Scène de grand n’importe quoi à Chartres

Dans la grande série « je m’appelle SNCF et je fais n’importe quoi », nous avons eu le droit ce matin en gare de Chartres à un épisode spécial.

Premier acte : l’express de 7:27 partant habituellement de la voie 1B n’est pas entièrement à quai. Les afficheurs dans le hall indiquent un départ en voie 2.
Les schtroumfettes (les agents d’accueil habillés en bleu) dirigent effectivement les voyageurs sur ce quai 2.
Pourtant, l’express est bien en voie 1B et s’apprête à faire une périlleuse manoeuvre de marche arrière pour quitter son quai et se mettre en voie 2.

Deuxième acte : il est 7:25, le quai 2 est noir de monde, quand Simone se met à causer et demande aux usagers de quitter le quai 2 pour aller au quai 1B. Ce sont donc plusieurs centaines de voyageurs qui doivent reprendre le petit souterrain afin de revenir sur le quai habituel.

Troisième acte : l’express précédemment garé voie 1B et qui avait commencé à rebrousser chemin, revient sur sa voie. Bilan : cafouillage, manoeuvre inutile et 10 minutes de retard.

Quatrième acte : le contrôleur, après s’être non-excusé, annonce que le train sera retenu à quai indéfiniment suite à une aiguille gelée en sortie de gare.

Cinquième et dernier acte : après 5 minutes d’attente, le train se met à partir, et ira jusqu’à Maintenon en roulant à contre-sens (c’est à dire sûr la voie des trains allant de Paris vers Chartres). Vers la gare de Jouy, l’omnibus de 7:34 direction Paris doublera l’express.

La circulation d’un train sur une voie IPCS (à contre-sens) se fait de manière lente pour des raisons de sécurité.
C’est donc un retard de 25 minutes que les voyageurs arriveront enfin à Montparnasse.

Pour l’anecdote, la première voiture du train n’était pas chauffée : la buée sur les vitres gelait instantanément. Et le contrôleur n’est, bien sûr, jamais passé faire sa ronde…

 Br 

0 Replies to “Scène de grand n’importe quoi à Chartres”

  1. Quand un train roule à contre-sens(à l'inverse du sens normal)il n'y a aucune restriction de vitesse imposée au train.Ce Cette vitesse est inscrite sur un des documents que possède le conducteur.entre Chartres et Jouy,la vitesse limite à contre-sens est de 140km/h,donc aucunes raisons de rouler à très faible allure.Un ADC de la ligne TER.

  2. Perdu.
    Ce matin, le 7:27 n'a eu qu'à peine 5 minutes de retard.
    Retard pris, comme d'habitude, à l'entrée de Versailles.
    Au demeurant, je pense que Versailles est la pire des gares de IDF (c'est à dire la plus mal gérée).

  3. Moi qui croyait (sans doute à tort) que le métier de base de la SNCF était de faire rouler les trains. J'ai appris ce matin qu'en fait ce qu'elle faisait de mieux, c'était emmerder le monde.
    Depuis le début de la semaine le 7h27 joue au chat et à la souris avec nous en nous laissant greloter sur les quais !
    Ce train partira-t-il à l'heure cette année ? Les paris sont ouverts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.