G. Pepy en vidéo : ça c’est du cinéma…

Je viens de regarder les voeux de G. Pepy sur le site sncf.com.
Remercions en premier lieu RD pour cette perle qui nous a présenté.
Après visionnage, je ne peux m’empêcher d’être ébahi par les non-dits, les propos démagogiques, voire les mensonges de Pepy dans les quelques minutes que dure le film.

Reprenons un par un les points qui m’ont interpellé :

« voyager dans de bonnes conditions économiques« 
Bien sûr, Guillaume, et l’augmentation de 3,5% des billets TGV, c’est économique comme mesure.
Avouons tout de même que SNCF a renoncé à son numéro surtaxé sous la pression des associations de consommateurs, et que le projet de surpression des aides aux familles n’a pas vu jour.

« transparence et clarté des tarifs« 
Une fois de plus, Pepy oublie bien vite que c’est suite aux remarques des Députés que cette clarification s’est imposée.

« améliorer les trains de la vie quotidienne« 
« investir dans de nouveaux trains« 
Si on n’excepte les nantis pouvant prendre les TGV avec leurs si chère et si imposée réservation, Pepy ne dit pas que c’est grâce aujourd’hui aux régions que nos trains sont achetés, ou les lignes sont entretenues. Sans cela, la ligne Paris-Chartres verrait encore les rames inox toujours circuler.

« les TER au niveaux des TGV« 
RD a montré toute la risibilité de cette affirmation dans son billet. La SNCF se désintéresse du transport régional. Laissé à l’abandon (pour ne pas dire dans un état moribond), le transport régional n’a survécu que par la volonté des politiques régionales. Et il ne faut pas se leurrer, SNCF n’hésitera pas à bousculer nos TER sur la ligne Paris-Chartres pour faire circuler ses précieux TGV quand sa ligne grande vitesse se verra indisponible.

« des trains plus sûrs« 
Et la disparition des ADC sur les rames TER2NG font évidemment partie de cette politique de trains plus sûrs…
Mais il faudrait nous expliquer en quoi la disparition d’une certaine catégorie de personnel dont le but était justement d’être en première ligne va favoriser la sûreté des trains.

Le message de Pepy ressemble donc plus à une pantalonnade qu’à de véritables voeux. Et le décor dans lequel le film a été tourné (gare idyllique, pas de foule, environnement lumineux et agréable, personnel en plein travail) n’aide pas non plus à appuyer la véracité des dires du président de la SNCF.

Mais, Guillaume, je ne t’en veux pas : bons voeux à toi aussi.

 Br 

0 Replies to “G. Pepy en vidéo : ça c’est du cinéma…”

  1. Messieurs,

    Ne pas oublier que la Gare de Jouy pourrait être concernée. Je trouve inadmissible de supprimer les petites gares le GRENELLE 2 est en marche donc cela va à l'encontre.

  2. non ils ne vont pas supprimer des gares …. par contre sur la ligne de Dreux ils ont fait d'autres investissements, ils construisent de grands parkings a proximité des gares qui bien sûr deviennent payant. Cela peut etre lucratif à la longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.