloquer un dèpos en appelant cela une gréve. Et emmerder des 1000 de travailleurs.
    Alors bloquez les "lieux de vente" des billets en disant que c'est une grève. Les usagers auront une bonne raison de ne pas avoir payé leurs billet.
    Faites preuve d'imagination dans un sens intelligent!

  14. @Anonyme 16:09

    "Enfin si un cheminot est en danger grave et imminent à cause de l'insécurité, c'est le cas également des usagers non ?"

    Tu as raison, et puis je vais dire â mon patron que je fais grève moi aussi parce que j'aurais pu me agresser dans les transports. Pff qu'est-ce qu'il ne faut pas lire…

    Un fonctionnaire ne se fait pas viré, que risquez-vous à proposer des journées gratuites ? Il n'y a que si on touche à leur porte-monnaie qu'ils réagiront.

    Enfin, l'image des "français râleurs et grevistes" n'est pas prête de changer aux yeux des étrangers…

  15. Au début des années 2000 , il y avait eut une grève contre l'insécurité sur St Lazare , suite aux agressions de voyageurs et de cheminots !
    Elle avait été bien perçue dans l'ensemble , et avait permis une réhumanisation des gares !
    L'insécurité dans les transports nous concerne tous , et malgrès des moyens dissuasifs mis en place depuis quelques années , elle repart à la hausse .
    Il est évident que c'est aux pouvoirs publics d'agir !

  16. @ 17h32: Ca n'existe plus, en tout cas sur la région de Paris Rive Gauche, des grévistes qui bloquent un dépôt et empêchent les conducteurs qui veulent aller bosser! Crois moi, ils seraient bien reçus si ils essayaient!
    De nouveau, c'est interdit de bloquer son lieu de travail, que ce soit les voies, les guichets, etc…
    @Mouton: tu soumets une idée qui n'est pas autorisée par la loi. Et les grèves ne vont pas contre le droit du travail, il y a un service minimum qui est souvent proche de la normale en heures de pointe.

  17. @anonyme de 18h04:
    Même si notre staut s'en approche , nous ne sommes pas fonctionnaires !
    Le terme licenciement est peu employé , chez nous , cela s'appelle révocation !
    Pour le porte monnaie , c'est justement ce qui est le plus protégé dans nos entreprises !

  18. @ super mario-l,

    Tu pourrais développer un peu, au niveau juridique, dans le cadre de la sncf la différence entre "licencier" et "révoquer"?

    Qu'un terme soit utilisé autour du barbecue des cheminots m'interesse pas beaucoup. Je préfère un cadre plus sophistiqué.

  19. les usagers ont leurs extrémistes. Les cheminots ont les leurs.
    Devrait-on traiter les extrémistes usagers comme la sncf traite les siens?
    Ou la sncf devrait traiter ses extrémistes comme les nôtres sont traités?

  20. @le troll :
    Pour le moment tu es très bien traité , il y a longtemps que la SNCF aurait dû te poursuivre en diffamation !
    De même que les associations d'anciens combattants auraient dû te poursuivre pour négationisme!

    Les usagers , avoir des extrêmistes ?
    Non , un seul , toi!

  21. super mario-l;

    Mon pauvre! Tu ne sais pas quoi inventer pour discréditer celui qui te prend pour ce que tu es: un bouffon!

  22. Réponse à SS du 11/7 18h04

    Cher focntionnaire SS …

    Je paie mon abonnement 209€ par mois
    -exorbitant vu la qualité du service et vu l'amabilité des gens comme toi qu'on croise tous les jour en gare….seule remarque que vous etes capable de nous faire …si t'es pas content prend ta voiture …tres grande intelligence encore une fois …

    Pour mes impots j'en paie 4000e par an …donc j'estime participer à payer vos salaires de 2500 à 4000€ par mois ….

    Donc SS…. et cela ne vaut que pour toi car moi je ne met pas tous les gens dans le meme panier … TU NE MERITES QUE LE MEPRIS ….mais vu que tu es tres reactif sur ce forum tu dois avoir du temps …..

  23. @anonyme 20:39
    "…donc j'estime participer à payer vos salaires de 2500 à 4000€ par mois …. "

    >>VOUS ESTIMEZ MAL. NOUS NE SOMMES PAS FONCTIONNAIRES, CE N'EST PAS L'ETAT QUI NOUS PAYE.
    Si vous payiez la sncf avec vos impôts, nous n'aurions pas besoin de vendre les billets, anonyme de 20:39 ?

  24. Le prix des billets couvre vos salaires. Les autres besoins financiers de la sncf proviennent de nos impots ( région, Etat..).
    ous êtes une pompe à fric. A notre fric!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.