Comme un Lundi matin!

Difficultés de circulation ce matin à Montparnasse, apparemment des obstacles sur les voies à Clamart!

Difficultés de circulation à Saint-Lazare aussi… Un problème de signalisation cette fois-ci!

Après les fortes chaleurs de la veille, un orage (pas très violent) le matin de bonne heure et voilà le travail…

Bravo la SNCF!

-FL-

0 Replies to “Comme un Lundi matin!”

  1. Le train départ 17h28 de Montparnasse a eu un peu de chance. Il est passé juste avant que la ligne soit coupée. En revanche ce fut impressionnant car on voyait un peu de feu et ça sentait le brulé dans les wagons…

  2. Avant la Verrière c'est impressionnant : le feu est passé de l'autre côté des voies sur le talus central où c'était encore bien fumant lorsque nous sommes passés… C'est un type de feu difficile à maîtriser puisque souterrain… D'ailleurs en dehors de la végétation de surface, la végétation aérienne n'a pas brûlé ou presque signe que le feu a du se propager rapidement !

  3. Bonjour à tous,
    Une solution pour les incendies.
    Je propose à la SNCF,de former des trains à incendie qui seraient composés de plusieurs wagons citernes remplis d'eau et de 2 locomotives diesel,accrochées à chaque extrémité .
    Les wagons citernes seraient équipés de lances à incendie.
    Des pompiers formés aux risques ferroviaires, prendraient, en cas d'incendie,ce train,afin de manier les lances à incendie,installées sur les trains. .
    Des conducteurs SNCF,en asteinte,ou présents sur le train en cas de fortes chaleurs,permettraient,en cas d'incendie, de se rendre immédiattement sur les lieux et d'éteindre rapidement le feu.
    Pour PARIS MONTPARNASSE,le train serait basé à TRAPPES,permettant en quelques minutes de rejoindre,n'importe quelle ligne de la région.

    Avantages du train,pouvoir accéder facilement au coeur de l'incendie,alors que pour un camion de pompier c'est beaucoup plus difficile ,puiqu'il il n'y a pas forcément,en milieu ferroviaire de routes, pour accéder à l'incendie.

    Pour l'incendie du premier juin entre SAINT QUENTIN et LA VERRIERE,je suis certain,grâce à ce train ,qu'il aurait suffit seulement d'une petite heure pour éteindre ces feux de talus.

    Aujourd'hui,lundi 6 juin, il pleut ,pas besoin,de conducteurs à bord du train.

    Bon voyage à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.