Rupture d’alimentation électrique à Trappes.

 Heure de dernière mise à jour des informations : 20/07/2010 à 17h04

En raison d’une rupture d’alimentation électrique à Trappes, le trafic est perturbé sur la ligne N.

Les trains circulent avec des retards de 10 minutes environ et des suppressions ou modifications de desserte sont possibles dans les deux sens de circulation sur les axes :

– Paris – Chartres

– Paris – Rambouillet

Les travaux en cours nécessitent un allègement du plan de transport jusqu’à 20 heures.

Transilien SNCF vous remercie de votre compréhension.

0 Replies to “Rupture d’alimentation électrique à Trappes.”

  1. Tout cela prouve bien encore une fois que notre démocratie n'est qu'une façade… On nous consulte meme pas en CLAD, c'était une réunion de présentation selon l'affiche… Autant aller en réunion Tupperware ! Enfin c'est bien quand meme que l'asso y soit allée et qu'elle ait pu avoir les horaires pour savoir à quelle sauce on va etre mangés…

    Dans une démocratie réelle, ça devrait etre :

    1/ une présentation de ce qu'est le cadencement et une grande consultation des usagers pour savoir leurs habitudes, leurs besoins (wifi dans le train par exemple ou encore (re)mise en place de distributeurs de boissons chaudes dans les Corail — les Corail étaient prévus pour –), ce qui peut etre changé pour améliorer la situation (ajout expérimental d'un arret à SQY pour le train passant à 8h28 à Epernon), ce qui ne doit pas etre changé (par ex les horaires tot le matin et tot le soir), etc.

    2/ La SNCF réfléchit avec RFF et la Région Centre pour proposer des améliorations de service et offrir un cadencement de qualité.

    3/ La SNCF organise avec RFF une réunion pour les usagers avec l'association, la région, un représentant des bus chartrains et rambolitains, des délégués des différentes communes traversées. La SNCF et RFF présentent leurs propositions puis les différents acteurs réagissent (avec 1/3 du temps de parole pour l'association et les usagers voulant s'exprimer à titre individuel ; 1/3 du temps de parole pour la SNCF, RFF et les transporteurs locaux pour principalement répondre aux questions ; et 1/3 du temps de parole à la Région et aux communes). Un consensus essaye d'être trouvé. S'il y a plus d'un tiers d'opposants au projet alors on en reste là… Tout le monde repart réfléchir puis nouvelle réunion… Si échec de nouveau, on maintient la situation, on ne change rien…

    4/ La SNCF, RFF en partenariat avec la Région Centre pour le matériel roulant à éventuellement acheter ou échanger avec une autre Région, finalisent le projet tel que décidé par consensus aux réunions.

    5/ Présentation finale du projet en audience élargie. Ajustements finaux. Si toujours aucune opposition majeure de plus d'un tiers des participants, le projet peut être lancé… Sinon retour à l'étape 1 (ça voudrait dire qu'on a mal travaillé aux étapes précédentes, ce qui ne devrait arriver que dans 10 % des cas).

    Voilà comment devrait fonctionner un service public dans une démocratie réelle et non de façade avec des décisions prises en petit comité en toute opacité (qui avait connaissance des courriers des régions par exemple ? qui savait qu'un projet de cadencement était en cours ?) !

    De plus a-t-on voté aux régionales ou aux législatives pour un tel cadencement ? La réponse est non… Donc ça devrait être aux cartons leur pseudo cadencement détruisant un cadencement déjà existant…

  2. (suite et fin)

    Ce serait OK par exemple d'allonger les temps de parcours si en contrepartie les correspondances sont plus faciles. Par exemple aujourd'hui la ligne U arrive à 20h49 à Versailles Chantiers et le TER part deux minutes avant à 20h47. Si le U arrivait à 20h48 (pour un départ à 20h49) et si le TER partait à 20h50 (pour une arrivée à 20h47) en attendant tout le monde ce serait génial, mais ça c'est de toute façon impossible : à Versailles il faut libérer le quai au plus vite pour les trains arrivant derrière (faux toutefois en heure creuse)… Faute de quais supplémentaires (éventuellement en sous-sol avec des quais souterrains juste en dessous des quais de surface), c'est impossible.

    Donc gain du pesudo cadencement proposé pour 2012 = zéro. On mets les charrues devant les boeufs… forcément ça laboure très mal…

    Le gain sera même négatif avec un parcours allongé entre les gares puisque les sillons seront plus chargés (le sillon sera libéré plus tard avec un train mettant 20 minutes entre Rambouillet et Versailles par rapport à un autre mettant 18 minutes).

    Autre remarque le cadencement existait déjà à quelques petites exceptions horaires. RER C départ le soir de SQY à 17h10, 17h25, 17h40, 17h55, 18h10, 18h25, 18h40, 18h55, etc. Ligne U départ 17h02, 17h17, 17h32, 17h47, 18h02, 18h18, 18h32… Ligne N départ 17h05, 17h35, 18h05, 18h35… En sens inverse 17h03, 17h18, 17h33, 17h47, 18h03, 18h18, 18h33, 18h47… De Versailles Chantiers pour Chartres : 17h17, 17h32, 17h42, 17h47, 18h02, 18h17, 18h32, 18h39, 18h47…

    Pourquoi ce cadencement totalement différent qui chamboule toutes les horaires si ce n'est pour allonger les temps de parcours et supprimer les express du soir entre Paris et Chartres ?

    Ils font l'inverse de ce qu'il faut faire… Non seulement ils mettent la charrue avant les boeufs, mais en plus ils labourent en marche arrière…

    Tout cela est vraiment surréaliste… La France pays du TGV… et des RER et TER escargots (faut apposer le logo TGV à l'envers :D)…

  3. Bonjour,
    Pour un meilleur fonctionnement de la ligne, pourquoi ne pas supprimer 2 gares parmi les 3(La Vilette, Jouy, St Piat) et de rajouter SQY?
    Même reflexion pour les gares de Amilly et de St Aubin.

    François La Loupe.

  4. @François, peut être parce qu'aucune des deux gares restantes ne peut accueillir des usagers supplémentaires : et oui, supprimer des gares veut dire utilisation des véhicules supplémentaires pour se rendre dans l'autre gare : avez vous vu les parkings desdites gares ? Il n'existe aucun service de bus dans ces villages, à Jouy on peut faire stationner un bus (mais pas plus) mais à St Piat c'est impossible en raison de l'emplacement de la gare, même problème à la Villette (désolé de ne pas parler d'Amilly, je n'en ai qu'une vue très lointaine). On a déjà eu une discussion sur l'arrêt St Quentin, qui serait effectivement intéressant mais qui pose le problème du financement car dépend du STIF et non de la région centre donc coût financier ou interdiction d'utilisation au francilien, pas simple semble-t-il à régler !

  5. POurquoi rajouter des voyageurs dans les trains qui sont deja bondés? les voyageurs qui montent à St prest doivent bénéficier de ce service public. On ferait mieux de supprimer l'arret Rambouillet, on aurait des conditions de transport acceptables.

  6. Après on se demande pourquoi le monde est à feu et à sang ! Je vous suggère de demander que les Rambolitains soient déchus de la nationalité française, au point ou vous en êtes !

  7. Simplement les rambolitains ont le choix. Lorsque l'on habite à St Prest, on a pas le choix, le seul choix qu'il nous reste est de prendre sa voiture. Ca serait insensé qu'un TER Centre ne desserve pas toute les gares de la région Centre sur la ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.