SNCF : la grève du 7 ne dépassera pas 24 heures selon Pépy

Le président de la SNCF, invité du Grand Rendez-Vous Europe1 – La Parisien – Aujourd’hui en France, a assuré que le trafic reprendrait le 8, au lendemain de la journée d’action contre les retraites.

Invité dimanche matin du Grand Rendez-Vous Europe1 – La Parisien – Aujourd’hui en France, Guillaume Pépy a annoncé que la grève à la SNCF dans le cadre de la journée d’action du 7 septembre sur les retraites ne durera qu’une journée.

Trois syndicats de la SNCF (FO, CFTC et CFE-CGC) appellent à une grève reconductible, mais ils ne sont pas représentatifs au niveau national.

«Les quatre syndicats qui sont représentatifs (CGT, l’UNSA, SUD-Rail et CFDT ndlr) ont dit que le trafic reprendrait le 8, (donc) le trafic reprendra le 8», a assuré le président de la compagnie.

Guillaume Pépy s’est refusé à tout pronostic sur l’ampleur des perturbations, rappelant que le taux de grévistes avait été de 40% lors de la mobilisation du 24 juin (46% selon la CGT). «Ma responsabilité, c’est de faire en sorte que ce ne soit pas la pagaille», a-t-il ajouté. «De ce point de vue, le service minimum, c’est un succès à la SNCF: il y a plus de trains, et il y a plus d’infos», a-t-il poursuivi, indiquant que 200.000 brochures d’information seraient distribuées le 7 septembre.

Le président de la SNCF, estimant le coût d’une grève «entre 10 et 20 millions d’euros», a par ailleurs qualifié d’«intéressante» l’idée de nourrir un fonds avec l’argent qui pourrait être économisé s’il y avait moins de grève. «Ca me paraîtrait normal, s’il y a moins de grève à la SNCF, moins de perturbations du service public, que quelque part les cheminots eux-mêmes en aient un retour», a-t-il expliqué.

Des comptes dans le vert, des signes de reprise

En outre, Guillaume Pépy a annoncé un rétablissement des comptes de la SNCF, qui avait perdu un milliard d’euros en 2009. «Ca va mieux, la SNCF n’aura pas fait de pertes au premier semestre de l’année 2010, elle est dans le vert», a affirmé le président de la compagnie, qui doit publier mardi ses résultats semestriels. Il a cependant précisé qu’elle sera bénéficiaire «de manière tellement petite que nous ne sommes pas aujourd’hui satisfaits».

Il a indiqué qu’il y avait de «vrais signes de reprise: les transports de marchandises sont bien repartis» et, s’agissant des «transports de la vie quotidienne, ça repart». En outre, les grandes vacances se sont «bien passées», a-t-il indiqué, précisant que la compagnie avait transporté 400.000 personnes de plus que l’an passé au cours de l’été. La directrice générale de SNCF Voyages Barbara Dalibard a précisé dans le Journal du dimanche que la SNCF avait «transporté 17 millions de passagers, soit 1,5% de plus que l’été 2009 qui marquait déjà une bonne résistance face à la crise».

La SNCF a réalisé au premier semestre 2010 un chiffre d’affaires de 25,1%, grâce à l’intégration de nouvelles sociétés dans le groupe mais aussi à une reprise de l’activité dans toutes les branches.

Enfin, Guillaume Pepy a démenti la rumeur de son entrée au gouvernement à l’occasion du prochain remaniement. «C’est n’importe quoi (…) C’est 100% intox», a-t-il réagi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.