Ajustements pour le service minimum

Des grèves spontanées à la gare de Paris Saint-Lazare et à Marseille ont mis à mal la semaine dernière le principe de service minimum dans les transports ferroviaires, dont la loi a été votée en août 2007.

Le gouvernement proposera ainsi, d’ici un mois, si nécessaire, des ajustements à la loi sur le service minimum en cas de grève dans les transports publics, a déclaré ce mercredi le nouveau ministre français du Travail, Brice Hortefeux.

La loi d’août 2007 oblige à une concertation préalable entre syndicats et direction avant toute grève et une déclaration individuelle de chaque participant 48 heures avant le début d’un mouvement. Censée prévenir les conflits sociaux et favoriser le dialogue social, elle n’empêche pourtant en rien la mise en place de grèves tournantes ou de grèves surprises.

Brice Hortefeux a précisé, lors des questions d’actualité à l’Assemblée nationale ce mercredi, qu’il écouterait les propositions des syndicats, des partenaires sociaux et des députés, mais que le gouvernement trancherait.

Lundi, il s’était déjà déclaré « ouvert » à une révision de la loi tout en jugeant qu’elle était « utile ». « Dans près de 75% des cas, les préavis de grève qui ont été déposés n’ont pas entraîné de perturbation majeure (…) Il y a 25% des cas dans lesquels il y a des problèmes », avait-il déclaré sur Europe 1.

Dans les conflits récents à Saint-Lazare et à Nice, les grévistes ont souvent observé des grèves de 59 minutes, car au-delà de cette durée les agents perdent une demi-journée de salaire. En faisant grève moins d’une heure, la retenue est proportionnelle au temps de grève.

0 Replies to “Ajustements pour le service minimum”

  1. Encore aujourd'hui, j'entendais des gens comme vous raler dans le trains. Je leur ai demandé s'ils étaient membres de l'ADULPCM comme moi je l'étais. Ils ont dit qu'ils s'en fouttaient et que c'était du temps de perdu… Donc arrêtez un peu de vous plaindre car vous ne méritez rien de plus que ce que nous avons sur la ligne !
    Au lieu de raler adhérez en masse non de dieu !

  2. Très cher anonyme mais non moins adhérent à l'ADULPCM :
    1. je suis l'auteur de ce billet,
    2. je suis adhérent à l'ADULPCM,
    3. j'ai même pris sur mon temps personnel pour assister à la dernière réunion entre ADULPCM et Région Centre.

    Et vous, à part adhérer et critiquer les autres adhérents sur ce blog, qu'avez vous fait pour le bien la ligne ?

  3. Petite suggestion : on pourrait peut être mettre systématiquement une signature, du type "prénom+membre adulpcm", comme cela pas de quiproquo, possible ou pas ?

  4. Anonyme de 17h36 : il n'est pas question de ne pas s'exprimer mais de faire bouger les choses, et ce n'est qu'en se regroupant et en agissant que ces choses peuvent bouger.

  5. Je suis bien d'accord, mais on peut faire bouger les choses en n'étant pas membre. J'ai pu apporter ma petite pierre à l'édifice, sans pour autant être membre de quoi que ce soit. Je ne m'en suis certes pas vantée sur ce blog car souhaite rester discrète.

  6. Anonyme de 09h50 : vous avez fait bouger qq chose pour vous, à titre totalement perso ou vous avez provoqué un événement tel que l'ensemble des utilisateurs de la ligne en ont été bénéficiaire ? Pourriez vous être plus explicite, de toute façon vous êtes discrète comme vous dites, vous n'avez ni nom ni signe distinctif de reconnaissance, alors faites nous profitez de la bonne nouvelle. Merci par avance.

  7. Ce n'est pas en se regroupant que l'on fait bouger les choses. C'est en agissant qu'on fait bouger les chose.
    Vouloir se regrouper c'est plus souvent un besoin de socialiser que d'agir.
    Si ceux qui viennent n'espèrent que socialiser ils seront plus un poids qu'autre chose. Et ils détourneront toutes les énergies vers leurs état d'âme.

  8. Donc quand on vous écoutes on se dit que vous agissez ! Superbe racontez donc ce que vous avez déjà obtenu car la SNCF ne souhaite "discuter" qu'avec les associations et nullement avec les individuels car ça part après dans tous les sens. Moi je crois que vous mentez et essayez de décrédibiliser l'association qui se bouge, si vous assistiez à leur réunion et particulièrement la publique qui a eu lieu à Jouy, vous auriez constaté que ça bouge !

  9. +1 avec anonyme de 16h47. Je renouvelle ma demande, expliquez nous. Parceque pour l'instant je constate surtout de la fanfaronnade mais pas de fait.
    Cordialement

  10. Je n'ai certainement pas dit que j'étais contre les associations. Je n'y adhère pas, c'est tout. C'est un choix/droit que personne n'a le droit de me retirer ou de critiquer. De plus, je ne me serais certainement pas "avancée" à dire que j'apportais ma "petite" pierre à l'édifice si tel n'était pas le cas : je suis à l'origine de plusieurs articles, publiés dans L'Echo (je ne les ai pas écrit). Croyez-moi ou pas, je m'en fous. Je relaye donc l'information. ça n'est peut-être pas grand chose mais c'est autre chose que de parler dans le vent, ou de critiquer bêtement les autres "qui-ne-font-pas-parti-de-l'adulpcm". je suis aussi concernée que vous, et essaye d'aider comme je peux et comme je veux.
    Il faut dans ce cas le dire sur la page d'accueil que ce blog vous est réservé.
    Donc, je réitère :
    "ouais, m'enfin si les "non-membres" de l'ADULPCM n'ont plus le droit de s'exprimer, ça devient grave… "
    Anonyme-qui-souhaite-rester-discrète-et-qui-n'est-membre-d'aucune-association

  11. Leslie : je vous croyez plus tolérante que ça.
    Dites-nous : qu'avez vous provoqué comme événement tel que l'ensemble des utilisateurs de la ligne en ont été bénéficiaire ?
    Qui êtes-vous pour vous permettre de dire ça?!!!
    Je n'essaye de décrédibiliser personne ici, par contre, c'est ce que vous êtes en train de faire, ainsi que Anonyme de 16h47.
    En plus, si vous comptez les points, ça devient vraiment risible, et puéril…

  12. Pour information, l'ADULPCM se bouge mais il est certain que ça n'avance pas aussi vite qu'on le souhaiterait. Mais voici le listing de nos actions ayant déjà eu un résultat :
    – demande de suppression des logos NF-Services qui sont plus considérés comme de la provocation. Quelques logos restent au niveau des guichet mais contractuellement la SNCF ne peut les enlever.
    – proposer à la région de faire une demande de matériel roulant actuellement garé bon état, la Région a ainsi fait la demande officielle pour remplacer les BB8500 par des BB22200 maintenant la balle est à la direction de la SNCF qui doit répondre à la région.
    – rédaction d'une synthèse, qui a été diffusée à l'ensemble des acteurs oeuvrant au fonctionnement de la ligne.

    Voilà on essaye de faire des choses, par contre chère anonyme si vous avez "vos entrées" à l'Echo Républicain nous sommes preneur car ces gens ne semblent pas être intéressés par les actions de fond mais préfère faire du sensationnel !
    Cordialement

    Jean-Roger CONDAT
    Vice-Président de l'ADULPCM
    http://www.adulpcm.com

  13. Anonyme de 17h35 : désolé de vous décevoir mais ma tolérance à déjà depuis quelques temps atteint ses limites. Depuis que l'association existe, que j'en parle autour de moi, à des gens tout aussi concernés que moi, rien, il ne se passe rien, chacun continu à se servir de ce blog comme exutoire mais se garde bien de bouger, c'est tellement plus facile de geindre dans son coin mais de ne surtout pas s'engager. Il me semblait que c'était simple, un peu de temps à accorder aux autres, je n'ai pas fait grand chose, juste aller à une réunion, passer qq petites heures à distribuer des tracts, et je n’ai pas eu le sentiment que l’on se bousculait. Des gens se sont bougés, ont créée cette assos pour que les choses changent, parce que c'était et c'est toujours nécessaire sur cette ligne, mais j'ai nettement le sentiment que tout cela ne sera d'aucune utilité, parce que les petits égoïsmes quotidiens sont bien supérieurs.

    Je reprends cette phrase : "Ce n'est pas en se regroupant que l'on fait bouger les choses. C'est en agissant qu'on fait bouger les choses." A mon sens, c’est n’importe quoi : une association présentant un nbre représentatif d’adhérents peut être déclarée d’utilité public, et de ce fait devenir incontournable, à titre d’exemple une assos de conso dans le 91 a été déclaré d’utilité public avec 700 adhérents, aujourd’hui certaines lois sont élaborées ou modifiées après l’avoir consulté.
    Sur cette ligne nous sommes environ 10 000 utilisateurs réguliers. Je vous laisse imaginer ce que cela pourrait provoquer. Ne vous déplaise, avant de pouvoir agir, il aurait fallu pouvoir se regrouper.
    Dommage.

  14. C'est " n'importe quoi" tu écris! Autrement tu reproches aux usagers de ne pas être nombreux à te suivre dans tes idées. Et si tu acceptais de te remettre un peu cause? Que tu es plus dans la recherche de socialisation que dans la recherche de résultats.
    Ton graal c'est une association déclarée d'utilité publique par l'administration pour remettre en cause le fonctionnement d'un service public? Et tu voudrais qu'il y ait beaucoup d'usagers à te soutenir pour faire un tel "machin"?
    – Tu devrais accepter de remettre en cause ta stratégie si ton vrai but est de faire avancer les choses.
    -Tu devrais faire preuve de créativité et de courage pour adapter tes actions à tes moyens. Plutôt que de te cacher derrière ton manque de moyen.

    Remarque: inutile de me tenir le discours convenu sur les donneurs de leçons qui ne font rien. Tu ne sais rien de moi. Mais te convaincre de faire quelque chose d'actif pourrait être plus utile que de socialiser avec 100 personnes dans un train. Offrir une sucrerie à Sud Rail ou aux technocrates impuissants de la sncf.

  15. JRC : mais de quoi parlez-vous ???? Sensationnel ???? Mais où êtes-vous aller chercher ça ? Avez-vous des exemples ? Avez-vous gardé les articles ? (j’ai l’article en date du 26/02/10, si vous voulez, et qui n’a rien de sensationnel, vous n’en avez d’ailleurs pas parlé sur ce bog)
    Je n’ai pas mes « entrées » à l’Echo : il se trouve que si personne ne les informe, ils ne peuvent pas deviner ce qu’il se passe! Ils ne prennent pas le train tous les jours !
    C’est la seule chose que j’ai malheureusement fait à vos yeux…
    Leslie : Merci d’avoir été moins agressive, c’est nettement plus agréable mais « votre tolérance qui a atteint des limites », gardez là pour vous, et pas pour les personnes qui commentent sur ce blog, ou trouvez-vous un punching ball (je pensais d’ailleurs que l’ADULPCM avait son site?)
    Sachez que j’ai découvert ce blog vraiment par hasard, en surfant sur le net, et du même coup, l’association (voilà seulement 3 mois). Mais d’après vos commentaires, j’aurais du m’abstenir d’en parler à la presse locale (seulement locale, je le rappelle).
    Je me suis sentie agressée et devant me justifier suite à vos différents propos, il est sûr qu’à l’avenir, je m’abstiendrais. Je ne pense sincèrement pas avoir mérité vos différents propos.
    Vous semblez pouvoir vous suffire entre vous, alors restez entre vous en ce cas, et n’ouvrez pas ce blog aux « anonymes », si vous ne souffrez aucuns commentaires.
    Chaque fois que j’en parle autour de moi : personne ne connait votre existence.
    C’est un fait, et ça n’est pas une critique.
    J’ai simplement essayé de vous faire connaître, et surtout, les usagers en colère (dont je fais partie).
    C’est bien pour ça que je n’adhère à aucune assos (et je réitère : je ne suis nullement contre): être adhérent ne donne pas le droit d’être agressif envers ceux qui ne le sont pas et si c’est votre seul moyen de communication, et qu’en plus, vous pouvez vous permettre de vous passer de la presse ! Et bien, tant mieux pour vous.
    La seule chose que vous prouvez ici c’est qu’il faut être agressif et intolérant pour adhérer à votre assos.
    Démontrez-moi que j’ai tort, je ne demande que cela.
    Anomyme-qui-n'est-pas-blablabla

  16. Anonyme 11h15 : l'article de l'Echo est paru sur ce blog le 26 février, il a été commenté par qq personnes du reste. La République du Centre et Radio Intensité ont aussi parlé des problèmes rencontrés sur la ligne, d'autre part il y a eu des distributions de tract à Epernon, Rambouillet, Maintenon et Versailles, à des heures et des jours différents. Ceci juste pour noter que l'information est passée en région et sur la ligne, maintenant est-ce les bons vecteurs, je ne sais pas puisqu'apparemment beaucoup de personnes n'en ont pas encore entendu parler. Maintenant j'aurais tendance à rejoindre le commentaire de l'anonyme du 22 (0h17), pour expliquer cela. Je précise que ceci n'est que mon opinion, que tout comme vous j'exprime ici.

    Anonyme de 8h41 : Comme vous le faites si bien remarqué, je ne connais rien de vous, nous n'avons visiblement pas un degré d'intimité tel qu'il autorise le tutoiement, je continuerai donc à vous vouvoyer. Votre dernière phrase intitulée "remarque" est sans équivoque, tous les regroupements de quelques origines qu'ils soient semblent vous déranger, particulièrement le syndicalisme. Ce n'est pas ici l'objet de mon propos, donc la discussion vous concernant s'arrêtera là. Au revoir.

  17. Cher anonyme.
    Ne pas répondre à cette poignée de "sociétaire" comique, qui se regardent le nombril et qui s'imagine mettre à terre la SNCF, simplifira leur marginalisation.

  18. Je te remercie d'avoir pris le temps d'analyse pour déterminer que dans nos relations le vouvoiement était plus adapté que le tutoiement.
    Vous reprendrez bien un peu de thé très chère?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.