La SNCF menacée sur le marché des TER

La SNCF pourrait perdre d’ici dix ans jusqu’à 30% de ses parts de marchés sur les trains régionaux (TER) en raison de l’ouverture de ces activités à la concurrence, indique aujourd’hui le quotidien Les Echos.

« Selon le plan d’affaires 2013-2017 examiné par le conseil d’administration (de la SNCF) fin juin, l’entreprise anticipe des pertes de ses parts de marché importantes en 2017, et encore plus en 2022, sur les segments d’activité sur lesquels elle sera mise en concurrence », indique le journal.

Selon les Echos, qui ne cite pas ses sources, la direction « anticipe dans son plan d’affaires une perte de 8% du marché des trains régionaux en 2017 », un pourcentage qui pourrait atteindre 30% en 2022.

0 Replies to “La SNCF menacée sur le marché des TER”

  1. Feuillet vraiment mal foutu ! sauf si vous connaissez les numéros des trains par cœur. Un tableau aurait été plus judicieux … et en plus il y a des erreurs dans les horaires (train 16753: Chartres 7H40 et non 6H40 / Nogent 18H17 et non 18H19). Pauvre SNCF ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.