Cafouillage ce matin à la pointe

Cafouillage ce matin à la pointe sur la ligne Paris-Chartres: tous les trains ont accusé des retards allant de 10 à 21 mins.

Il semble que ce soit un retard en gare de Chartres qui ait engendré tous les retards en cascade de ce lundi matin.

0 Replies to “Cafouillage ce matin à la pointe”

  1. Y'a aucune excuse tant pour les cheminots que pour les usagers. La SNCF est livrée à elle même car la région ne s'implique pas sur la gestion au quotidien de la ligne (dixit le dernier mail de l'adulpcm), et les usagers baissent tous les bras et acceptent cette situation (toujours dixit le dernier mail de l'adulpcm).
    Donc il ne nous reste plus qu'à faire le dos rond et attendre Avril 2011 que les conditions climatiques redeviennent clémentes 🙂

  2. Bilan de 6 années de TER Centre :
    – mépris (très, proche de l'abysse) profond pour les pseudo cheminots qui ne sont que des casseurs de rail
    – plus de confiance dans des élus absents et incapables de résoudre les problèmes de la deuxième ligne TER de France
    – rigolade de voir les pubs de la SNCF quand on voit qu'ils ne mettent aucun moyen dans l'entretien des TER (dans quel Pays voit-on autant de locos brûler ?)

    Bref je ne sais comment les déplacements de l'avenir se feront mais je suis maintenant convaincu qu'il ne faut pas que ce soit avec la SNCF qui démontre son incapacité chronique à faire ce pour quoi ils sont payés.

    Désolé pour les trop rares vrais cheminots qui se démènent pour faire que les choses marchent tant bien que mal.

  3. Le patinage est tout a fait défendable, même si le terme "exceptionnel" employé par le contrôleur est maladroit et inaproprié.
    Trouve prés de chez toi une place avec des arbres, tu constateras qu'en ce moment cette place doit être recouverte d'une "bouillie" de feuilles mortes, va marcher dessus et tu comprendras ce que ca donne lorsque les essieux métalliques d'un train doivent passer sur des rails recouverts de cette bouillie… le conducteur doit donc ralentir pour être en mesure de pouvoir s'arrêter avant un signal ou un point d'arrêt normal, sinon, c'est la cata…
    c'est un phénomène dur à contrôler, car les feuilles tombent en permanence (et oui !). Qu'est ce qu'on peut y faire ? en fait pas grand chose, a part limiter la vitesse des trains, et je peux te le dire, ca n'arrange personne, ni vous, ni les cheminots qui se retrouvent avec des trains desheurés, et contrairement a ce que vous semblez penser, on ne s'en fout pas, en tout cas pas moi.
    Le patinage a toujours existé, mais ca se voit plus vers Nogent-La Loupe, car il y'a de fortes rampes, et vous pouvez remerciez votre conducteur de vous en sortir "qu'avec" du retard car ca peut facilement se terminer avec une demande de secours pure et simple.
    Voila, je ne suis pas fataliste mais c'est un phénomène naturel contre lequel on ne peut pas grand chose, malheureusement,
    Cordialement, Marc

  4. Les feuilles sont-elles seulement ramassées sur les talus pour éviter qu'avec le vent ou lors du passage d'un train elles ne volent de nouveau et aillent malencontreusement entre la roue et le rail ?

    Les feuilles tombent sans cesse, mais comment expliquer que le premier train à circuler le matin de Nogent (le 862462 départ 05:32) avait un retard de 25 min hier ? On va quand même pas nous dire qu'à peine le train laveur passé c'est déjà tout sale 1/2 h après ?

    Ensuite en terme d'élagage qu'est-ce qui a été fait ? Et qu'attend-t-on pour adapter la végétation en bordure des voies ? Exemple : planter des haies de houx (feuilles persistantes) qui retiendront en même temps les feuilles comme le feraient des filets mais de façon plus esthétique. Ou encore planter des cerisiers qui perdent leurs feuilles plus tôt que les autres arbres pour étaler dans le temps la chute des feuilles mortes, et donc éviter les chutes massives difficiles à gérer.

    Enfin pourquoi ne pas faire, comme en Angleterre sur certaines lignes, des feuilles horaires adaptées (leaf fall timetables) pour intégrer des détentes horaires ? Des horaires adaptées pour qu'on puisse s'adapter en tant qu'usagés.

  5. Quand je lis qu'un train est en retard parce qu'un arbre est tombé sur une voix!
    C'est du même genre! A quelle vitesse pousse un arbre? A une si grande vitesse que la sncf peut-être surprise qu'il y avait un arbre qui pourrait tomber.
    Ils sont simplement incompetent à résoudre des problèmes.
    La seule chose qu'ils savent faire c'est trouver des excuses!
    C'est pas la faute de la sncf mais celle du rff!

  6. Hey la girouette, tu veux aller ramasser les 211 kilomètres de feuilles sur la ligne du Mans? SOyons sérieux!
    Et bien si, si une rafale de vent passe après le Karcher…c'est foutu, il n'y a plus qu'à recommencer! Ca parait pourtant logique.

  7. @13h57 : Au 21e siècle on va pas me dire qu'on peut pas aspirer toutes ces feuilles mortes ! Vous mettez un caisson aspirateur sur un wagon plat (la même chose que sur les camions des villes : http://www.lanouvellerepublique.fr/ACTUALITE/Environnement/Les-feuilles-mortes-se-ramassent-a-la-benne?sondageNodeID=561993 ) et un large embout pour aspirer.

    Sinon y a pas 211 km vraiment concernés par le problème des feuilles mortes. Les points sensibles, c'est entre Epernon et Gazeran + entre Nogent le Rotrou et la Loupe principalement. Là où les rampes sont fortes qui plus est.

    Le problème c'est que la SNCF a viré trop de "cantonniers" pour baisser les factures de RFF. Il suffit de voir l'état des bas côtés en général. L'été c'est les feux de talus.

    Si j'étais au chômage, sans formation, que la SNCF voulait m'embaucher, épaulé par ce wagon-caisson aspirateur, je le ferais.

    "si une rafale de vent passe après le Karcher…c'est foutu, il n'y a plus qu'à recommencer!"

    C'est donc du travail de Shadok faute de ramasser les feuilles… Alors quelques feuilles se détachent des arbres, mais c'est minoritaire par rapport à celles accumulées sur les bords des voies ou le haut de colline juste au dessus.

  8. Le problème que les usagers posent est légitime, et je la pose ainsi: Comment se fait-il qu'il y ai autant de problèmes de retards, de trains supprimés et j'en passe.. alors que nous sommes en 2010 et que si je me souviens bien, les feuilles tombent en automne, la neige tombe en hiver, et cela ne posait pas de problème particulier il y a quelques années.

    Alors que maintenant c'est presque considéré comme une catastrophe naturelle ,qui sert d'excuse tout terrain à la SNCF pour masquer ses graves défaillances.
    Les cheminots ne sont pas responsables, je pense, étant donné que la gestion du trafic, l'entretient du matériel et des voies est réellement catastrophique. Alors à qui la faute ?

  9. Bonsoir, vos commentaires sont débiles!! retournez vous vers les gouvernements qui n'arretent pas de supprimer du personnel à tous les niveaux, surtout à la base, avant le personnel faisait de la prévention!!! aujourd'hui on fait tout dans l'urgence alors il y a des priorités!!! arrétez de taper sur les cheminots, ils font ce qu'ils peuvent avec les moyens qu'on leur donne!!!!!

  10. En parlant de météo, la SNCF a atteint aujourd'hui le degré ZERO du service public. Avec un plan de circulation adapté, on cumule plus de 7h00 de retard à l'heure où j'écris ses mots. C'est HALLUCINANT !!!

  11. Y a qu'a!! Y a qu'a!!! Et qui c'est qui paie? Entre nettoyer les voies devant chaque train et quelques trains en retard ou supprimer, qu'est ce qui coûte le moins cher? Malheureusement on en est là!!!! Tout est une question de budget et cela ira de pire en pire. Oui c'est pitoyable d'entendre conditions météorologiques exceptionnelles alors qu'il n'y a que des feuilles mortes mais à vouloir gérer une entreprise publique à flux tendu au niveau des stocks et à utiliser au maximum de ses capacités le matériel, merci le cadencement, on en arrive à cette incapacité chronique à gérer le moindre problème. A vouloir faire du privé au sein d'une entreprise publique c'est courir à la catastrophe surtout dans le monde ferroviaire qui est réservé à des spécialistes. N'oubliez pas qu'on a été appeler des Suisses pour faire un audit sur le réseau ferré. Tout ça pour s'entendre dire qu'il y a un manque chronique d'entretien depuis des années. Jetez le bébé avec l'eau du bain n'est jamais la bonne solution. La sncf est malade mais dans ce cas on cherche un bon docteur mais malheureusement il n'est pas pour l'instant français et encore y en a t il un?

  12. Vous n'avez vraiment rien d'intéressant à dire !
    Tous les ans à la même époque c'est la même chose, les feuilles des arbres tombent, c'est la nature ! On n'y peut rien ! Si on y pouvait quelque chose on le ferait.
    Cette année on sera tranquille plutôt que prévu car le vent a soufflé fort et il faisait froid. Les feuilles sont tombées en grand nombre, il n'en reste plus beaucoup sur les arbres.

  13. Franchement tout cela est plus que lassant…
    Dernière péripétie : le 18h33 à Paris de ce jour a été annoncé (mais pas affiché tout de suite) avec plus de 10 minutes de retard, ce qui a généré une grosse cohue sur le quai. Pas d'annonce sur l'heure de départ définitive du train (au final 18h45 et des poussières), pas d'accueil à bord et bien sûr aucune excuse pour le retard à l'arrivée. Par contre, sur le quai, nous avons été remerciés pour notre "compréhension". Avions-nous vraiment ce luxe d'être compréhensifs ? En tant que CLIENTS nous avons au moins le droit à un minimum d'explications pour une prestation que nous payons au prix fort en dépit de ses carences actuelles (je n'ose même pas rêver à un quelconque geste commercial sur mon prochain forfait!)

  14. au cheminot de 18h55, pour ma part ce n'est pas aux cheminots de base que j'en veux, mais aux responsables.

    c'est de notre intérêt commun que d'avoir du personnel SNCF supplémentaire pour mieux entretenir réseau et matériel roulant. Vaut mieux 10 cheminots supplémentaires que 10 chômeurs supplémentaires parce qu'ils auront été remerciés à cause des retards et investir dans du matériel roulant et d'entretien que d'avoir des milliers d'heures de travail perdues à cause des retards.

    En parlant de la Suisse, pays pourtant ô combien libéral, on ne voit pas de talus quasiment en friche comme chez nous, l'herbe est régulièrement coupée, c'est propre. Comme ça devait l'être "chez nous" dans le temps… Et bizarrement je n'ai pas trouvé de problèmes liés aux feuilles mortes chez eux.

  15. La girouette, en Suisse, il y a de l'argent pour entretenir les voies, c'est ça la différence.
    Ici, depuis que le gouvernement a refilé les transport aux régions sans leurs donner les moyens financier qui vont avec (et même en supprimant certains de ces moyens, comme la taxe professionnelle) c'est la cata.

  16. Les moyens, toujours les moyens…
    Comme à l'Education Nationale ?

    Tout ne se résout pas que par une question de moyens supplémentaires. Il y a aussi une question de choix d'allocation (le CCE SNCF ne manque pas de moyens lui ?) et de méthode.

  17. Avec certains ici c'est simple : pas d'argent, sacrifions les acquis sociaux. Ceci c'est vrai que c'est pas tout à fait juste. Quand on est dans une PME on a pas ce genre de choses, mais on peut interpréter cela comme une partie du salaire…

    Sinon les prix des billets, les dotations des Régions, de l'Etat, les versements employeurs, ne cessent d'augmenter et cela plus vite que l'inflation tandis que le nombre de cheminots diminue sans cesse et que la qualité de service se dégrade… Où va donc l'argent ?

    Pourquoi les moyens d'entretien baissent ?

  18. Et pourquoi ne pas parler de productivité des cheminots? On pourrait comparer avec les allemands et les Japonais question productivité des cheminots!

  19. Et la tienne de productivité? Tu étais où ce matin quand je me suis levé à 2h30 pour préparer le train bien chaud pour les clients? Franchement, il y en a qui n'ont pas honte de dire autant de bêtises…et je reste poli.

  20. Il faut avant toutes chose développer les enquêtes pour mesurer la productivités des cheminots. Et ne pas laisser cela dans l'ombre. Ne pas les laisser nous faire croire n'importe quoi.
    Ils croient être les seuls à travailler. Il faut leur donner des éléments de comparaisons.

  21. La productivité des cheminots n'a rien a voir avec la chute des feuilles mortes!
    Mais on sait que certains sont très productifs en feuilles, administration oblige , mais l'efficacité s 'en mesure tous les jours!

  22. L'entretien des voix et l'entretien des machines est bien lié à la productivité.
    Les blocages par le neige? Le deblocage encore un problème de productivité!

  23. J'ai pas dû bien lire, je répète, où étiez vous tous à 2h30????? Tranquille dans votre lit!
    Alors me parler de productivité alors que je me lève à des heures infernales…je vous invite avec grand plaisir à me suivre une journée et on verra dans quel état vous serez et combien de temps vous prendrez pour vous en remettre 🙂
    Vous me faîtes bien rire avec vos horaires de bureau!

  24. Cela m'amuse tous ces gens qui parlent de productivité sans la définir et sans donner d'éléments chiffrés pour prouver leurs dires. Qui parlent de comparaisons de productivité sans même nous dire si les différents pays sont comparables ou pas (nombre de voyageurs, tonnes-kilomètres de fret, densité de population, etc.), et si oui, pourquoi.

    Et encore faut-il le faire en connaissant les réalités du terrain et non se contenter des articles de l'iFRAP et des rapports des bureaucrates de la Cour des Comptes !

  25. Se lever à 2h30 pour glander, c'est vraiment pas malin. C'est juste un fainéant qui se lève tôt.
    Alors que les travailleur américains et français sont aussi productifs. Les cheminot francais sont 2 fois moins productifs que les cheminots américains.

  26. Bien dit la girouette. Puisqu'on ne sait pas, il faut faire des mesures de productivité des cheminots.
    Combien de temps ils travaillent, quelle quantité de travail effectif, quelle productivité quantitative, qualitative.
    Développer le nombre de contrôles et de controleurs pour coincer les fainéants et les planqués.Contrôle des arrêts maladies etc…

  27. Moi je suis le meilleur, j'en fais plus que tout le monde etc… le seul tort aux cheminots c'est d'être cheminots et ils ont tous les défauts du monde, c'en est même une tare.
    Alors si cheminot, c'est un métier si bien payé, si avantageux, si peu productif, si peu de jours de travail annuel, pourquoi ne pas changer de travail et de postuler à la SNCF? La SNCF serait contente de recruter des gens aussi compétent que vous croyez l'être. Vous nous montrerez le sens qu'à pour vous le mot "service public". Il en est même de votre devoir civique d'y postuler. Vous travaillerez plus que le nombre d'heures demandées, vous rendrez vos congés payés pour augmenter la productivité, vous renoncerez à vos avantages en les échangeant contre un don à des associations, vous écourterez votre congé maladie après une opération chirurgicale pour faire faire des économies à votre CPAM et j'en oublie sûrement… Par contre, il faut passer les différents niveaux de sélection pour atteindre le must du must. Mais c'est facile pour votre niveau, in the pocket!!!! Moi j'ai réussi aussi, je suis resté 6 ans et j'ai repris mes valises pour aller voir ailleurs, Docteur, la folie me guetterait-elle d'avoir quitter ce monde si merveilleux que tout le monde envie?
    Maintenant je suis de l'autre coté de la barrière, je prends le train tous les jours, je subis le même sort que vous, mais je connais ce monde de l'intérieur et croyez-moi tout n'est pas aussi rose que vous le croyez même si pour certains la soupe serait meilleure pour eux qu'elle ne l'est actuellement alors je leur souhaite bonne chance pour réussir de rentrer à la SNCF. Peut être que ce monde leur conviendra-t-il mieux qu'à moi. Bonne chance.

  28. Pour éviter toute polémique, il faudrait tout simplement que les cheminots acceptent les mesures de contrôle de leur productivité.
    Même chez les fonctionnaires cela avance dans ce domaine. Alors pourquoi les cheminots refusent-ils?

  29. Tiens, mon commentaire a du être non homologué.

    Alors je le retente.

    Donc, ce fameux jour ou finalement c'était pour ainsi dire finalement un jour normal, quoi d'anormal dans les retards quotidiens de cette ligne. Affligeants, le personnel de la gare qui ne sait jamais rien, les passagers qui râlent mais ne font rien de concret et alors la Région n'en parlons même pas.

    Bref, ça fait 3 ans seulement que je prends cette ligne qui quand elle fonctionne pourrait me donner satisfaction même quand elle a en permanence 5 minutes de retard quotidien jamais ne excuse et encore moins une explication.

    Moi, oui quand j'arrive en retard mon patron a le droit de me demander pourquoi mais je post le jour où la SNCF est en procès pour justement des retards qui ont conduit soient a des licenciements soient à des pertes d'activités.

    Alors ce fut un bonheur de venir injecter mon pouvoir d'achat confortable (oui parce que dire qu'on s'éloigne parce qu'on a pas d'argent et qu'on est obligé de le faire ça va un moment et ce n'est en rien pour offusquer des personnes) dans cette région mais là c'est fini, je ne supportes plus cette incompétence permanente qui n'a de cesse de vouloir dire qu'avec plus de moyens et patatiti et patata toute l'économie Française fait avec moins de moyen et les 3/4 des fonctionnaires qui ils parlent honnêtement peuvent à la rigueur dire que leurs salaires ne leur va pas mais c'est valable pour tous mais les moyens sont là comme pour l'éducation nationale mais tellement mal gérer et distribué.
    Mais je ne blâme pas que la SNCF, quand la région prendra t elle vraiment ce problème au sérieux et saura et voudra taper du point sur la table car Chartres et sa communauté n'est enviable que par proximité avec Paris, combien de voyageur quotidien ??? Première ligne en trafic de la Région Centre, ça on le lit avec fierté dans les magazines mais pas les usagers.

    Alors clairement moi je voulais juste dire à la région et un peu à tous que mon pouvoir d'achat confortable retourne dans le 78 à 2 pas de mon travail car c'est le seul moyen efficace au fond et tant pis pour la région qui cumulera ce qu'elle aura bien voulu.

  30. anonyme de 22h24
    Pourrais tu preciser ta notion de productivité , sa définition en fonction des différents métiers présant au sein de la SNCF et enfin ses critères de mesure?
    Il serait bien aussi de trouver un lien entre productivité des cheminots et chute des feuilles!

  31. Bonsoir, je vous rassure la SNCF fait des efforts pour accroitre la productivité chez les cheminots.Et il y a des enquêtes. Avant en gare de Chartres il y avait 3 agents, on vient d'en supprimer un donc accroissement de la productivité pour les 2 autres. En cas de gros problèmes, à 2 c'est impossible à gérer. Comme ce n'est pas tous les jours, c'est la politique du risque calculé!! et partout en France c'est comme çà, alors attendez vous à de gros soucis dans vos transports. Cordialement.

  32. Il y avait trois agents. Maintenant il y en a deux. Augmentation de la productivité. Et si on en supprimer encore 1! On aurait peut-être une productivité comparable à celle des Américains!

    Et a trois, en cas de problème, est-ce qu'ils géraient? Actuellement il y a un sureffectif incroyable. Et c'est pour cela que les problèmes sont bien gérés? NON!
    Quand il y avait de la neige, ces trois agents allaient l'enlever? Non ils attendaient qu'elle fonde! Attendre à trois ou a deux que la neige fonde ne change pas grand chose, question neige. Ou feuilles mortes.
    Attendre a trois ou deux, à côté du téléphone, que le téléphone sonne pour avoir des infos a donner pour expliquer un retard, cela change pas grand chose! Il faudrait mieux UN SEUL cheminot qui soit capable d'aller chercher, lui-même l'info en appelant!
    Quant à avoir des glandeurs, autant avoir des plantes vertes, cela coute moins cher et c'est plus esthétique.

  33. Bonsoir j'arrête mes commentaires car vous dites n'importe quoi, je vais même vous dire j'ai 33 ans de boite et franchement vous ne valez pas d'être bien transporté!! pour reprendre une PHRASE de facebook : SI T'AIME PAS LA SNCF, PRENDS TA BAGNOLE.

  34. Anonyme de 9h44

    Retourne donc en amérique, cela t'évitera de dire des conneries.
    L'amérique est pleine de productifs au chomage ou en situation précaire. On les compte par millions. C'est ça que tu veux ?
    T'as vraiement une mentalité pourri !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.