Ligne N Gare de Virolfay R Gauche non desservie

En raison de l’affaissement d’un quai, la desserte de la gare de Viroflay Rive Gauche n’est plus assurée dans le sens Paris Montparnasse – Versailles Chantiers, de 16h20 à 20h00.

Pour se rendre en gare de Viroflay Rive Gauche, les clients sont invités à se rendre en gare de Versailles Chantiers pour prendre un train PEGU ou PORO ou à prendre le RER C.

Les clients en gare de Viroflay Rive Gauche, sont invités à prendre un train SARA à destination de Versailles Chantiers.

0 Replies to “Ligne N Gare de Virolfay R Gauche non desservie”

  1. Sur le forum Web des Cheminots il est affirmé par un agent SNCF Traction qu'"Un problème radio n'empêche pas les trains de rouler; sauf sur LN6 [LGV Est-Européenne, ndlr], seule ligne où la radio est obligatoire. Sur les autres il y a des procédures spécifiques maintenant" !

    Pourquoi tout était bloqué alors ? Les passagers sont-ils descendus peu de temps après le blocage sur les voies ? Il est vrai que c'est étrange ces (fausses) alertes radios. J'ai été coincé dans un RER C 500 mètres avant les quais de St Quentin en Yvelines pendant plus d'une demie-heure à cause de cela ! J'étais à 2 doigts de descendre sur les voies puisqu'on n'avait aucune information digne de ce nom pour savoir quand on allait enfin arriver !

    La sécurité prime avant tout mais comment faisait-on avant sans la radio ?

    Je n'arrive pas à comprendre…

  2. je te rassure, je n'arrive pas à comprendre non plus comment cela puisse bloquer tout une gare pendant 2 heures …

  3. Après plus de 1h30 d'attente à Paris Montparnasse. Le "formateur" SNCF, c'est écrit sur son badge s'énerve après un monsieur qui manifeste son mécontentement !
    Il nous dit de prendre les correspondances pour aller à Versailles chantiers sans nous assurer qu'il y aura des trains la bas. Peut-être pas, ça peut au moins vous rappricher" dit-il Selon lui "On ne peut pas garder tout le monde ici, il a y une plate forme qui n'est pas très solide et qui risque de s'effondrer" Rassurant !!!
    Merveilleux la SNCF !!! et surtout la Ligne N…

  4. Avec la sncf vous savez quand vous partez (bon avec du retard certes mais c'est une habitude ca maintenant) mais vous ne savez jamais quand vous arrivez… et si vous arrivez…
    VIVE LA SNCF!

  5. Un réglement approuvé par décision ministériel existe et nous le respectons.
    Si vous voulez en savoir plus, interrogez le ministre des transports.
    Je sais ce qui s'est passé, mais c'est trop long à expliquer ici.
    Pas de système de secours dans ces conditions. C'est le blocage complet tant que les régulateurs n'ont pas de renseignements concrets sur l'exactitude des problèmes sur le terrain.
    Lorsque vous écoutez RTL, à quelle distance vous trouvez vous de l'émetteur ? Les émissions radio n'ont pas de distance de couverture précise tant qu'elle restent sur la même fréquence. Cela explique qu'une émission à Chatillon peut être reçu à Versailles.

  6. Ce qui vraiment incompréhensible c'est qu'on nous annonce que nous sommes arrêtés en pleine voie. Nous le remarquons très bien tout seuls !! En revanche pour nous expliquer pour quelle raison nous sommes arrêtés, il n'y a plus personne. L'agent à bord du train est aux abonnés absents. Train au départ de montparnasse à 17h18, l'agent nous annonce que des TGV émettent des alertes et que par me sure de sécurité le trafic est interrompu. Nous le remercions chaleureusement de nous annoncer cela alors que cela fait 45min que c'est annoncé dans la gare ! Je ne comprend pas comment ils communiquent…

  7. Nous sommes obligés d'annoncer lorsqu'on est arrêtés en pleine voie car il y a certain boulets qui seraient capable de descendre quand même…
    C'est pour se couvrir. Si vous descendez quand même, vous étiez prévenus, à vos risques et périls.

  8. Anonyme de 10h19 désolé de te contredire mais primo sur le site de PMP les régulateurs n'ont aucun droit de regard sauf sur l'ordre de circulation qui les intéressent au delà de PMP. Pour le reste c'est de la compétence du chef circulation du poste d'aiguillage de PMP.
    Deuxio, une consigne existe au PRCI qui traite de ce dérangement mais je le reconnais est difficile à appliquer.
    J'ai été confronté à ce cas sur LGV entre Massy et PMP en tant qu'AC du PAR LGVA avec plantage d'un tgv sous la section de séparation qui percevait une alerte radio (déclenché sur le site de Massy mais non revendiquée). Et bien une consigne existe, il faut juste savoir l'appliquer : l'alinéa "alerte radio permanente et intempestive" existe.
    Comme toujours dans ce cas, tout le monde donne son avis et le résultat on le voit sur le terrain = c'est le bordel.
    Si aucun train sur zone n'a déclenché l'alerte radio, il est facile d'en conclure à un dérangement avec application de cette consigne pour en être sûr.
    De mémoire (après 2 ans d'absence), une fois qu'on a bien conclu au dérangement, dépêche au conducteur en leur demandant d'arrêter leur radio à bord des trains, de se servir du Signal d'Alerte Lumineux en cas de danger, d'aller à la protection. La 1ère circulation doit être limitée à 15 km/h sur le canton concerné et doit faire ses constatations, ensuite les autres sont limitées à 70 km/h et leur demander de rallumer leur poste radio de bord une fois qu'ils sont dans le canton radio-suivant, de faire un test avant de reprendre leur vitesse normale si rien ne s'y oppose.

  9. C'est tellement le bordel que les cheminots n'y comprennent rien eux-mêmes!
    Et le pire c'est que c'est la démonstration que tout peut arriver à la SNCF. Mais qu'il n'y aura PAS DE RESPONSABLES.

  10. Bonjour à tous les voyageurs,

    Après cette alerte radio intempestive.
    Il faut, je pense, que l'entreprise SNCF,réfléchisse à un nouveau système d'alerte radio.
    En effet,il n'est pas possible ,à mon avis,de bloquer, tout le trafic,de la gare de PARIS MONTPARNASSE pendant près de 2 heures,engendrant des retards du même ordre, sans réagir.
    Stopper tous les trains jusqu'à VERSAILLES CHANTIERS,alors que l'alerte provient d'une rame TGV !
    Je ne comprends pas.(Même si je sais que des TGV peuvent circuler via la ligne classique)
    Au risque très fort que des voyageurs descendent sur les voies et paralyse ,pour le coup, effectivement tout le trafic pendant des heures.
    Même si, effectivement,tous les trains circulent sur le même faiseau de voies sur les premiers kilomêtres de la gare de PARIS MONTPARNASSE.Il me semble que le système soit devenu obsolète et même dangereux.
    Par ailleurs , je ne comprends pas, que des trains de l'ILE DE FRANCE se soient arrêtés en pleine voie,alors que les conducteurs,sauf erreur de ma part ont ordre de rouler ,dans ce cas là, à vitesse réduite, jusqu'à la prochaine gare, de façon ,à ce que les voyageurs ,ne descendent pas sur les voies.

    Je propose donc,à la SNCF, même s'il faut qu'elle passe par une nouvelle loi.
    D'étudier un nouveau système, par exemple, une alarme sonore différente pour chaque ligne avec un code connu uniquement par les conducteurs et les agents circulations.
    Un code numéroté qui s'afficherait en cabine de conduite et dans les postes d'aiguillages et qui permettrait aux conducteurs et aux agents circulations de savoir immédiattement, sur quelle section ,de ligne, serait émise l'alerte radio.Et de quel matériel(TGV,TER,TRANSILIEN,RER,FRET).
    Dans ce cas, il deviendrait inutile de paralyser tout le trafic comme ce 2 août .
    A moins qu'il se soit passer, en plus de l'alerte radio ,autre chose.
    Comme,une coupure de l'alimentation électrique,ce qui expliquerait l'arrêt des ciculations des RER en pleine voie.

    Voilà , c'est facile à dire,me dira un responsable sécurité.
    c'est vrai,mais je pense vraiment,qu'il y a quelque chose à faire de côté là.

    Le chef de bord du TGV 8657 de ce 2 août.

    Bon voyage à tous, à bord des trains.

  11. Tu dérailles mon pauvre ami, c'est déjà assez compliqué comme ça.
    Le système radio est découpé en cantons. Seuls les trains se trouvant dans le canton radio en alerte s'arrêtent d'urgence. Il n'est pas question de se remettre en route pour joindre une gare sans ordre.

  12. Bonjour,

    Une nouvelle fois bloquée dans le TER hier soir…sans informations cohérentes de la part des agents SNCF qui sont aussi "perdus" que les usagers… la différence : nous payons une fortune (presque 300 €/mois pour aller à La Défense)! Alors, comme une grande majorité d'usagers désabusés…j'envisage de ne plus régler mon forfait… peut être que la SNCF réagira un jour…qui sait !

    Bonne journée à tous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.