Travaux, des travaux, encore des travaux…

Des travaux sur la ligne entre Le Mans et Chartres vont avoir lieu du 8 septembre au 9 octobre.
Cela affectera le TER en partance de Paris à 21:25. Son terminus sera Chartres au lieu du Mans, le reste du trajet étant remplacé par un car.

Si ces travaux n’affecteront pas vraiment les usagers Chartres-Paris, ils nous font poser des questions.

En effet, depuis quelque temps, nous pouvons constater une forte recrudescence des travaux sur la ligne. Bien-sûr, tout cela est bon pour les usagers que nous sommes : après la rénovation du matériel, c’est au tour des infrastructures d’être choyées.

Mais, pourquoi tant de soins pour cette ligne?
Le matériel est financé par la Région Centre, et cette dernière veut faire un modèle de sa politique en matière de transport public : il est donc normal de voir cette politique à l’œuvre sur le terrain.
Par contre, la maintenance des infrastructures est du domaine de RFF, entité encore dans le giron de la SNCF, et n’a que peu de lien avec les politiques locales.

Pourtant, il faut bien avoué que cette ligne Paris-Chartres-Le Mans a la vie bien dure. Condamnée à devenir une ligne secondaire depuis l’ouverture de la ligne grande vitesse (LGV), elle a vu sa fréquentation explosée :
– devenue de facto une excroissance du réseau banlieue de Paris, elle est l’une des lignes TER les plus empruntées en France.
– les projets de cadencement des horaires ne feront qu’accroitre le trafic.
– les politiques de transport de marchandise (ferroutage) vont rendre cette ligne attractive (notamment pour la liaison directe entre région parisienne et les centres industriels du Mans, de Rennes voire du reste de la Bretagne nord).
– enfin, les (nombreux) incidents récents qui ont paralysé la LGV vers Le Mans ont montré tout l’intérêt que porte la SNCF (et donc RFF) sur cette ligne servant de substitution pour ses TGV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.