Des usagers TER en grève

Le ras le bol des usagers de la ligne TER Lyon-Ambérieu franchit un nouveau palier. Mécontents des retards et des incidents à répétition, cette fois certains envisagent de faire la « grève » de l’abonnement. L’association de défense des usagers de la ligne Lyon Ambérieu (Adula) est prête à les soutenir.

« En venir à cette extrémité n’était pas prévu. Nous demandions une réunion avec la SNCF et le conseil régional avant 24 aout et il n’y a rien eu » explique Jean Pierre Francel, président de l’Adula. « Ce n’est aucunement dirigés contre les agents SNCF » précise t-il.

Plus loin
-La jeune femme licenciée pour ses retards a porté plainte contre la SNCF
-De janvier à juillet l’Adula a relevé plus de 180 perturbations sur Lyon-Ambérieux
-Une « grève » de l’abonnement a aussi été déclenchée sur la ligne Lyon-Macon depuis cet été selon l’Adula le mouvement pourrait faire tache d’huile sur d’autres lignes.

Depuis janvier dernier, la ligne Lyon-Ambérieu connait de multiples dysfonctionnements. Les retards qui ne sont pas sans conséquences sur la vie familiale et professionnelle des usagers.

« Fin juillet, une jeune femme a été licenciée car elle arrivait trop souvent en retard » rappelle Jean-Pierre Francel. « Nous avons une vingtaine de dossiers d’usagers dont les frais annexes liés aux retards sont supérieurs au prix de l’abonnement lui-même » poursuit-il. L’Adula a saisi le médiateur de la SNCF pour demander le remboursement de ces frais.

L’association pointe également du doigt le conseil régional. « Il a un droit de regard sur les TER et devrait être beaucoup plus ferme avec la SNCF » estime Jean-Pierre Francel. Si rien ne bouge d’ici le 15 septembre, l’association envisage des actions plus importantes. La SNCF reste pour le moment silencieuse sur ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.