Gérer la pénurie…

C’est à peu-près le message de la SNCF après la réunion du CLAD à laquelle j’ai assisté hier soir!

La SNCF et RFF qui s’apprêtaient à s’auto congratuler pour la saison automnale 2011 (on crois rêver !)… Heureusement l’ambiance parmi les participants les a contraint à plus d’humilité.

Alors quoi au bout du compte : RIEN !

La ligne Paris – Chartres traverse un environnement particulièrement hostile (la forêt de Rambouillet, les bois et forêts privées du Perche, bref les arbres…) et comme « on ne peut pas raser tous ces arbres »… Mais pourquoi ces problèmes à l’automne semblent ‘ils pire depuis quelques années? Parce qu’il n’y a plus de trains de fret la nuit qui nettoient les voies comme par le passé ! Et puis le MATÉRIEL N’EST PAS ADAPTÉ à cette ligne, à son environnement hostile. Particulièrement les TER VO2N. Mais impossible de faire autrement :  La SNCF doit gérer la pénurie, Il n’y a pas de matériel disponible. Et ce n’est pas qu’une question d’argent ; même si on décidait de louer des locos, il n’y en a pas de disponible… Pas possible d’acheter des locos sur le marché comme des automobiles ! Ça prend des années…

Donc rien à faire dans l’immédiat ! Peut-être, avec l’arrivée des nouveaux Régiolis, aux horaires d’hiver 2013, il sera possible d’envisager, éventuellement, une (légère) diminution des temps de trajet…

Parce que la hausse des temps de parcours est l’un des gros points noirs de la ligne. Et la SNCF devrait maintenant diminuer ses tarifs pour compenser cette dégradation de la qualité du service !

Sinon des petits aménagements notamment pour faire face à l’affluence constatée sur le TER 862481 (Montparnasse 18h24) le vendredi soir. Prévu actuellement en 2NNG simple il pourrait être un VO2N nouvelle composition (8 voitures)… Mais attention, il ne peut s’agir que d’une substitution donc il faudra faire un échange avec une autre mission !

Quant à la région Centre ; elle semble dépassée par les enjeux de cette ligne aux caractéristiques « Franciliennes » et renvoie la balle vers le STIF !

 

Bref, c’est pas près de s’améliorer !

 

-FL-

0 Replies to “Gérer la pénurie…”

  1. On devrait renommer ce site "une correspondance qui n'existe pas régulièrement gâcher, ou l'histoire de la vie trépidante de FL"

  2. Si, si la correspondance est possible MAIS ELLE EST ALÉATOIRE. En moyenne, ça doit marcher une fois sur 2 et quand ça marche c'est 10 à 15mn de temps de trajet en moins. Sinon, on passe par Paris, aux pieds de la Tour Eiffel, c'est joli aussi!

  3. OK mais compter sur une "correspondance" à 1 min faut aimer le risque (surtout avec l'historique du vécu) et assumer quand ça foire! Et pas la peine d'en remettre une couche chaque jour, c'est lassant! Rien de nouveau à signaler alors abstenez-vous!

  4. Si la correspondance foire tous les jours à cause d'un retard de 5 minutes, je ne vois pas ce qu'il y a à assumer. D'autant que sauf erreur, cette correspondance devenue possible était un des principaux avantages vendus lors des grands changements d'horaires il y a quelques années. Et il est bon de rappeler qu'un retard de 5 minutes sur un train (donc un non-retard au sens SNCF du terme) peut entraîner 10 à 15 minutes de retard pour les usagers.

    Après, c'est sûr que "tous les jours", on commence à comprendre l'idée. :p

  5. Non; pas tous les jours: Ce matin je l'ai eu et hier soir aussi! Pourtant à 19h23 avec un VERI qui arrive en gare à 19h23 c'est pas gagné! Mais, j'ai l'impression que le 19h23 (TER 16777 qui part de Montparnasse à 19h06) attend les passagers du VERI en provenance de La Défense. Si tel est le cas; c'est sympa car le prochain TER est seulement 1/2h plus tard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.