SNCF : des usagers en colère bloquent les réservations d’un TGV

Une association d’usagers de la ligne TGV Atlantique ont eu l’idée de créer un « train fantôme » pour exprimer leur colère à l’encontre de la SNCF.
Une association d’abonnés de la ligne TGV Paris-Le Mans-Angers-Nantes a trouvé un moyen original de protester contre la nouvelle politique tarifaire de la SNCF et les retards à répétition : créer un « TGV fantôme ». Ses adhérents ont bloqué les réservations du train Paris-Sables d’Olonnes de 17h51, le 16 mai prochain, en achetant les 800 places disponibles à 1,50 euro ! En effet, leur abonnement, qui s’élève à 500 ou 600 euros par mois, leur permet de bénéficier d’un tel tarif.
« La SNCF ne prenant pas nos revendications au sérieux, nous avons décidé de la toucher là où ça fait mal : au porte-monnaie », a indiqué à l’AFP Pascal Mignot, porte-parole de l’association La défense des abonnés de la ligne Atlantique (Ladala). Effectivement, en ratant la possibilité de vendre ses places à un prix normal, la SNCF accuse un certain manque à gagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.