Répression

Sur le quai du train de Chartres, à Versailles hier soir, un vigile en treilli noir et rangers, clairement identifiable dans son beau gilet orange taggé "sécurité" semblait protéger les habituels agents SNCF occupées à contrôler les trains en circulation.
Ah ben, je comprends maintenant; la SNCF préfère investir dans les conséquences plutôt que dans les causes de ses problèmes !! Il est vrai que nos chers agents SNCF appartenaient à la gente féminine … et puis c'est vrai aussi qu'un vigile est plus que nécessaire pour intimider cette racaille d'usagers mécontents en costume et sacoche Dell !
N'empêche que les usagers en descente du train de la Défense n'ont bizarrement pas eu cette fois à courir pour attraper leur TER, malgré l'escalator encore  bloqué dans cette belle gare certifiée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.