Trafic de stupéfiants à Lorient : la passeuse prenait le train à Montparnasse

Une femme, âgée de 23 ans et deux hommes, l’un, 29 ans et l’autre, 21 ans, ont été placés, aujourd’hui, en détention provisoire pour trafic de stupéfiants. Le trafic porte, au total, sur 5 kilos de résine de cannabis et 145 g de cocaïne. La femme transportait shit et coke par le train, de Paris à Lorient, où l’attendait un des deux hommes. C’est lors d’un contrôle à la gare Montparnasse, dimanche, qu’elle a été interpellée par les douanes.

0 Replies to “Trafic de stupéfiants à Lorient : la passeuse prenait le train à Montparnasse”

  1. leslie, j'aimerai vous dire suite a votre commentaire au sujet de m.désagréable je vois bien de qui vous voulais parler , c'est un mr tres courtois et qui comprends les problemes que nous subissons tous les jours car j'ai discuter avec lui sur d'autres gares de la ligne et je peux vous dire que il y a le sens commercial.maintenant c'est aussi à vous de montrer votre titre de transport a cette personne dés qu'il est present sur votre gare sans attendre qu'il vous le demande et vous veriez sa gentilesse et en cas de souci ou réclamation je vous invite à vous adresser directement à lui. je vous le redit il est trés agreable pour ma part.

  2. Remi, nous n'allons pas une fois de plus entré dans l'habituelle polémique, je ne changerai plus ma façon de penser, ça fait deux ans que j'en bave à un point qui est devenu inimaginable, l'enfer quotidien du voyage debout, écraser contre la porte, je n'ai plus l'âge ni l'envie de supporter cela au quotidien. Lorsque le personnel en faction à la gare sait que le train ne sera pas à l'heure, qu'il ne sera pas accessible à tout le monde, etc, il aurait suffit qu'il se fasse discret, le contrôle musclé comme nous l'avons vécu régulièrement ces deux dernières années est franchement déplacé. Ce matin à St Piat, c'est la 1ère fois que le personnel en question n'a pas procéder au controle alors qu'ils étaient visiblement là pour cela, la 1ERE FOIS EN DEUX ANS. Et je peux vous assurer que ce M. était tout sauf courtois pendant ces deux années.

  3. j'ai eu la même impression au sujet du parking à Maintenon (que j'ai momentanément (jespère en tout cas) abandonné au profit d'Epernon -) : conditions difficiles pour prendre un ticket à l'horodateur, et surtout 2 PV dans la même journée, belle surprise en rentrant le soir !

  4. Ne payez pas ces PV, ils ne sont pas conforme.
    Un PV mis par un agent de police municipale, ce qui est le cas à Maintenon, doit comporter le nom de l'agent. Ce qui n'est – jusqu'ici pour ce que j'ai pu observer, pas le cas.
    En plus c'est du vrai racket, comme cela a déjà été mentionné sur ce site : on privatise sans contrepartie deux rues et on en vire les clients normaux. Ensuite on verbalise à tout va.

    Après les places de première squatées par les agents SNCF, les places de stationnement.
    Si la SNCF est à l'usage exclusif de ses agents, aux frais des contribuables lambda, fallait le dire tout de suite…

  5. Vous êtes des étenels insatisfaits !
    Vous voulez tout privatiser et quand on privatise vous ralez parceque vous êtes gênés.
    Des vrais mômes !…. "Ho t'as vu lui, il a ça, moi je veus aussi, na!!"

  6. Bonjour Arthur(e), non pas éternel pour l'insatisfaction : uniquement ces deux dernières années, avec une pointe sur ces 6 derniers mois. Donc pas l'éternité. Bonne journée Arthur(e)

  7. Arthure,

    Tu ne dois pas prendre le train tous les jours pour Paris parce que tu ne pourrais pas rester de marbre face à une cette situation CATASTOPHIQUE, épuisante et énervante!!!

    En effet, le service n'est pas rendu au client et il se dégrade inexorablement = trains supprimés, courts et bondés, retards réguliers de 10mn jusqu'à 30mn régulier, pannes, grèves ….et j'en passe.

    Je trouve que les gens gardent leur calme, malgré que le trajet journalier est devenu insupportable (surtout depuis 6 mois), résultat d'une politique de sousinvestissement et d'ouverture à la concurence du rail.

    Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.