Train 16806 de lundi dernier : droit de retrait du conducteur à cause de l’amiante en cabine

Publié dans Ouest-France ce matin :

Le Mans

Le cheminot refuse de conduire : le train ne part pas

Faits divers mercredi 21 juillet 2010

Dans un mail adressé au collectif des usagers mécontents, un passager du TER Le Mans-Paris de 7 h 26 raconte que ce train a été annulé au dernier moment, lundi 19 juillet, en gare de La Ferté-Bernard. La raison ? Le conducteur du train 16 806 a exercé son droit de retrait. Il a estimé que ce TER présentait un danger pour sa santé en raison de la présence d’amiante dans la cabine de pilotage. Le passager a dû attendre le train suivant pour se rendre sur son lieu de travail. La SNCF mène une enquête pour vérifier que ce droit de retrait était justifié.

—————————————-

La CGT et Sud-Rail de Le Mans-Thouars ont déposé un droit d’alerte « amiante » le 10 juin dernier à cause de plaques amiantes sur les radiateurs des BB9200. 8 machines sont concernées : les BB 9214, 9222, 9231, 9240, 9243, 9247, 9256 et 9257. Ils demandent leur remplacement par des BB7200 dont nombre stationnent inutilisées. Les conducteurs sont invités à exercer leur droit de retrait.

S’il n’y aurait pas d’amiante en cabine, les 7200 ne sont pas sans problème d’amiante : en région de Lyon toute intervention d’un conducteur sur les parties HT et compartiment moteur sont interdites, et il se doit de demander le secours. Ailleurs ils doivent porter un masque de protection.

Source : Web des Cheminots

Mael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.