Même les cheminots ne croient pas au cadencement…

Puisque ce soir, mon express de 17:58 a été retenu à quai pendant presque 50 minutes, j’avais du temps à perdre. Donc, je me suis permis d’aller interroger les schtroumpfs (personnels SNCF, casaque bleu) sur ce qui se passait.

Primo, concernant l’express, ils m’ont expliqué que la motrice manquante venait du dépot de Villeneuve St Georges, et était bloquée « on-ne-sait-pas-où » entre Villeneuve et Montparnasse. Face au retard grandissant, les autorités (in)compétentes (au bout de 30 min de retard) ont donc décidé d’utiliser une motrice de réserve garée à Vaugirard. Le temps qu’un manoeuvre aille chercher cette locomotive puis le temps de l’atteler au train, cela a mis 20 minutes de plus au retard pris.

Secundo, ces gentils schtroumpfs m’ont un peu parlé du bordel que subit la ligne depuis ces derniers temps. Et leur sentiment est assez négatif.
En substance, je cite, « avec le cadencement, on va droit dans le mur ». La ligne manque dramatiquement de matériel. La moindre rame qui tombe en panne ne peut pas être remplacée. Cela amène donc des scissions d’UM (rame à 8 voitures) pour faire doubler les rames en circulation. Malheureusement au détriment de la capacité d’embarquement (1 UM scindée va donner 2 US à seulement 4 voitures -cela se voient particulièrement avec les TER2NG- ), ou à des suppressions pures et simples de train.
Pire, l’état des voies a aussi été évoqué. Je n’ai pas pu avoir plus d’infos sur ce sujet, mais de là à penser que des ruptures de caténaires vont se produire…

De plus, le personnel mis à disposition (conducteurs et contrôleurs) est insuffisant, et il suffit d’un malade pour perturber pendant quelques heures le fonctionnement de la ligne (effet domino : un train manquant va entraîner des perturbations sur les trains suivants, perturbations qui deviennent d’autant plus difficile à résorber à cause du cadencement).

Comme dit dans le précédent billet, la mise en place du cadencement sur la ligne va plonger notre ligne (qui jusque là était relativement épargnée) dans le chaos, un peu comme cela s’est passé il y a un an en région Rhones-Alpes.

Maintenant, qui est le coupable ?
– La région, qui a été radine dans la dotation en matériel ?
– Le STIF/SNCF qui a presque imposé le cadencement sur la ligne afin d’être en harmonie avec celui de la ligne Transilien N ?

 Br 

0 Replies to “Même les cheminots ne croient pas au cadencement…”

  1. Mael,

    Je ne suis pas d’accord avec tes dires.
    Lorsque regarde de près les statistiques du mois du mai 2010, on constate vraiment que l’augmentation n’est que légère par rapport au mois de février 2010, qui pourtant, a été catastrophique.
    Statistiques comparant mai 2010 / février 2010 :
    – Trains à l’heure ou avec moins de 5 minutes de retard : 78,6% / 71,6%
    – Trains en retard de plus de 5 minutes : 17% / 23,4%
    – Trains supprimés : 0,7% / 0,9%
    – Trains impactés par la grève : 3,7% / 4,1%

    On constate donc effectivement une amélioration mais qui reste légère, et surtout bien loin des 91% de trains à l’heure exigés par la convention de service entre la région centre et la SNCF.

    De plus tu écris, je cite : « Je préfèrerais qu'on souligne un minimum de temps en temps les efforts entrepris par la SNCF, au lieu de lui tirer dessus à boulets rouges sans cesse, ce qui n'est pas très constructif ».
    Cependant, l’association en quelques mois a rencontrés tous les acteurs ayant un rôle dans le fonctionnement de notre ligne TER. Une synthèse de ces réunions a été faite et sera présentée à ces acteurs afin de les mettre devant la réalité des faits et de permettre de mettre en place des solutions afin d’améliorer une situation, qui même en période non sensible (comme le moi de mai) n’est pas du tout satisfaisante. Donc je pense que tu te méprends lorsque tu parles d’actions et de dires de l’association non constructifs.

    Par contre je te rejoins sur un point, à savoir le doublement des voies entre Le Perray et La Verrière qui me semble indispensable (depuis des décennies) afin d’améliorer le trafic. Cela permettrait, enfin, de pouvoir faire cohabiter sereinement le TER centre et le transilien (ligne N) sur ce tronçon, ce qui n’est pas possible actuellement.

    Julien.

  2. Julien, je n'ai pas les statistiques dont tu parles et elles ne reflètent pas la même réalité. Faut-il rappeler les 137h 17min de retard cumulé en février ? Soit 100h de retard en plus… ou 3 fois plus de retard !!! Et heureusement qu'il n'y avait que 26 jours en février ! Et rien qu'au premier coup d'oeuil, on voit qu'il y a énormément plus de vert dans les stats de mai que celles de février !!! Je suis désolé…

    Réalité "pas du tout satisfaisante" au mois de mai. ça grogne pas sur les quais ni ici sur le blog comme en février ou mars pourtant !

    Faut-il que je ressorte des vieux messages du blog ?

    Désolé de ne pas être d'accord, mais je tiens à la vérité des faits.

    Enfin ma réaction portait essentiellement sur la matériel, je pensais que vous parliez de légère amélioration par rapport à octobre et non par rapport à février qui était catastrophique avec les chutes de neige et le froid intense…

  3. L'année 2010 est effectivement difficile. Soyons optimistes et disons que nous avons aussi "joué de malchance": hiver particulièrement rude (autant je suis très dubitatif quand M. Pépy himself explique les retards de l'automne par une situation météorologique "exceptionnelle", autant je veux bien donner acte à la SNCF que les conditions météo en janvier – février ont été spécialement dures cette année); travaux longs et importants entre Clamart et Epernon, et maintenant à Chartres; grève interminable en mars – avril; feu de forêt (!) et manif sur les voies (!!). Il n'en reste pas moins que la grille horaire telle qu'elle existe aujourd'hui "ne passe pas", que les encombrements sont la norme à Versailles, même en l'absence d'incidents, et ça, clairement ce n'est pas normal (et ce n'était pas le cas avant la grille cadencée de dec 2008). S'agissant du matériel roulant, je rappelle que la moitié (à peu près) du matériel de notre ligne est NEUF, et que ce n'était pas le cas il y a 5 ans. Donc dire que le matériel se délabre de plus en plus ne peut être qu'une petite partie de l'explication des retards…
    Pour terminer sur une note un peu plus polémique, je suis persuadé de l'inutilité profonde de militer pour le doublement des voies entre le Perray et la Verrière, parce que
    1) sur la grille actuelle, cela me parait mineur en terme de source de retard par rapport au passage Versailles – Viroflay
    2) ça va coûter assez cher et nous n'avons à peu près aucune chance que cet investissement soit jugé prioritaire, à côté d'un métro de rocade ou d'un prolongement du RER E. Au projet de SDRIF, censé donner la liste des investissements de transport d'ici 2030, seul est mentionné un dédoublement entre la Verrière et Coignières, ce qui permet de limiter le goulot d'étranglement et d'améliorer la gestion des voies à la Verrière, un peu sportive entre terminus de la ligne U et passage des Transilien sur les voies centrales…
    A court et moyen terme, il vaut mieux militer pour une meilleure organisation au sein de la SNCF, une grille horaire plus robuste, une meilleure coordination entre STIF et région Centre, et un remplacement rapide du matériel en limite d'âge…
    Un dédoublement intégral des voies, ce sont peut être nos enfants (s'ils continuent à vivre ici!) qui en profiteront peut être un jour.
    Et encore…

  4. En parlant de ce fameux métro de rocade, il va peut-être remettre en question cette fameuse ligne U puisqu'une de ses portions ferait Versailles-Chantiers / La Défense.

    Si le doublement des voies entre La Verrière et Le Perray est trop coûteux, ça fait 10 km de voies à doubler, peut-être que faire des gares à 4 quais (comme la gare TGV du Creusot dite gare de passage) à Coignières, Les Essarts et Le Perray permettrait au TER de doubler éventuellement un Transilien, tout en permettant au Transilien de ne pas attendre le TER à La Verrière le soir ou sur la voie qui lui est dédiée avant Le Perray le matin ?

  5. Un doublement des voies entre La Verrière et Le Perray permet le doublement de transiliens en retard par des Ter à l'heure et de permettre à ceux ci de rester à l'heure.

  6. Mael,

    Les statistiques que je remonte sont en nombre de trains et non en durée de retard (un train ayant 6 minutes de retard vaut autant qu'un train en ayant 2h). Effectivement le retard cumulé est plus important en février mais on constate qu'il y a encore en mai un nombre beaucoup trop important de trains en retard.

    Quand on est à moins de 80% de ponctualité en mai, c'est qu'il y a un gros problème.

    Julien

  7. Julien,

    Je ne nie pas qu'il y ait un gros problème, je l'ai soulevé moi-même sur le blog en disant qu'on était même pas revenus au niveau d'octobre, et que pour certains trains la ponctualité est catastrophique.

  8. Moi, je prends de temps en temps le Paris-Cherbourg. 3 heures de voyage. Des centaines de personnes au départ. Quelques dizaines à l'arrivée.
    Comment sont calculés les retards? En train. Donc cela ne fait qu'un train en retard si on ne compte que l'arrivée. Et en plus sur trois heures le conducteur peut rattraper. Surtout en fin de parcours.
    Combien d'usagers en retard? Les quelques dizaines à l'arrivée ou les centaines qu'il y avait au départ? Dont nombre sont descendus à Caen.
    Les analyses de la sncf, c'est vraiment n'importe quoi.

  9. Maël, je trouve vos propos de ces derniers jours un peu… étranges. Vous parlez de tirer à boulets rouge sur la SNCF, il me semble que vous avez passé l'hiver à cela, vous allez l'air de dire que tout va bien, ce n'est pas ce que je constate (en retard ce matin, en retard lundi soir) et il semble qu'il n'y a pas que moi, sur un autre post vous semblez découvrir les problèmes de la clim, c'est pourtant tous les étés comme cela depuis que ces trains circulent.
    Vos propos incitant sans avoir l'air à ne pas adhérer à l'assos, alors que sans elle nous en serions toujours à nous poser des questions, certe nous n'avons pas aujourd’hui toutes les réponses mais Paris ne s'est pas fait en un jour.
    Ne vous faites aucune illusion, non seulement les retards quotidiens existent toujours, même si nous ne sommes plus dans la crise hivernale, et septembre n'est pas bien loin, tout va reprendre exactement comme cet hiver et l'hiver dernier.

  10. Leslie je ne comprends pas. Voilà ce que j'ai écrit dernièrement :

    – Le 4 juin : Mai vraiment pas mieux qu'octobre…
    – Le 28 mai : on peut vraiment pas dire qu'on a retrouvés une qualité de service convenable ! Beaucoup trop de "difficultés de gestion du trafic", et encore trop de pannes matérielles. Matériel trop ancien tant pour gérer la signalisation et le trafic, que pour le matériel roulant.

    Je suis donc content et "tout va bien" ???

    "Vos propos incitant sans avoir l'air à ne pas adhérer à l'assos, alors que sans elle nous en serions toujours à nous poser des questions". Je m'en pose toujours… et en sus sur l'association… Je m'étais engagé en tant que secrétaire, j'ai fini par être dégoûté pour de multiples raisons avec de trop nombreux désaccords.

    "Ne vous faites aucune illusion, non seulement les retards quotidiens existent toujours, même si nous ne sommes plus dans la crise hivernale, et septembre n'est pas bien loin, tout va reprendre exactement comme cet hiver et l'hiver dernier." Je n'ai aucune illusion quand mai est pire qu'octobre, que les tarifs d'électricité de la SNCF vont augmenter, que la Région va devoir payer plus avec la réforme des retraites des cheminots grâce au défaussement habituel de l'Etat, que la Région est contrainte dans son budget par la réforme de la taxe professionnelle, et que l'Etat entame la rigueur… Sans illusions, on a mai 2010 pire qu'octobre 2009, et octobre 2010 qui risque fort d'être pire que mai 2010…

  11. Avec toutes ces critiques envers la SNCF, et maintenant, vous dites qu'il ne faut pas tirer à boulets rouges sur celle-ci : quelle volte face. Je me gausse d'avance du remue ménage au sein de l'association, très sérieusement j'espère qu'elle sera faire face à cette dissonance.

  12. Vous avez mal lu. Je disais préférer qu'on souligne un minimum de temps en temps les efforts entrepris par la SNCF, au lieu de lui tirer dessus à boulets rouges sans cesse, ce qui n'est pas très constructif… Donc je suis pour "lui botter les fesses" de temps en temps ! Et y a un moment déjà j'ai dirigé les boulets sur la Région Centre dont le matériel est sa responsabilité et défendu la SNCF…

    Concernant l'association, j'ai longuement hésité avant d'exprimer mes désaccords publiquement, mais au bout d'un moment je préfère être honnête et dire la vérité quand je sens que c'est trop gros. Ma vision n'était déjà pas la même au début de l'association, j'ai d'ailleurs vraiment hésiter à la rejoindre. J'ai essayé au début de faire quelque chose avec l'association qui s'est faite, mais plus ça a été et moins j'étais satisfait de la direction prise par l'association. Après c'est comme pour un syndicat ou un parti politique, il y a des divergences qui peuvent se créer. L'association a pris un chemin qui n'est plus le mien, mais ça l'empêchera pas de continuer ce chemin. J'essaierai de ne pas être méchant dans mes éventuelles critiques, et de toute façon je préfère apporter des éléments différents et critiquer la SNCF, RFF, le STIF ou la Région !

  13. Alors Mael, exprimé clairement vos reproches, quels chemins ne vous convient pas, car pour l'instant tout ce que vous dites c'est "je ne suis pas d'accord" OK mais avec quoi ? je me souvient perso de certaines de vos remarques concernant les rambolitains et les gens des "petites gares" et si l'assos ne veut pas vous suivre sur ce chemin je partage totalement son avis. Donc je vous demande clairement : pour quelles raisons ?

  14. Est-ce que l'objectif d'une association est de gérer la dimension associative? A savoir occuper son énergie pour que ses membres parlent entre eux? Est-ce qu'une association est une fin en soi?
    Ou est-ce pour acter?

  15. Effectivement Leslie nous avons fait le choix de ne pas le suivre sur ces points. D'ailleurs en tant que membre de l'association, nous pouvons en toute transparence vous transmettre l'ensemble de nos échanges avec Mr Monnier.

    Sinon l'association continue mais va organiser une AG afin de reconstituer le bureau.
    Cordialement

    Jean-Roger CONDAT
    Vice-président de l'ADULPCM

  16. Merci Jean Roger. C'est bien ce que je pensais.
    Anonyme de 10:19 : il ne s'agit pas ici de dépenser son énergie en pure perte ni de prendre acte de la démission de Mael mais bien de clarifier les choses.
    Maintenant c'est clair. Chacun peut choisir sur des bases sérieuses l'adhésion ou non à l'association et non pas sur le soupçon qu'il se passerait des "choses" inavouables.
    Je trouve cette façon de faire limite.

  17. Voilà ce que j'ai écrit à l'association dans ma dernière lettre en réaction au fait que l'arrêt à Gazeran me fasse chier soit disant :

    "Pour les semi-directs/omnibus, je m'en fiche complètement. Arrêt à Gazeran ou pas mon temps de trajet ne bouge pas telle qu'est faite la grille horaire… Je me suis souvent exprimé sur les trous dans la grille frappant Gazeran encore plus que St Piat, Jouy ou St Prest. Je me suis soucié des chartrains, et des lycéens d'Epernon et Maintenon qui vont et reviennent de Chartres en contrepointe. Je me suis soucié également du devenir des personnes allant au-delà de Chartres. Pour la billetterie, si j'ai pensé à mon cas personnel (besoin de billets unitaires franciliens), j'ai aussi pensé aux cas de rechargement Navigo, ou au besoin de billets TER à Gazeran quand je me suis exprimé sur la question."

  18. Merci Leslie pour votre mise au point, car il faut reconnaitre que nous aussi avons nos tords avec une communication pas suffisamment ouverte, mauvais choix technique pour le partage d'informations… mais attention, rien d'inavouable et encore moins de détournement de fonds ou autres puisque nous n'avons d'ailleurs pas encore ouvert de compte bancaire pour l'association et avons été aux réunions à Orléans sur nos fonds propres (péage, essence…)
    Cordialement

    Jean-Roger CONDAT
    Vice-président de l'ADULPCM

  19. Enième volte-face… Leslie n'invente rien…

    ça fait un mois que je l'avais dit sur le forum de l'association !!!

    "Sur cette question, l'association devrait à mon avis avoir une position conciliante entre le besoin des chartrains, des moyennes gares que sont maintenon et epernon et des petites gares.

    A Maintenon et Epernon, en direction de Paris le matin on s'en fiche de l'arrêt ou pas à Gazeran. En direction de Chartres, entre une portion Maintenon – Chartres directe une fois sur 2 ou bien omnibus, c'est pas pareil pour les lycéens d'Epernon et de Maintenon (principaux usagers de la ligne en contrepointe) pour qui le car n'est pas viable par rapport au train, contrairement à ceux de jouy ou st prest. Le soir arrêt à Gazeran ou pas en venant de Paris c'est idem, mais 3 gares supplémentaires si on revient de Chartres c'est pas top.

    Pour ceux de Chartres, le tout omnibus entre Chartres et Rambouillet, pour aller ou revenir de Paris, çà signifie la disparition pure et simple des express. Le 1 h en omnibus est possible théoriquement mais dans la pratique difficilement, sinon les express ne mettraient pas 57 min mais 50 min ! Le semi-express freine légèrement en descente entre Rambouillet et Epernon et roule à 90 pour pas arriver trop tôt maintenant que tout roule bien. L'omnibus aussi d'ailleurs (même le fameux 18h03) entre Gazeran et Epernon. ça s'explique par la nécessité d'avoir du mou pour l'automne et l'hiver en prévision de retards (mou qui suffit pas toujours). Enfin si le 8h54 à Epernon parti à 6h56 du Mans je crois est à l'heure c'est grâce à ce mou. Je vois souvent une alerte sur ce train avertissant de 20 min de retard mais il y a 0 min de retard finalement quand il arrive à Epernon ! Réduire à 1h les omnibus ça paraît difficile même avec les nouveaux trains (dans 3/4 ans !!!) pour garder ce mou. C'est à discuter avec la SNCF je pense. Il faudrait pas que d'1h de trajet on passe à 1h10 pour Chartres-Paris ! Je suis vraiment très sceptique. Surtout si y a toujours plus de monde à prendre le train dans le futur, et donc un temps de montée/descente qui va s'allonger.

    Entre 8h et 9h30, y a plus aucun train dans les petites gares, 1h30 de creux (donc le toutes les 1/2 h est très réduit finalement), c'est plus cela qu'il faut traiter comme problème ! Le pire étant Gazeran. Et en cas de retard ou suppression d'un omnibus, il faut demander et exiger même l'arrêt du semi-express dans les petites gares. On va se mettre du monde à dos sinon à dire oui au tout omnibus !" (5 mai 22h30)

    Faut arrêter votre mauvaise foi tous les 2 !

  20. Mael,
    C'est sûr que tu as édulcoré ta position quand tu as appris que les semi-express seront transformés en omnibus, pourquoi ? Car tu veux plaire à tous, saches que pour faire bouger les choses on est obligé d'avoir des mécontents. Bref tu te cherches, pourquoi tu ne restes pas sur tes positions ?
    Bref, moi je persiste dans ma position du méchant et ne change pas pour plaire, je suis désolé si je suis virulent envers les responsables SNCF qui en dehors doivent être des personnes adorables mais dans le cadre de nos négociations il faut être fermes. Faire un consensus c'est impossible et quand tu as une position arrêtée au moins tu n'es pas considéré comme une girouette donc au final non crédible.

    D'autant que lors de la création de l'association, nous n'avions rien décidé de la politique à tenir, nous l'avons prise en fonction de la teneur de nos entrevues avec les différents acteurs (RFF, SNCF, STIF, Région…) mais c'est certain que ton abstentisme à fait que tu ne pouvais comprendre les orientations. Enfin quand je lis, "Ma vision n'était déjà pas la même au début de l'association, j'ai d'ailleurs vraiment hésiter à la rejoindre." je me dis que tu es très spécial car nous n'avions rien défini, nous l'avons montée en urgence sans en donner les orientations, donc soit nous sommes victimes du délit de sales gueules qui ne te reviens pas soit encore une fois tu cherches les problèmes où il n'y a aucune raison d'en avoir !
    Sur ce je clos le débat, tout a été déjà été dit lors de nos échanges mails. David Landais le président va te répondre quant à ta démission.

  21. "lors de la création de l'association, nous n'avions rien décidé de la politique à tenir". Je suis obligé de répondre maintenant…

    Au niveau du fonctionnement, la démarche n'était pas la mienne. Ainsi tu as refusé dès le début de tout mettre en commun, au prétexte qu'on n'avance pas (au sujet de l'élaboration des statuts et notamment des objectifs), tu as changé de position ensuite parce que je râlais trop. L'AG a été faite longtemps après les statuts, après avoir beaucoup râlé…

    Quand la liste de discussion a été mise en place beaucoup étaient contents de pouvoir échanger, partager des documents, etc.

    En parlant girouette, dans un message envoyé à la liste de discussion en janvier, tu disais : "Il est donc nécessaire de se faire connaitre non pas comme association qui va défendre le bout de viande de chacun mais de tous." Et tu dis maintenant : "tu veux plaire à tous, saches que pour faire bouger les choses on est obligé d'avoir des mécontents."

    La liste de discussion a ensuite été fermée au profit du forum, mais le forum est maintenant désactivé (le lien a été supprimé de la page d'accueil).

    C'était un point crucial à mon sens que l'on fonctionne le plus collectivement et le plus ouvertement possible. Je reste sur cette position, et en conséquent, j'ai démissionné comme les mauvaises habitudes ont été vite reprises après l'AG avec un fonctionnement à cercle restreint…

  22. Lors de la création, David et moi voulions aller vite car cela tombait pendant la période la plus noire au niveau de la qualité de service du TER, on n'avait pas le temps de faire une AG constitutive publique c'est plus facile de mobiliser des gens autour d'une structure existante que de les faire participer à la création sinon une association existerait déjà !
    J'ai tout mis en commun avec toi, je te rappelle que les objectifs de l'association au sein des statuts est purement ta prose sans modification.

    Concernant le forum et pour avoir monté des communauté, on peut très clairement constater qu'il n'avait pas pris donc autant le fermer d'autant qu'il faisait plus ou moins doublon avec le blog paris-chartres. Ici chacun peut s'exprimer et les principaux messages de l'association y sont publiés avec l'accord du webmaster.

    Mais c'est hallucinant comme tu es premier degré, lorsque je disais "Il est donc nécessaire de se faire connaitre non pas comme association qui va défendre le bout de viande de chacun mais de tous." Et je dis maintenant : "tu veux plaire à tous, saches que pour faire bouger les choses on est obligé d'avoir des mécontents." je n'ai pas changé de point de vue d'où ma volonté d'ouvrir le bureau à un membre de CHAQUE gare mais quand on dis tous c'est PRESQUE tous et des éternels mécontents comme toi on ne pourra jamais rien y faire !

    C'est sûr, c'est un cercle restreint par rapport à l'AG : Julien et Julie respectivement référent pour la gare de Rambouillet et de Gazeran sont en copie de tout nos mails et conviés (et venus) aux réunions. De grace arrête un peu de te placer en victime, tu as démissionné il y a bien longtemps de l'association, nous avons pensé à un coup de moins bien mais en fait c'est ta personnalité de toujours te placer en victime donc je te souhaite quand même une bonne continuation, mais pour moi ta démission est un mal pour un bien.

    Cordialement

    Jean-Roger CONDAT
    Vice-président de l'ADULPCM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.