En direct


Il arrive parfois que le conducteur s’endorme sur ses lauriers et oublie d’ouvrir les portes comme ce soir, dans le TER Paris (18h00)-Chartres en gare d’Epernon. Les voyageurs ont attendu environ 1 minute avant de pouvoir sortir du train.

0 Replies to “En direct”

  1. Oui c'est un problème cette correspondance. Que ce soit le soir ou le matin (sauf certains trains).

    En ce moment les travaux font que les Transilien prennent du retard, et donc il faut attendre le TER suivant, sauf à repérer un TER systématiquement en retard comme celui de 18h35 à Rambouillet omnibus Chartres.

    De St Quentin en Yvelines, il vaut mieux remonter à Versailles pour redescendre ensuite… vraiment stupide, ça surcharge le TER entre Versailles et Rambouillet…

    Retarder le TER n'est pas la solution, faut que le Transilien roule plus vite et arrive vraiment 3 minutes avant le TER.

    Le matin c'est le bordel parce que les quais sont plein de monde si on veut descendre, après y a un long souterrain parce que le quai TER est vraiment pas de même niveau que le quai Transilien. Si le TER a le moindre retard, ben on l'a dans le c..

    Donc je préfère rester dans le TER jusque Versailles si je suis bien installé dedans, et changer à Versailles (si j'ai de la chance, la correspondance est immédiate et ça se limite à aller de l'autre côté du quai).

  2. Nous ne sommes que des usagers. L'inexorable enjeu d'un conflit politique…
    Les pouvoirs politiques tentent de négocier avec les preneurs d'otages…

    Le droit de grève s apparente a une liberté fondamentale alors qu il ne permet que d' excuser l inexcusable…

    Pas de négociations ! Le service public, de son côté monopolistique doit être irréprochable ! Licencions les fauteurs de trouble et privatisons cd qui n'a pas de raison d' être public

    Pas de négociation avec les preneurs d'otages ! La démocratie c est le pouvoir du plus grand nombre ! Pas celui d' une minorité !!! Neutralisons ceux qui souhaitent désorganiser le pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.