Même les cheminots ne croient pas au cadencement…

Puisque ce soir, mon express de 17:58 a été retenu à quai pendant presque 50 minutes, j’avais du temps à perdre. Donc, je me suis permis d’aller interroger les schtroumpfs (personnels SNCF, casaque bleu) sur ce qui se passait.

Primo, concernant l’express, ils m’ont expliqué que la motrice manquante venait du dépot de Villeneuve St Georges, et était bloquée « on-ne-sait-pas-où » entre Villeneuve et Montparnasse. Face au retard grandissant, les autorités (in)compétentes (au bout de 30 min de retard) ont donc décidé d’utiliser une motrice de réserve garée à Vaugirard. Le temps qu’un manoeuvre aille chercher cette locomotive puis le temps de l’atteler au train, cela a mis 20 minutes de plus au retard pris.

Secundo, ces gentils schtroumpfs m’ont un peu parlé du bordel que subit la ligne depuis ces derniers temps. Et leur sentiment est assez négatif.
En substance, je cite, « avec le cadencement, on va droit dans le mur ». La ligne manque dramatiquement de matériel. La moindre rame qui tombe en panne ne peut pas être remplacée. Cela amène donc des scissions d’UM (rame à 8 voitures) pour faire doubler les rames en circulation. Malheureusement au détriment de la capacité d’embarquement (1 UM scindée va donner 2 US à seulement 4 voitures -cela se voient particulièrement avec les TER2NG- ), ou à des suppressions pures et simples de train.
Pire, l’état des voies a aussi été évoqué. Je n’ai pas pu avoir plus d’infos sur ce sujet, mais de là à penser que des ruptures de caténaires vont se produire…

De plus, le personnel mis à disposition (conducteurs et contrôleurs) est insuffisant, et il suffit d’un malade pour perturber pendant quelques heures le fonctionnement de la ligne (effet domino : un train manquant va entraîner des perturbations sur les trains suivants, perturbations qui deviennent d’autant plus difficile à résorber à cause du cadencement).

Comme dit dans le précédent billet, la mise en place du cadencement sur la ligne va plonger notre ligne (qui jusque là était relativement épargnée) dans le chaos, un peu comme cela s’est passé il y a un an en région Rhones-Alpes.

Maintenant, qui est le coupable ?
– La région, qui a été radine dans la dotation en matériel ?
– Le STIF/SNCF qui a presque imposé le cadencement sur la ligne afin d’être en harmonie avec celui de la ligne Transilien N ?

 Br 

0 Replies to “Même les cheminots ne croient pas au cadencement…”

  1. La Région a certainement été radine, mais ces rames représentent un investissement très lourd.
    Quand on épluche toutes les "compétences" que l'Etat transfère aux régions, avec la moitié des moyens pour les assumer, un Conseil Régional n'a plus les moyens de tout financer… à moins de doubler les impôts!

    De plus, la Région Centre finance le transport pour que ses habitants que nous sommes aillent créer de la richesse en travaillant hors région… c'est un peu un détour, mais quand même!

    Les ptits gris ont disparu… après quelques rappels on ne les voit plus revenir, même dans les pires journées comme hier soir, ils doivent être morts, ou rhabillés en rouge entre Rambouillet et Paris!

    Alors, que souhaiter? En tous cas une amélioration viendra forcément, parce que faire pire, ce serait dur!

  2. Je pense que c'est un tout :
    – la région Centre a vu trop court au niveau du nombre d'unité TER2N NG.
    – le STIF qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez et ce moque des effets de bord (du Huchon tout craché).

    Moi je pense qu'on peut trouver un début de solution en rendant le TER aux Euréliens. Je n'ai rien contre les Yvelinois (j'en étais moi même un) mais Versailles et Rambouillet ne devrait être autorisé qu'en "montée de voyageurs" en direction de Chartres et l'inverse en direction de Paris, cela soulagerait le matos (moins de charge donc moins de puissance pour enfin moins d'usure) mais également améliorerait la ponctualité des trains puisque les échanges voyageurs en gare seraient plus courts et donc après pas besoin de tirer en traction pour rattraper le temps perdu à quai.
    Ce n'est pas du racisme mais ils ont des Transilien qui circulent presque à vide entre Rambouillet et Versailles, et cette non-fréquentation fait qu'ils ont du matos de merde (il faut savoir que les Z5300 pour Rambouillet ont encore quelques années devant eux, d'ailleurs 8 viennent d'arrivée en provenance du réseau gare de Lyon)…

  3. Deux quarantenaires locomotives BB9200 assurant habituellement la tractions des trains de la ligne avec rame corail (dont l'express de 17h58) sont tombées en panne coup sur coup hier soir et ce matin même. Un échange pour acheminer les deux locomotives HS et une locomotive en fonctionnement afin de les tracter vers leur centre de maintenance a été organisé. Trois locomotives auraient dû en revenir. Mais des problèmes de manœuvres au sein du centre de maintenance de Tolbiac Massena où sont entretenues ces engins ont entrainés un gros retard sur le train qui permettait leur retour. Elle n'ont donc pu être à suffisamment tôt à Montparnasse pour les trains corails 16755, 16757 et 16759 du soir.

    Du coup les trains ont étés couverts par croisement avec des machines qui n'était pas dédiées à ces trains. Notamment l'utilisation d'une locomotive BB8500 accrochée (normalement à demeure) sur une rame RIO (pour l'heure elle aussi HS) a été utilisée. Mais le lieu de garage de cette rame ne possède pas de personnel pour assurer les coupes et les manœuvres nécessaires. L'acheminement de personnel sur place, les essais nécessaires (la check-list) et la manœuvre a pris plus de temps qu'il n'en aurait fallu en temps normal.

    Il est à noter que sur la ligne Paris-Chartres-Nogent il est affecté actuellement 5 rames RIO dont 4 sont actuellement HS. De même 2 rames VO (rames TER 2 niveaux de 7 voitures) sont HS sur les 5 que comptent le parc. Le parc TER 2N NG est utilisé avec un rendement maximum, plus que ce qui n'est prévu pour ce matériel. Impossible dans ces conditions de couvrir tous les départs à l'heure. Ce soir, le Transilien à prêter 2 rames VB 2N avec leurs BB 27300 toutes neuves pour tenter d'assurer quelques départs dont le 862555 assuré lui aussi rame corail depuis la mise en place du cadencement.

    Le cadencement a été installé sur cette ligne Paris-Chartres-Nogent avec un ans d'avance sur le planning d'origine pour être au diapason avec la ligne N du Transilien. Mais étions nous prêts ? J'en doute.

    Je souhaite bon courage à tous les usagers de la ligne et à ceux qui y travaillent car les conditions ce dégradent pour tout le monde. En espérant des jours meilleurs.

  4. Concernant l'état de la caténaire, elle n'est pas en trop mauvais état (y'a bien pire ailleurs) mais il y a un grave problème d'alimentation. En effet, la ligne alimentée en 1500V continu manque de sous-stations qui doivent être plus fréquentent qu'en 25000V alternatif (St-Lazare et les lignes TGV sont en 25kV). Il faut savoir que les TER2NNG (Z26500) sont bridées au premier cran dès leur passage en région Centre afin d'en réduire la puissance et donc la consommation électrique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.