Retard

Bonjour,
 
Aujourd’hui (15/10), le train de 17h27 au départ de Paris et à destination du Mans a été supprimé. La SNCF nous a donc demandé de prendre le train omnibus de 17h34.
 
Serait-il possible de savoir pourquoi, notre train a tant ralenti à l’arrivée en gare de Maintenon ? En effet, le train suivant (semi-direct donc direct de Maintenon à Chartres) nous a doublé à l’arrivée en gare. Lorsque les portes de notre train s’ouvraient, celles du semi-direct se fermaient ! J’ai eu la chance de pouvoir monter dans le semi-direct grâce à un Monsieur qui a rouvert la porte et m’a dit de monté (merci à ce monsieur s’il lit ce post car je suis la seule à avoir réussie à monter, lui est resté sur le quai). Dans ce train, il y avait plein de place libre !
 
Pourquoi ne pas avoir laisser les voyageurs montaient dedans ? On se le demande !
 
Cloclo28

0 Replies to “Retard”

  1. Oh, les pauvres petites mignonnes, ils sont en colères parce que le Gvt les méprise!
    Qui veut faire un petit calin à ces mignonnes qui ont une petite colique nerveuse?
    Mais surtout ne leur dites pas que c'est tous les travailleurs qu'ils prennent en otage qui leur manque de respect.

  2. Ils se plaignent de ne pas gagner assez mais eux apparemment peuvent se permettre de perdre 30 jours de salaire et leurs primes… moi je ne peux pas me permettre… C'est donc que la SNCF ne les paye pas si mal finalement !

  3. Le meilleur moyen pour emmerder le maximum de travailleurs avec le minimum d'inconvénients pour eux mêmes. Un égoisme écoeurant.

    Leon Bronchart.

  4. Je ne sais pas quelle est la perte, je ne l'ai jamais faite celle là.
    Mais de quelle compensation parlez vous? :/
    C'est du grand n'importe quoi de parler de compensation. On a l'impression de revoir la prime de charbon revenir sur la table!

  5. Pour les grèves de 59 min, 3h59 ou journée, il suffit de consulter le code du travail. Vous savez le petit livre rouge que chacun devrait s'amuser à lire car il contient des choses fort intéressantes pour celui qui veut s'y pencher.
    Il est plus facile de montrer du doigt ceux qui appliquent un droit prévu dans un article du code du travail que de se renseigner. Typiquement français de ne jamais lire le mode d'emploi, comprends pas, ça marche pas!!!!!!
    Les retenues sur salaire se font sur la durée journalière de la grève et cela coûte moins cher au gréviste et sème la pagaille au niveau de l'organisation du travail en équipe car la seule condition demandée au gréviste est de faire grève au début de sa journée de travail donc il fait grève 59 min ou 3h59 et reprend le travail qu'on lui donne sauf qu'avec le service minimum et la déclaration individuelle de 48 h à l'avance, il a été remplacé par un cadre dirigeant car un non gréviste ne remplace pas un gréviste (respect du droit de grève) donc parfois, il fait acte de présence. Ca fout les boules n'est ce pas!!!!!
    A mauvaise réforme, mauvais état d'esprit, c'est la vie. Qui ne ferait pas la même chose dans cette situation? Celui qui dit le contraire est de mauvaise foi car quand on goûte à des avantages, on oublie d'où on vient, c'est l'homme moderne du 21ème siècle qui veut ça. INDIVIDUALISTE la nouvelle devise de notre société.
    Les cheminots font peut être grève pour eux, mais ils n'ont pas été les seuls à faire grève ces derniers temps et les grèves ne sont pas finies dans d'autres secteurs. Y aurait-il un malaise social? Oui, non.
    Ceux qui ne peuvent sacrifier une journée de salaire, c'est tout à fait compréhensible mais ils doivent laisser aux autres, le droit de faire ceux qui veulent même si ils perdent plus d'un mois de salaire, est ce votre problème? Non.
    Le service minimum fonctionne correctement, alors adaptons nous et même que certains trouvent que ça roule mieux alors de quoi nous plaignons nous.
    Eh oui, je subis aussi les grèves sauf que je respecte le droit des autres alors respectez ma façon de penser!!!!

  6. Qui prend en otage qui? Un gouvernement au service de la finance décide de prendre en otage tous les salariés français et tout le peuple francais avec une "réforme" destiner à sauver les copains et les coquins du Fouquet's et les riches spéculateurs sauvés à coup de milliards que les français doivent maintenant payer de leur sueur et de leur vie!

  7. Clair ! Syndicalistes bouchés feignasse et surtout illegaux : le droit de grève ok c est légal par contre il s arrête légalement lorsqu il ne nuit a personne . En synthèse vos bloquage sont illégaux et ces grèves a répétition qui ennuie le monde et jecsuis poli egalelent sauf qu aucun politicien a les cojones de vous ke dire !

  8. @0:40 : la grève c'est un moyen de défense (et de conquête) de droits sociaux. Se mettre en grève pour dire non à la réforme, c'est dire non au pouvoir de nuisance de cette minorité qui détient les cordons de la Bourse et qui voudrait nous "prendre en otage" — pour reprendre l'expression favorite des anti-grèves — pour payer leur crise.

    Leur crise a accéléré de 20 ans (selon Xavier Bertrand lui-même) le "trou" de la Sécurité Sociale. Première nuisance. Maintenant il faudrait que ce soit le monde du travail qui paie en travaillant 2 ans de plus. Seconde nuisance. Ils veulent aussi siphonner le Fonds de Réserve des Retraites (FRR) — non voté encore c'est dans le projet de loi de financement de la Sécu — destiné à passer le cap des années 2020 et non d'une crise financière. Troisième nuisance. etc. etc.

    Les salauds de pauvres n'ont qu'à payer !

  9. Ce que vous faites ce ne sont pas des gréves. Car ce ne sont pas des mouvements sociaux pour défendre des travailleurs.
    Vous êtes des privilégiés protégés alors vous en profiter pour emmerder le monde.
    La preuve?
    Quand vous en avez marre de faire simplement "grève" vous bloquez ou vous faites des arrêts de travail de 59 minutes etc…Ou toutes sortes d'autre types de nuisances!!!
    Avant tout, vous ne voulez pas travailler.
    Votre baratin ne marche plus. Vous n'êtes plus crédibles.

  10. Je cite .

    Anonyme a dit…
    Tu n'as rien d'autre à écrire que ce que tes maître te disent de dire dans des tracts?
    Tu sais pas penser par toi même?

    29 octobre 2010 21:58

    Anonyme a dit…
    Clair ! Syndicalistes bouchés feignasse et surtout illegaux : le droit de grève ok c est légal par contre il s arrête légalement lorsqu il ne nuit a personne . En synthèse vos bloquage sont illégaux et ces grèves a répétition qui ennuie le monde et jecsuis poli egalelent sauf qu aucun politicien a les cojones de vous ke dire !

    31 octobre 2010 00:40

    Je répond

    Salut les rabat joie
    Votre haine vous aveugle.
    Je n'ai pas, à l'inverse de vous, de maître à penser. Je suis assez grand pour le faire tout seul.
    Pour l'illégalité vous en connaissez un rayon.
    Vous êtes bien dans le moule du gouvernement et avalez tout cru les sornettes qu'il nous débite à longueur de journée, relayé par des médiats bien pensant tel que TF1, RTL, RMC, etc… Et j'ajoute même France Inter aux ordres de Sarkosy.
    Demandez à Gérald Dahan ce qu'il en pense ! Viré comme un malpropre parcequ'il a dit la vérité sur M.A.M. Pourtant ce n'est pas un homme dit de gauche!…
    Alors: soit vous avez des intérêts dans la politique de Sarkosy, soit vous avez du mou dans le chou ou de l'eau chaude à la place du cerveau.

  11. Question dégonfle, vous êtes les rois.Si on vous donner la prime de la dégonfle vous seriez riches. c'est toujours la faute des autres!!!
    C'est pas vous qui décides les blocages peut-être! Les grèves de 59 minutes sans risques. Etc…Hors la loi, mais incapables d'assumer!

  12. Anonyme de 19h22

    Qui est hors la loi ? 59 minutes de grève c'est légal, que cela vous plaise ou non ! Pour l'incapacité, regardez vous et peut être que vous comprendrez ce que ça veut dire.
    Je confirme, vous avez de l'eau chaude à la place du cerveau.

  13. Vos insultes ne feront pas oublier que vous êtes incapables d'assurer un service public de qualité alors que vous nous coutez un max.

  14. @8h53 : Qui donc en ce moment gèle les dotations des collectivités locales et par conséquent va geler les investissements dans les transports régionaux ?
    Combien donné en exonérations de charges et subventions aux entreprises privées pour maintenir à flot des activités non rentables en France au lieu d'affecter cet argent à des services publics ? (ex : maintien en vie d'usines automobile au lieu d'investir cet argent dans des infrastructures telles que le Grand Paris)
    Combien donc nous coûte le privé ?

    Quel drôle de néolibéralisme que ces interventions de l'État dans l'économie privée et ce désengagement dans le domaine des infrastructures et services publics ! C'est Adam Smith à l'envers !

    Quant à notre ligne cela n'a rien à voir avec une gestion publique ou privée. C'est un problème 1) de sous-investissement en infrastructures (d'où la saturation à Versailles et Montparnasse), 2) en acquisition de matériel (d'où les trains RIO88 qui circulent encore) et 3) en maintenance (d'où un nombre trop important de pannes).

    Si vous privatisez, l'argent économisé sur les salaires ira dans les poches des actionnaires… mais les 3 problèmes ci-dessus persisteront voire s'aggraveront…

  15. Anonyme a dit…
    Vos insultes ne feront pas oublier que vous êtes incapables d'assurer un service public de qualité alors que vous nous coutez un max.

    2 novembre 2010 08:53

    De quelles insultes s'agit-il ?
    Il n'y a pas d'insulte dans ce que j'ai écrit !
    Si c'est l'eau chaude qui vous gène, depuis le temps elle a du refroidir. La preuve c'est que vous prenez ça pour une insulte.
    Consultez le dico avant d'écrire des ânneries.

    La girouette, lui, écrit des vérités sensées au moins. Prenez exemple, vous serez moins aigri et votre ulcère d'estomac s'en portera mieux.

    A bon entendeur !….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.