Questions du jour : panne du train en gare de Bretoncelles

Si le train était en panne depuis 05h40 pourquoi on n’avait aucune annonce en gare de Nogent avant d’être installé dans le TER 16802 à 6H12 ?
Pourquoi le contrôleur dudit train nous a t-il dit, à 6H14, que "nous sommes retenus en gare quelques instants" ? Quelques instants !!
Pourquoi était-il impossible de mettre en place un contournement du train à Bretoncelles en empruntant la voie Paris => province ?
Pourquoi a t-on pris un car de Nogent (départ 7H30) à Chartres (arrivée à 8H25) afin de poireauter 35 minutes sur le quai pour prendre un train qui arrivait . . . de Nogent/Le Mans ?
Pourquoi a t-il fallu 1 heure 15 pour affréter un seul car, qui est parti en laissant des personnes devant la gare de Nogent ?

Pieddemail

0 Replies to “Questions du jour : panne du train en gare de Bretoncelles”

  1. Éléments d'explication: les 43 jours de grève enregistrés sur notre ligne en 2010, pour un résultat qu'on peut qualifier aimablement de mitigé, ont fait mal au portefeuille de certains cheminots.
    De même qu'après 1995, on avait connu une année 1996 bien calme…

  2. Est-ce qu'ils auraient compris à quel point ils se font détester par les travailleurs?
    Non, c'est pas le genre à comprendre les autres!

    Ils se réservent pour faire des grèves politiques l'année prochaine.

  3. @NKR:je suis assez d'accord avec cette analyse , mais il faut ajouter que les cheminots ne sont pas dupes et qu'ils en ont marre de ce moyen d'action.
    Pour les prochaines grèves , elles auront certainement pour cadre le cadencement à venir , car comme partout, c'est un moyen pour la SNCF d'augmenter sa rentabilité en diminuant le personnel nécessaire au service.

  4. Mais ils peuvent rêver les gens sur ce blog, qui gueulent à longueur d'année sur les cheminots, pour que les cheminots se battent contre le cadencement le la ligne paris-chartres! Ils vont se débrouiller comme des grands, on va bien rire!

  5. @14:57;

    Mais on ne se débrouille pas si mal puisque l'on a éussi à vous faire privatiser. Et tout ce qui va venir avec! On va bien rire.

  6. @anonyme 18:33
    "…..on a réussi à vous faire privatiser….."
    C'est qui on ? Toi l'usager de PARIS-CHARTRES ?
    Ah, il y a des c*** pour répandre ces âneries, je le savais, ma prof de latin me l'avait dit "asinus asinum fricat".
    rodolphe

  7. Si ce n'est pas du discours de syndicalistes !
    Nous ne sommes pas privatisés , du moins pas encore , mais la gestion et l'organisation de l'entreprise fonctionnent tout comme!

    Qui peut dire ce qu'il va effectivement se passer d'ici quelques années?

    Je ne suis pas certain que ceux qui en rient d'avances , soient ceux qui rient les derniers , il suffit juste de comparer avec ce qui se faisait il y a 15-20 ans , pour voir l'évolution globale de la société!

  8. Stephadc,

    Aussi juste que d'habitude tes remarques!
    Il y a 15-20 ans c'était la fameuse gréve de cheminots qui a bloqué pendant un mois la France et tué des centaines de petites entreprises.
    Les travailleurs ont, de cette époque, ouvert les yeux sur certains boulets et accepté une transformation de notre société. Elle est toujours en cours. Et se poursuivra jusqu'à la disparition des archaismes culturels.
    Ce ne sera pas l'idéal. Mais ce ne peut pas être pire qu'une sociète ou les boulets font la loi et imposent la seule poursuite de leurs privilèges

  9. Les boulets sont partout , il ne faut pas se faire d'illusion !
    De nos jours , avoir un travail et un salaire est un privilège , il vaudrait mieux que les réformes n'aillent quand même pas trop loin !
    Défendre son travail et son salaire , je ne voit pas ce qu'il peut y avoir d'archaique , accepterais tu de voir baisser ton salaire alors que tu travailles plus?

    Je pense surtout que ceux qui donnent des leçons aux autres devraient montrer l'exemple , surtout lorsque ce sont eux qui prennent les décisions , et il ne s'agit aucunement de couleur politique , mais d'éthique !

    Mais tu as raisons , les réformes continuent , et vont continuer , advienne que pourra !

  10. Le train de 20 h à Paris-Montparnasse reste une déclaration de guerre quotidienne de la SNCF contre ses clients. La semaine dernière, ils nous ont fait descendre pour courir vers un autre quai. On s'habitue, hélas, à être traités comme du bétail. Et le lendemain, des contrôleurs ! Quel culot !
    J'ai aussi remarqué que les lendemains de grèves, les cheminots font payer aux voyageurs l'échec de la grève…

  11. @anonyme de 12h24:
    "J'ai aussi remarqué que les lendemains de grèves, les cheminots font payer aux voyageurs l'échec de la grève…"
    Il n'y a pas eut de grève sur la ligne depuis le début de l'année!
    Il y a juste eut des possibilités de perturbations !
    Donc non , pas de "vengeance" des cheminots!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.