Vers un trafic plus fluide sur les RER et trains Transilien


La SNCF et Réseau Ferré de France (RFF) ont annoncé lundi 27 juillet le lancement d’études du nouveau système de gestion des circulations des trains, baptisé NexT (nouveau système d’exploitation Transilien).

Ce système, qui reposera sur des dispositifs automatiques d’aide au pilotage, devrait permettre de fluidifier le trafic et d’accroître sensiblement la capacité des lignes.

Dans un premier temps, le système NexT sera mis en oeuvre sur la ligne E du RER dans le cadre du projet EOLE.
A l’horizon 2013, ce projet permettra un prolongement de cette ligne à l’Ouest, vers La Défense et Mantes la Jolie.

« Sa mise en oeuvre permettra d’offrir une amélioration de la qualité de service, notamment une meilleure ponctualité, grâce à la fluidification de la circulation des trains », expliquent la SNCF et RFF dans un communiqué.
« Il augmentera significativement la capacité des lignes qui en seront dotées, jusqu’à + 25 % à infrastructure comparable ».

Objectif : atteindre un débit de 40 trains par heure et par sens, avec un accroissement sensible de la vitesse des trains.
Ce système devrait ensuite être progressivement étendu à l’ensemble du réseau ferroviaire dans les zones de trafic denses, où les problèmes de saturation affectent plusieurs points du réseau actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.